Appel à témoignages de cyclistes urbains et cyclotouristes

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Appel à témoignages de cyclistes urbains et cyclotouristes

Dans une démarche d’interaction avec ses visiteurs, Citycle lance un appel à témoignages de cyclistes urbains et de cyclotouristes. Novices ou confirmés, nous vous donnons la parole. Pour tout article publié, les participants se verront offrir un chèque cadeau de 40€ sur notre site partenaire Lecyclo.com.

Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter à media@citycle.com.

Cyclistes urbains et cyclovoyageurs, témoignez

Parce que parfois le vécu l’emporte sur les bons conseils, nous souhaitons lancer une campagne de témoignages de cyclistes parmi nos lecteurs. Afin de vous faire partager vos aventures de vacances ou votre quotidien de cycliste urbain. Et nous recherchons tout type de profils.

Alors, quel type de cycliste êtes-vous ?

  • Vélotafeur, vous ne sortez pas la voiture pour aller travailler. Tout à vélo ou pratiquant de l’intermodalité train/vélo ou bus/vélo
  • Parent cycliste, vous avez pour habitude d’emmener vos enfants à l’école en bicyclette, avec un siège vélo enfant ou une remorque.
  • Salarié bénéficiant de l’IKV ou même patron proposant l’indemnité à ses salariés à vélo
  • Nouveaux cyclistes urbains, vous découvrez les joies (ou les mésaventures) de pédaler en ville
  • Habitués des voyages à vélo, vous revenez d’un périple de plusieurs jours
  • Vacanciers du dimanche, vous aimez les promenades à vélo et souhaitez faire découvrir vos sentiers préférés
  • Famille cycliste, vous avez pour habitude de partir en vacances à plusieurs générations
  • Groupe d’amis revenant d’un road trip à vélo, faîtes nous partager vos découvertes

Et bien d’autres encore.

Modalité de rédaction d’articles

L’article que nous vous consacrerons sera publié sur le site et apparaîtra en Une pendant plusieurs semaines. Il sera catégorisé dans différentes rubriques du site, dont notre rubrique Interviews et portraits cyclistes, et sera ainsi consultable par tous. C’est pour cela que nous souhaitons instaurer certaines conditions rédactionnelles propres à l’écriture web :

  • L’article devra contenir 300 mots minimum
  • Si possible structuré en paragraphes facilement identifiables
  • Pas d’insulte ou de propos injurieux
  • Si vous avez un blog sur le vélo, vous pouvez y insérer un lien vers la page d’accueil
  • L’idéal serait d’accompagner votre témoignage de cyclistes de photos, si vous en avez et si vous le souhaitez.

Certaines contraintes rédactionnelles peuvent nous obliger à quelques retouches mais votre contenu ne sera pas dénaturé. Une sélection sera faite et seuls les meilleurs articles seront publiés. La rédaction de Citycle se réserve le droit de ne pas publier un article sans avoir à en justifier le motif.

Et pour les témoignages de cyclistes indécis…

Si notre projet vous intéresse mais que vous ne savez pas vraiment comment orienter votre témoignage, voici quelques pistes de rédaction.

Nouveaux cyclistes urbains :

Appel à témoignage cyclistes urbainsDepuis combien de temps vous faites du vélo quotidiennement ?
Y a t-il eu des raisons particulières qui ont motivé ce changement ?
Combien de km faites vous chaque jour / les jours où vous utilisez votre vélo ?
Comment faisiez-vous ces trajets auparavant (voiture perso, transports en commun, à pied,…) Vous vivez en ville ? à la campagne ?
Quel vélo utilisez vous ? Avez-vous modifié ou complété votre vélo ? votre équipement ? avez-vous acheté, changé de vélo ?
Prévoyez-vous de continuer à utiliser votre vélo cet hiver ?
Quelles sont les conséquences dans votre vie quotidienne ?

Cyclotouristes :

Appel à témoignage cyclotouristesQuels types de voyage à vélo
Quelle récurrence
Dans quelles conditions
Quel équipement avez-vous / sacoches, poignées, porte-bagages, selle, éclairage par dynamo, carte ou GPS
Comment faisiez-vous pour vous loger et vous restaurer
Quel équipement pour faire face aux imprévus / kit multi outils, chambre à air, pompe
Cela représente quoi pour vous le voyage à vélo ? Loisirs, découverte, performance, évasion

Patron instaurant l’IKV :

Appel à témoignage de patrons avec IKVActivité principale, métiers de l’entreprise, nombre de salariés
Qui est à l’origine du projet de mise en place de l’IKV
Pourquoi avoir mis l’indemnité kilométrique vélo en place
Quelles conséquences cela a-t-il eu sur l’entreprise
Quels sont les résultats de la mise en place de l’IKV
Comment avez-vous communiqué autour de l’IKV
Comment sont équipés les salariés bénéficiant de l’IKV

Partager

comparateur Antivol velo

12 comments

  1. bonjour

    Voici ma solution de déplacement pour les trajets home/office que j’utilise depuis Mars 2018 avec 1500km a ce jour au compteur.
    Le but a été de supprimer la voiture par tout les temps et de mixer le bus avec un vélo ultra-pliant que j’ai adapté afin q »il soit parfaitement roulant et équilibré une foi plié permettant de s’économiser le dos. L’ajout d’une assistance électrique via un kit m’a permis de rendre plus perenne cette solution et donc de continuer sur ce chemin !
    Les aspects financier/écologique/santé sont très intéressants !!

    Lionel 36 ans

    1. Bonjour,

      Pour témoigner, merci d’envoyer votre message sur la boite mail suivante : media@citycle.com.

      Cordialement

  2. Bonjour ,

    L’utilisation de mon vélo n’est pas quotidienne mais presque.
    J’ai 55 ans et vis à la campagne ce qui m’incite à en faire plus en été qu’en hiver à cause du temps disponible, je pratique depuis l’âge de 4 ans ; de la simple ballade au début jusqu’au VTT en 1988 et maintenant le cyclotourisme.
    Presque tous mes trajets de proximité (30 à 140 kms) sont réalisés en vélo soit une grande partie de mes courses pour ne pas dire toutes.(5000 à 6000 kms/an)
    Je combine parfois avec le TER assez pratique il faut le dire lorsque cela est possible.

    J’ai un Fahrrad Manufaktur TX 400,il parfait pour mon utilisation et son équipement n’est même pas à commenter .(roues, pneus, porte bagages,éclairage, selle, distribution,freins, seule remarque les valves « schrader » évitent d’emmener une pompe encombrante et pas très efficace dans le cas d’une pression supérieure ou avoisinant 2 à 3 bar)après en avoir essayé d’autre bien moins adapté voir dangereux.Pourtant très a l’aise sur ce véhicule je considère que certaines villes sont inappropriées à ce moyen de locomotion (trop de voitures et manque d’infrastructures)
    Pour avoir parcouru une bonne partie de la France (ville et campagne) les inégalités d’infrastructure sont manifestes, il en est de même pour les pays d’Europe ! et les conséquences sur la sécurité des cyclistes.
    Équipe de 4 sacoches et d’une tente je bivouaque dans les campings qui acceptent encore les tente.
    Aucune panne depuis les 5 dernières années juste de l’entretient.
    (Via Rhôna est un délice)

    En plus d’un véhicule, cet objet est un excellent médicament pour conserver ou retrouver la santé, la sécu devrait en rembourser une partie à moins que cela soit aussi…du placebo ! .

    1. Bonjour,
      Pour participer au témoignage, merci d’envoyer votre message avec photos par mail à media@citycle.com
      Merci d’avance,
      Cordialement

  3. Précurseurs dans l’hébergement adapté pour les Cyclotouristes, nos amis cyclistes en passage chez nous, La Petite ReCycleRie, nous indiquent toujours et encore, qu’aucune « Eurovélo » n’est réellement adaptée. En effet, aucune instance ne prend la réelle mesure des infrastructures à gérer, à améliorer ou à implanter. Ne reste que des effets de coms des politiques régionaux et des périples pour les utilisateurs. Bonne route quand même et à bientôt sur ce semblant d’Eurovelo 4…

    1. Bonjour,
      N’hésitez pas à témoigner en envoyant un article par mail à l’adresse indiquée.

      Cordialement

  4. Bonjour à tous, j’ai 51 ans, j’aime le vélo depuis toujours, avec ma femme nous faisons souvent des randonnées vélo pour le plaisir. Nous essayons toutes les voie vertes que nous pouvons dans le cadre de nos loisirs.
    Je suis aussi cycliste citadin depuis 8 ans pour mes déplacements personnels ( courses avec sac à dos) et professionnels.
    J’étais dans le nettoyage industriel pendant 7ans puis je suis devenu aide à domicile depuis 1 an.
    Les déplacements dans ces métiers ne sont pas très bien pris en charge, exemple au mois d’Aout j’ai fait 280 km de vélo pour environ 60 euros avec un temps de transport ( 32heures) et les indemnités kilométriques incluses, de plus la circulation dans ma ville de Rouen est très très difficile en raison de grand travaux, le stationnement impossible et cher, d’où le choix du vélo.
    Je roule avec un vélo de dame mécanique genre stablinsky passé en 10 vitesses, il est monté en 650a avec des pneus schwalbe renforcés, car avant je crevais plusieurs fois par an. Depuis que je roule avec ces pneus, 3 ans, je n’ai pas crevé. L’investissement est un peu lourd, mais la tenue de route et la solidité de ces pneus le vaut bien.
    Je prends le vélo toute l’année, quelque soit le temps.
    LE PROBLÈME C’EST LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE.
    Il faut redoubler de prudence, faire attention au voitures particulièrement pressées d’arriver 1 ère au feu rouge, au piétons qui ne regarde pas devant eux au téléphone, au plaques de gaz oil, au nids de poules de plus en plus nombreux. Je porte un gilet jaune afin d’être mieux vu par les voitures. Vu les problèmes de circulation et de stationnement, les conducteurs sont très énervés au volant et peu courtois. Les politiques mettent en place des voies vélo, étant de plus en plus nombreux en vélo sur la route. C’est bien, mais parfois ces voies sont sur le trottoir ce qui nous oblige à rouler au pas pour respecter les piétons, de plus le vélo perd la priorité à chaque carrefour, c’est redoublé d’effort à chaque démarrage et les voitures ne pensent pas au vélo lorsqu’elle tournent, elles ne s’arrêtent que pour les piétons. Parfois, la piste cyclable se résume à une bande de peinture sur la route, longeant les voitures stationnées, si celle-ci fait moins de 80 cm de large, le risque de se prendre une portière de voiture est grand, je m’en suis déjà pris une dans l’épaule ça fait extrêmement mal. J’ai toujours une douleur résiduelle depuis que cela m’est arrivé il y a 6 ans, depuis je roule à 1 mètre des voitures. Je tiens aussi à signaler les routes pas assez larges pour permettre au voitures de doubler un vélo en respectant les distances de sécurité (les terre pleins au milieu de la route, les voies sur les boulevards, les ponts, etc…).
    Ma fille qui est parti en Suède travailler m’a dit que les vélos là-bas sont considérés comme des véhicules à par entière, pas seulement comme un loisir. Il y a des pistes cyclables uniquement pour les vélos, un système de feus tricolore, des aménagements de sécurité très bien faits.
    J’espère que mes technocrates responsables de la sécurité liront ceci afin de mieux se renseigner quand il s’agit de piste cyclable.
    Bonne route à tous, Jean-Yves.

    1. Bonjour Jean-Yves,

      Merci pour votre message.
      Si vous souhaitez participer, envoyez votre témoignage par mail à media@citycle.com.
      Cordialement

  5. Je suis ce que vous appelez une Velotafeuse ! 48 ans, travaillant et vivant en milieu urbain. L acquisition d un velo (électrique, car beaucoup de fortes côtes) il y a maintenant un an a changé mon mode de vie. Je n utilise la voiture que pour de longs trajets. Je dirai que l equipement est tres important, en terme de securite d abord et de confort. Je parcours 20 km par jour, 35 a 45 min de parcours. Vous me direz c est long par rapport a la distance, mais le parcours est seme d embuches. Et c est la que de forts progres en infrastrucures et en comportements humains sont a attendre!
    Comment faire du lobying pour que les mairies investissent dans l amenagement de pistes cyclables, ou partage de trottoirs sécurises egalement ? Je suis que si des efforts reels etaient faits, nous serions plus nombreux a laisser nos voitures et transports satures pour circuler a velo.

    1. Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Si vous avez envie de participer, envoyez votre témoignage par mail à media@citycle.com.
      Cordialement

  6. Je suis un cyclotourisme actuellement je prépare un tour du monde à vélo, le choix du vélo et primordiale et c’est accessoire aussi, il faut que le vélo sois léger et solide à la fois, et des vitesses supérieures à 24, l’avantage du vélo et de l’écologie plus proche de la nature et des habitants , la découverte des pays reculé du monde et des régions très peux visité se qui apporte le bonheur au habitants de rencontrer un étrangers,

    1. Bonjour,

      Si vous êtes intéressé pour témoigner, nous vous invitons à envoyer votre récit par mail à l’adresse indiquée.
      Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air