Appel à témoignages de cyclistes avec vélos insolites

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Appel à témoignages de cyclistes avec vélos insolites

Il y a maintenant 7 ans de cela en 2013, alors que la vélorution n’était pas aussi marquée que de nos jours, Citycle avait lancé un concours photo L’insolite dans le vélo. Avec les années, les photos de vélo insolite des participants n’ont rien perdu de leur charme. Nous avons décidé de vous les présenter de nouveau et de saisir l’occasion pour lancer non pas un concours photo mais un appel à témoignage sur la même thématique.

Vous avez un vélo insolite ? Témoignez !

Votre vélo est « insolite » dans son aspect ? l’utilisation que vous en faites ? les équipements que vous avez mis dessus ? Ou bien, il vous est arrivé une anecdote complètement insolite à vélo ? Dites nous tout en nous envoyant simplement votre témoignage en mail à l’adresse suivante : media@citycle.com. Ce mail devra comporter le plus d’informations possibles pour pouvoir enrichir votre participation ; photos et vidéos sont les bienvenues pour illustrer vos propos.

A gagner, un bon d’achat de 50 euros chez l’un ou l’autre de nos sites partenaires. Faites votre choix :

Lecyclo.com, spécialiste des accessoires vélo urbains et cyclotourisme
Cycletyres.fr, spécialiste en pneus vélos, notamment route et VTT

Lors de l’envoi de vos documents par mail, merci d’indiquer votre consentement* à être publié sur notre blog et nos autres supports de communication (réseaux sociaux comme Facebook et Twitter).

* Si la photo (ou vidéo) comporte plusieurs sujets ou qu’il s’agit d’une autre personne que vous, merci d’indiquer le consentement de celle(s)-ci à être publiée(s). Les photos avec des enfants devront être accompagnées d’un accord écrit par mail des parents pour être publiées.

Modalités de rédaction de l’appel

Votre témoignage sera publié sur notre site et apparaîtra pendant plusieurs semaines en Une du blog. Il sera consultable à tout moment dans la rubrique Interviews et Portraits. C’est pour cela que nous souhaitons instaurer certaines conditions rédactionnelles propres à l’écriture web :

  • L’article doit contenir 400 mots minimum
  • Si possible, l’article est structuré en paragraphes facilement identifiables
  • Nous n’autorisons pas les insultes ou les propos injurieux, politiques ou religieux
  • Si vous avez un blog sur le vélo, vous pouvez y insérer un lien vers la page d’accueil
  • L’idéal serait d’accompagner votre témoignage de cyclistes de photos/vidéos, si vous en avez et si vous le souhaitez.

Certaines contraintes rédactionnelles peuvent nous obliger à quelques retouches mais votre contenu ne sera pas dénaturé. Une sélection sera faite et seuls les meilleurs articles seront publiés. La rédaction de Citycle se réserve le droit de ne pas publier un article sans avoir à en justifier le motif.

Avant de replonger dans le concours photo, sachez que vous pouvez toujours participer à un de nos précédents appels :

Découvrez les témoignages vélo insolites déjà reçus en 2020 :

Retour sur le concours photo « l’insolite dans le vélo » de 2013

Voici  la série de photos de vélo insolite recueillies en 2013. En fin de galerie, retrouvez l’anecdote qui se cache derrière chacune d’entre elles. Merci encore aux participants de l’époque. Et s’ils nous lisent toujours, ils sont les bienvenus pour laisser des commentaires.

  • Caroline avec « Un tandem fleuri venant du passé »

Un cliché original de deux amies, en 1958 devant leur tandem lors de la fête des fleurs à Berck sur mer. L’insolite dans le deux roues n’a pas d’âge et cette photo, pleine de charmes, nous le démontre bien.

  • Kévin avec « Un vélo trainé dans la boue »

Kévin (le candidat et accessoirement le cycliste empêtré) s’est retrouvé dans cette situation suite à un mauvais jugement. « C’était lors d’une petite balade en VTT, je pensais que c’était une tout petite flaque de boue … Et ben non ! Pour finir mon vélo c’est entassé jusqu’aux axes des roues ! »

  • Laurent avec « La bicyclette bleue »

C’est Laurent qui nous propose le cliché de ce vélo insolite bleu qui ornait alors l’entrée d’un camping d’Allemagne et plus précisément en Forêt Noire. Le manque de selle fait penser qu’il ne doit être utilisé souvent.

  • François avec « Quand l’art et le vélo se rencontrent »

François qui soumet à votre jugement un cliché original et artistique. Il explique en quelques mots son image: l’originalité de cette photo prise à la volée et retravaillée provient de l’accord parfait entre le vélo et les jambes qui l’accompagnent ! Les couleurs réelles ont été respectées.

  • Pascal avec « 3 moyens de transport, 3 traitements différents »

J’ai réalisé cette photographie à Vaucresson, en revenant du travail, dernièrement.
La piste cyclable est bien dégagée, à tel point que cette jeune fille piéton préfère s’y risquer, à contre sens plutôt que de se rendre sur le trottoir où , je confirme, c’est très glissant. »

  • Jérôme avec « Le tandem pour 11 »

L’équipe de football de St Sernin en Lot et Garonne en 2013. « En ces temps difficiles, pour les déplacements nous avons décidé d’y aller en vélo et ce vélo à la particularité d’être à 11 places. Pas facile tous les jours pour manœuvrer mais une belle initiative tout de même. »

  • Sandrine avec « L’antivol vélo et porte »

Sandrine nous envoie sa photo prise dans une rue de la ville au sept collines Rome. On y voit un vélo bien cadenassé pour le protéger contre le vol, jusqu’ici rien d’anormal, mais le deux-roues est attaché à une porte d’entrée. Ainsi, l’antivol sert de protection pour le vélo et également pour l’immeuble.

  • Nicolas avec « Un tandem dans la gare »

De retour de vacances en vélo de Belgique, nous sommes rentrés en partie en train de Lille à Saint Dizier. Donc correspondance obligatoire par Paris avec tandem, remorque et sacoches. Bref une illustration de la difficulté de concilier vélo et SNCF à l’époque ; ce qui restait néanmoins possible !

  • Joseph avec « Attention conducteur mordant »

Joseph propose son cliché, car le fait de mettre cet autocollant fait beaucoup sourire. Il faut dire que nous sommes en Alsace, donc une région bilingue ! En traduction, cela dit « Attention conducteur mordant » Ce message, bien collé sur le siège enfant et a l’intention des autres usagers de la route, a l’avantage d’être clair (en tout cas pour les Alsaciens).

  • Denis avec « Balade en grand-bi »

J’ai la chance de pratiquer le grand-bi, qui est un moyen de voyager à la fois dans l’espace et dans le temps. Rouler en grand-bi est un moment absolument magique. C’est un vrai moyen de transport moderne permettant aisément de dépasser 150 kilomètres en une journée même sur de mauvaises routes. Mais c’est également un objet spectaculaire.

  • Dean avec « Le vélo jardinière »

Dean nous propose un cliché présentant une façon originale d’utiliser un vélo. En effet, celui-ci c’est vu transformé en jardinière et le résultat est plutôt sympathique. Pensez à vous protéger du froid à vélo.

  • Michel avec « Une piste cyclable presque normale »

C’est Michel qui nous propose son cliché de cette piste cyclable particulière; celle-ci se trouve à Salviac dans le Lot. En effet, les services de la ville ont décidé d’installer une protection contre les automobilistes empiétant allègrement sur la piste cyclable. Mais était-il nécessaire de le faire avec cette méthode ? Mettre un poteau en plein milieu de la voie pour vélo est-il vraiment la solution ?

  • Pascal avec « Le vélo de la Saint Valentin »

Ici, c’est Pascal qui nous envoie sa participation. Les amoureux fêtaient la Saint Valentin et avec cela, comme tous les ans, le traditionnel bouquet de fleurs était de mise. Faisant toujours plaisir mais n’étant pas le cadeau le plus original du monde, Pascal a décidé de jouer la singularité.

  • Cyril avec « Saut artistique en VTT »

Un petit saut en VTT, de nuit dans la neige, immortalisé grâce à une photo en pose longue (plusieurs secondes sur trépied) pour voir le fond et les traces des lumières; on ajoute deux coups de flash en manuel pendant le saut pour voir le VTTiste.

  • Jean-Baptiste avec « Le grand huit »

Jean-Baptiste nous présente, grâce à ce cliché, le Grand huit qui dispose de 8 selles vélo, 8 guidons, 8 paires de pédales, … enfin, vous l’aurez compris, c’est un vélo à 8 places. Ce vélo original fait parti d’une famille de montures proposées à la location dans la cité nordiste, Lille : grand bi, tandem inversé, Strano…

  • Joël avec « un vélo, un chien, une caravane »

Je voyage autour du monde à vélo, avec mon petit chien Elfie. Je travaille aussi sur un site internet en vu d’un long voyage en 2014 et la recherche de sponsor pour le financement. Ce cyclotouriste est bien équipé avec ses sacoches vélo et surtout sa caravane. Elle lui permet, en effet, d’avoir un endroit où dormir à portée de main. Si votre vélo est chargé, pensez aux béquilles vélo doubles. Elles maintiendront votre bicyclette droite lors du chargement ou déchargement de vos affaires.

  • Sonia avec « Le vélo abandonné »

Un beau jour, en allant à la pêche, nous nous sommes retrouvés à pique-niquer aux côtés de ce pauvre vélo abandonné qui semblait néanmoins avoir voulu se fondre dans le paysage. Ce vélo a dû connaitre de nombreuses pluies vu l’état avancé de la rouille sur les pédales, la selle, etc.

  • Denis avec « La maison du cycliste pliant »

Le vélo pliant est un multiplicateur de possibilités. Il est toujours là quand on a besoin de lui, mais sait se faire oublier. Le cycliste aimerait bien en faire autant.

  • Cyril avec « Un saut en VTT lumineux »

Un autre saut, toujours en pose longue sur trépied, mais cette fois un seul coup de flash (en début de pose) et une lampe torche qui éclaire le VTT pendant le saut pour obtenir cet effet de jaillissement. »

  • Yanis avec « Les huîtres à vélo »

Ce vélo a séjourné quelques années dans le Bassin d’Arcachon. Quand il en est sorti, il était recouvert de concrétions d’huitres ; ce qui donne ce deux roues à la décoration peu commune. Un appétissant vélo insolite.

  • Laurent avec « Un cycliste et son chien »

Le cycliste que l’on aperçoit sur cette image a trouvé la solution idéale pour balader à vélo en emmenant son chien avec lui. Sa méthode est simple et demande peut d’accessoires : une remorque chien vélo et un coussin (il ne faut quand même pas oublier le confort de son animal de compagnie préféré).

  • Michel avec « A l’abordage »

Michel nous propose sa photo prise lors d’une balade à vélo avec son chien. Tous deux abordent leur promenade dans la bonne humeur. Ils profitent de cette instant passé ensemble. Le chien de Michel a l’air parfaitement à l’aise dans sa remorque monoroue cargo transformée pour accueillir le petit animal.

  • Michel avec « La balancelle cycliste »

Michel nous propose donc un meuble de sa création réalisé simplement avec des pièces détachées de vélo. Composée d’une roue, coupée en deux, pour faire l’armature et de quelques chambres à air pour l’assise, cette balancelle, initialement prévu pour un enfant, a l’air très confortable, en tout cas le chien s’y sent parfaitement bien. Même si cela ne se voit pas de prime abord, cet animal ne se repose pas mais il est le cobaye et teste ainsi le confort de ce siège, un vrai pro.

  • Tom4 avec « Le vélo spécial inondation »

Tom4 propose le vélo pour rouler dans l’eau sans se mouiller. Il explique le concept : un composé de 3 vélos, un pliant 24 pouces, (qui a donné fourche, guidon, pédalier et roue), un vélo tout terrain de supermarché (qui a donné le bras oscillant), et un mini vélo de clown (qui a donné le cadre et l’amortisseur). Un support de selle a été construit pour supporter la selle banane, un tube a été soudé sur le boitier de pédalier pour le relocaliser à l’avant, pour finir les deux chaines du pliant et du V.T.T. ont été mises ensemble. L’engin était étonnement « roulable », et j’en ai profité pour l’essayer dans un bassin de Bercy.

  • Michel avec « Le bar à vélo BierBike »

C’est lors d’un voyage à Berlin que Michel découvrit ce véhicule qui ne pouvait exister qu’au pays de la bière. La capitale allemande est un véritable paradis pour les cyclistes et les zythophiles (mot barbare désignant les amateurs de bières), c’est donc presque logique de retrouver cette machine alliant un bar et plusieurs vélo. Ce bar à pédales donnera envie de partager cette expérience entre cyclotouristes.

  • Léonard avec « Grande roue de vélo »

Le frère de Léonard nous envoie son cliché de Marseille, plus précisément à l’Escale Borely. Un jeu de trompe l’œil celui-ci nous croire que la roue avant de son vélo a été remplacée par une grande roue de fête foraine.

  • Léonard avec « Le vélo à plaque d’égout »

Ici, c’est avec une plaque d’égout que Léonard créé l’illusion.

  • Jean-François avec « Où est le vélo ? »

Jean-François nous a envoyé sa photo. À première vue, pas de vélo et pas d’insolite dans cette image mais en y regardant de plus près, on aperçoit quelque chose au fond de l’eau ; une roue puis deux, on devine un pédalier : un vélo se dévoile peu à peu.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air