Yvon, de la balade au cyclotourisme, en passant par le VTT

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Yvon, de la balade au cyclotourisme, en passant par le VTT

L’utilisation de mon vélo n’est pas quotidienne mais presque. J’ai 55 ans et vis à la campagne, ce qui m’incite à en faire plus en été qu’en hiver à cause du temps disponible. Je pratique depuis l’âge de 4 ans. Des simples balades à vélo au début, jusqu’au VTT en 1988. Et maintenant le cyclotourisme.

Tous mes trajets de proximité à vélo

Presque tous mes trajets de proximité (30 à 140 kms) sont réalisés à vélo. Soit une grande partie de mes courses, pour ne pas dire toutes. Je réalise 5000 à 6000 kms/an à vélo. Je combine parfois avec le TER assez pratique il faut le dire lorsque cela est possible. J’ai un Fahrrad Manufaktur TX 400. Il est parfait pour cette utilisation et son équipement n’est même pas à commenter : c’est un bijou. Roues, pneus, porte bagages, éclairage, selle, distribution, freins. Seule remarque, les valves « schrader » évitent d’emmener une pompe encombrante et pas très efficace dans le cas d’une pression supérieure ou avoisinant 2 à 3 bar. Après en avoir essayé d’autres, bien moins adaptés, voir dangereux.

Promenade à vélo Yvon

>> A LIRE AUSSI : Combiner vélo et transports en commun en France

Le vélo, un excellent moyen de conserver la santé

Pourtant très à l’aise sur ce véhicule je considère que certaines villes sont inappropriées à ce moyen de locomotion. Trop de voitures et manque d’infrastructures. Pour avoir parcouru une bonne partie de la France à vélo (ville et campagne), les inégalités d’infrastructure sont manifestes. Il en est de même pour les pays d’Europe ! Et ça engendre des conséquences sur la sécurité des cyclistes. Équipé de quatre sacoches et d’une tente, je bivouaque dans les campings qui acceptent encore les tentes. Aucune panne depuis les 5 dernières années, juste de l’entretien. Pour info, la véloroute Via Rhôna est un délice.

Balade à vélo avec Yvon

En plus d’un véhicule, le vélo est un excellent médicament pour conserver ou retrouver la santé. La sécu devrait en rembourser une partie à moins que cela soit aussi… du placebo !

>> A LIRE AUSSI : les vacances à vélo en famille de Jean-Christian

Merci à Yvon pour son témoignage. Si comme lui, vous êtes intéressé pour partager votre histoire de cycliste, n’hésitez pas à nous envoyer votre récit à media@citycle.com. Pour tout article publié, un bon d’achat de 40€ chez notre site partenaire Lecyclo.com.

Appel à témoignages cyclistes

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air