Vacances à vélo en famille, ou comment éviter la lassitude

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Vacances à vélo en famille, ou comment éviter la lassitude

Depuis que nos filles sont nées, nous continuons nos périples à vélo. De quelques jours à 2 / 3 semaines. Des vacances à vélo en famille toujours en France pour le moment, notre pays étant magnifique et varié. Tout ceci dans l’idée de partir un jour sur une année ou plus, si affinité. Alors en attendant on teste, on expérimente : carriole, draisienne Puky, siège, vélo, follow me.

Voici le témoignage de Jean-Christian, Emilie, Loulan et Hanaé.

Des vacances à vélo en famille réussies

Vacances à vélo avec toute la famille

Cette année nous sommes partis 10 jours sur les canaux (Canal du Loing, Canal d’Orléans, Loire) de Veneux-Les-Sablons à Blois. Quoi de mieux pour varier les plaisirs que des chemins sans circulation. Les filles ont adoré les différentes options que nous leurs avons proposées (ou qu’elles ont trouvées toutes seules) pour rouler.

Loulan (6 ans), la plus grande, roulait sur son vélo avec ses sacoches. Elle pouvait, quand la fatigue se faisait sentir, accrocher son vélo derrière maman avec le système très pratique du Follow-me ou retourner dans la carriole avec sa sœur.

vacances à vélo en famille avec le follow me

La draisienne pour les plus petits

Hanaé (4 ans) vivait sa vie dans la carriole tirée par papa. Nous n’avions pas oublié la draisienne puky qui reposait fièrement sur ladite carriole. Alors de temps en temps elle l’utilisait pour se dégourdir les jambes. Elle se retrouvait ensuite sur les sacoches arrières de papa afin de mieux profiter du paysage. Mais elle aimait également prendre la place de sa sœur sur son vélo fixé en tandem avec maman.

Draisienne et vélo enfant

>> A LIRE AUSSI : Quelle marque de vélo sans pédale choisir ?

A ce moment, Loulan en profitait pour faire la course avec sa sœur sur Kiwi (nom donné à leur draisienne Puky « verte »). Et si elle ne réussissait pas à la rattraper, nous avions notre botte secrète…. une corde à sauter. Eh oui, nous lui avions trouvé un tout autre usage que celui destiné : tracter la draisienne, accrochée derrière la carriole. Et en avant le petit train sur les chemins de halage.

Draisienne tractée sur le vélo parent avec la corde à sauter

Que de possibilités pour varier les plaisirs lors de vacances à vélo en famille. Les kilomètres défilaient même s’il fallait gérer les changements de montures. Les filles étaient ravies et nous, nous pouvions discuter et échanger avec l’une ou l’autre alternativement.

Prochain périple ? Laissons passer l’hiver et nous verrons quelles solutions nous imaginerons pour rouler à travers nos beaux paysages. A suivre.

>> A LIRE AUSSI : le voyage à vélo au Danemark de Doriane

Merci à toute la famille pour leur témoignage. Si comme eux, vous êtes intéressé pour partager votre histoire de cycliste, n’hésitez pas à nous envoyer votre récit à media@citycle.com. Pour tout article publié, un bon d’achat de 40€ chez notre site partenaire Lecyclo.com.

Appel à témoignages cyclistes

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air