Les conseils pour vérifier son vélo avant de prendre la route !

Publié par
Othello Desurmont,
le 
Non classé
Partager
Les conseils pour vérifier son vélo avant de prendre la route !

Avant d’« empoigner votre guidon » et de partir « pour le grand frisson » « A Bicyclette » comme le disent Bénabar et Bourvil dans leurs chansons respectives, je vous conseille de prendre soin de contrôler quelques points essentiels au bon fonctionnement de celle-ci.

Les freins

Vérifiez l’état des câbles de frein. Surveillez également l’usure des patins de freins et changez les le cas échéant. Veillez à ce que les patins ne touchent pas la jante : si tel est le cas, desserrez légèrement les étriers et dévoilez la roue si nécessaire. Vous pouvez mettre une goutte d’huile dans les étriers si ces derniers perdent de leur fluidité au freinage.

La transmission

Pensez à examiner l’état des câbles de transmission et vérifiez que les dérailleurs avant et arrière fonctionnent bien. Huilez les s’ils manquent de fluidité. Vérifiez aussi que les galets de dérailleur et la cassette ne soient pas encrassés.
Concernant la chaîne, vérifiez qu’elle ne soit pas encrassée et dans le cas contraire lubrifiez la. Vous pouvez utiliser un boîtier nettoyant pour nettoyer votre chaîne de vélo grâce à ses 3 roues à brosse et à son produit dégraissant. Afin d’éviter d’effectuer cet entretien trop régulièrement, vous pouvez opter pour la housse de protection qui la protégera et l’isolera des agressions extérieures. Cette housse est également utile pour transporter votre vélo sans risquer de tacher votre coffre de voiture et vos bagages. Vérifiez que la chaîne ne craque pas sur la cassette. Faites pédaler la chaîne vers l’arrière et observez si des mailles restent coincées. Enfin, si votre chaîne a plusieurs milliers de kilomètres et qu’elle démontre beaucoup de jeu latéral, c’est qu’il est temps de la remplacer.

Les roues

Vérifiez la pression des pneus avec une pompe. Attention, un pneu sous gonflé aura moins de rendement et sera plus sensible aux risques de crevaison. N’hésitez pas à les changer s’il y a des coupures ou des traces d’usure trop importantes. Pensez à vérifier que les roues soient bien attachées à la fourche et au triangle arrière et serrez suffisamment les attaches rapides. Ne négligez pas ce point essentiel car vous pouvez vous blesser gravement en tombant. Faites tourner les roues à la main et vérifiez qu’elles ne sont pas voilées en prenant les patins de frein comme repère. À l’arrêt, passez si nécessaire la main dans les rayons pour vérifier leur état.

Le pédalier :

Vérifiez le boîtier du pédalier. Si vous vous apercevez qu’il craque ou qu’il grince, pensez à le démonter ainsi qu’à le graisser. Vérifiez par la même occasion que les plateaux ne soient pas encrassés.

La selle

Vérifiez qu’elle est bien fixée à la tige de selle et que celle-ci est bien fixée dans le tube de selle.

Les cales

Si vous portez des chaussures pour pédales automatiques, pensez à vérifier l’usure des cales et à les revisser après votre sortie à vélo.
D’une manière générale, vérifiez qu’il n’y a pas de jeu dans la direction : pour cela, freinez de l’avant à l’arrêt et faites un mouvement de va-et-vient du vélo avec le cintre. Resserrez le jeu de direction si nécessaire. Cette opération est délicate, effectuez la avec une clé dynanométrique. Vérifiez aussi que les vis de potence soient bien serrées et que les cocottes de frein soient serrées.
Afin d’effectuer les réparations nécessaires sur votre vélo, vous pouvez vous procurer un kit d’outils que vous pouvez ranger dans une sacoche de selle autogrippante.
Pour conclure, faites attention aux différences de températures ! Votre vélo n’attrapera pas la grippe H1N1 mais il risque de se détériorer. En effet, si vous faites du vélo par temps froid, évitez de le rentrer à l’intérieur de votre maison car la différence de température entre dehors et dedans dilate les métaux et augmente leur fragilité d’autant plus si vous le faites souvent. De plus, l’eau est le pire ennemi de votre vélo. Évitez de le laisser dehors, sous la pluie ou la neige et essuyez le rapidement. A l’inverse, le soleil altère prématurément les pneus de votre vélo. Pour éviter une crevaison spontanée, ne le laisser pas « dorer » au soleil tandis que vous sirotez votre « Mojito » !
Apprenez comment changer une chambre à air grâce à la vidéo suivante :


Source :

Partager

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Les conseils pour vérifier son vélo avant de prendre la route !"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
BIZET
Invité

Mes freins à patins font grincer énormément mes jantes, on durait un camion ! Y a-t-il quelque chose à faire dans l’entretien pour que ça cesse.
Merci.

Steve
Invité
Je suis coaché par Cédrick Fromont depuis mars 2010. Cela peut sembler long, mais il faut dire que le challenge était de taille ! Pour résumer, lorsque je suis venue solliciter Cédrick, je n’avais plus envie de vivre. Mais j’ai deux jeunes enfants qui ont encore besoin de moi. J’étais déjà suivie par une psychologue mais Cédrick m’a conseillé de continuer, son action ne faisait pas double emploi. Si ma psychologue m’aide à m’accepter telle que je suis, Cédrick m’apprend à me servir de ce que je suis. Résultat, je suis l’auteur de ma vie, je ne la subis plus.… Read more »
trackback

[…] Vous pouvez aussi consulter notre article :Les conseils pour vérifier son vélo avant de prendre la route ! […]

trackback

[…] accessoires pour améliorer son pédalage ? Les conseils pour vérifier son vélo avant de prendre la route ! Stabiliser votre vélo avec une béquille […]

trackback

[…] vous rappelez de la première chose à faire avant de prendre la route ? Passez votre vélo au crible ! Pour que celui-ci fonctionne bien, il convient de tester l’état des pneus, des freins, ou […]

wpDiscuz

Catégories

Qualité de l'air

Newsletter