Pourquoi mon pneu vélo tend à se dégonfler ?

Publié par 
Dera Victory,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Pneu

Partager

Pourquoi mon pneu vélo tend à se dégonfler ?

Après avoir laissé votre vélo au garage un certain temps, vous décidez de le ressortir. Vous vérifiez que tout va bien. Seulement au niveau des pneus, vous remarquez une légère perte de pression. Vous vous demandez alors si cela est normal ?… Sachez que la réponse est oui ! Aujourd’hui, nous vous expliquons pourquoi un pneu vélo se met à dégonfler tout seul. 

La perte de pression est inévitable. Vous l’avez déjà constaté si vous êtes resté assez longtemps sans utiliser votre vélo ou que si vos pneus n’ont pas été régulièrement regonflés. Si vous vous demandez à quoi celle-ci est due, voici des éléments de réponses pour mieux vous aider à comprendre.

Légère perte de pression du pneu vélo

La réponse est simple.  Tout n’est qu’une question de physique. La pression d’un pneu vélo diminue à cause de la composition de l’air qui contient de l’azote et de l’oxygène. Des molécules d’oxygène qui peuvent s’échapper de votre pneu. Sachez donc qu’un pneu à plat n’est pas toujours synonyme de crevaison. Si vous ne l’avez pas regonflé depuis longtemps, votre pneu aura cette tendance à toujours se dégonfler. Cela se produit tout simplement parce que les molécules d’oxygène se seront progressivement échappées de celui-ci.

Ce phénomène est d’ailleurs plus fort pendant l’été à cause la chaleur. L’air présent dans les chambres à air se dilate et accentue d’autant plus les pertes de pression. Et cela est valable pour tout type de pneu. Pour l’heure, il n’existe aucun moyen d’empêcher cette fuite d’oxygène si votre pneu reste stocké un certain temps.

Qu’entraîne cette perte de pression ?

Problème de pression sur pneu vélo : les solutionsIl faut par ailleurs savoir qu’il conseillé de toujours rouler avec des pneus correctement gonflés. Effectivement, rouler avec des pneus sous-gonflés va grandement impacter sur vos performances. Cela vous poussera par exemple à fournir plus d’efforts sur votre vélo. Les risques de crevaison sont également plus élevés.

De même, les risques de déjantage ou de chutes augmentent. Une trop faible pression est de plus nuisible à la durée de vie de vos pneumatiques. Sous-gonflés, ceux-ci vont en effet s’user plus vite. Leurs flancs risquent également de se fragiliser et de se fissurer plus rapidement ce qui vous poussera alors à devoir les remplacer prématurément.

Que faire pour un gonflage optimal de votre pneu vélo ?

De manière générale, on estime la perte de pression d’un pneu à un bar par mois. Pour éviter tous risques, il est ainsi conseillé de toujours la vérifier avant une sortie. Pour cette vérification, utilisez le manomètre de votre pompe vélo. Si cela s’impose, regonflez vos pneus afin de toujours conserver une pression adaptée.

  • N’oubliez pas de débloquer la valve de votre chambre à air avant le gonflage. Il s’agit d’une étape à ne pas sauter pour un bon gonflage de vos pneumatiques.
  • Pour une chambre à air munie d’une valve Presta, débloquez cette valve en dévissant en grande partie l’écrou. Appuyez ensuite sur la valve pour chasser un peu d’air de la chambre avant de la regonfler.
  • Si vous êtes équipés d’une valve Shrader, enfoncez la petite pointe située au centre de la valve avec votre doigt ou un petit objet. Laissez également un peu d’air s’échapper avant de procéder au gonflage.

La bonne pression pour un pneu vélo

Pneu vélo dégonflé, pourquoi ?Sachez enfin que pour un usage optimal de votre vélo, vous devez gonfler vos pneus à la bonne pression. Cependant, il reste à ce jour assez difficile de définir une règle déterminant la pression idéale d’un pneu. Effectivement pour garantir cette pression optimale, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Il faut par exemple prendre en considération votre poids, votre pratique ou encore la section du pneu.

Toutefois pour vous aider, vous pouvez commencer par vérifier les données fournies par le constructeur de votre pneumatique. Cela va vous permettre d’en savoir plus sur les préconisations. Respectez les limites maximales et minimales indiquées. En général, plus votre pneu est large et moins il sera nécessaire de le gonfler.

Pour ce qui est de votre poids, plus votre celui-ci est élevé, plus vous aurez besoin d’une pression élevée. Dans tous les cas, référez-vous toujours aux indications données sur votre pneu. Essayez autant que possible de leur donner une pression comprise entre les valeurs minimales et maximales données.

Pour conclure, une légère perte de pression de vos pneumatiques est donc tout à fait normale. Si cela se produit, ne pensez pas tout de suite à une crevaison. Procédez à une petite vérification et surtout n’oubliez pas de toujours regonfler pour minimiser les risques au cours de vos sorties.

Partager

comparateur Antivol velo

27 comments

  1. Bonjour,
    La solution ne serait-elle pas de gonfler ses pneus avec de l’azote comme cela se fait pour les voitures?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air