Bilan plus que positif pour La Loire à Vélo !

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Actualité cyclotourisme, Cyclotourisme

Partager

Bilan plus que positif pour La Loire à Vélo !

Aujourd’hui le premier itinéraire cyclable en France, la Loire à vélo a bien évolué. 800 000 personnes ont emprunté le parcours balisé et sécurisé entre janvier et août 2015. Et sur ses 250 km, cette véloroute attire de plus en plus de monde. Des adeptes de cyclisme venus pour faire du vélo, vivre un belle aventure et découvrir une richesse naturelle, historique et architecturale sans pareille. Au moment des bilans, satisfaction et fierté ont donc naturellement été au rendez-vous.

Tout récemment, tous les acteurs de La Loire à Vélo se sont réunis à la Pommeraie en Maine-et-Loire. L’occasion d’établir les premiers bilans tout en parlant du futur et de des prochaines innovations à apporter au parcours.

Loire à vélo, 8% de touristes en plus

Les mines ardoisières de TrelazeCes dernières années, La Loire à vélo a connu un franc succès puisque de plus en plus de personnes se sont mises à emprunter l’itinéraire. Des personnes souhaitant partir à la découverte du patrimoine environnemental, naturel, historique et architectural de la région. Idéal pour profiter de belles balades à vélo en famille ou entre amis.

Ce sont ainsi 8% de touristes en plus qui ont donné des coups de pédales sur les routes de la Loire durant les huit premiers mois de l’année. Un chiffre encourageant bien évidement et qui, une fois de plus, démontre que l’aménagement de nouveaux tronçons, notamment la boucle de Saint-Nazaire, ont été plus que bénéfiques.

Pour tous les acteurs de la Loire à vélo, hébergeurs, prestataires de services et autres, les affaires marchent. C’est d’ailleurs toute une économie qui s’est organisée et qui se développe au rythme des cyclistes. Ceux-ci dépenseraient, en moyenne, 60 euros par jour : des retombées loin d’être négligeables !

Un itinéraire cyclable aménagé

Loire à vélo, parcoursFort de son succès, la Loire à vélo continue sur sa lancée. Dernièrement, un réseau d’accueil de groupes, avec plusieurs hébergements proposés entre Angers et Préfailles, a été mis en place. Sans oublier le tout nouveau tronçon de 1.5 km de piste cyclable reliant désormais les villes de Corsept et Paimbœuf.

A noter que les travaux se sont faits sur une zone classée Natura 2000, usant donc de matériaux non polluants pour l’intégralité de l’infrastructure. Pour un coût total s’élevant à 315 000 € (financé à 60 % par la Région et à 40 % par le Département). L’aménagement du pied de la digue de Corsept jusqu’à Saint-Brevin sera la prochaine étape. Les travaux étant prévus pour 2016 en vue une mise en service dès l’année suivante. De nombreux projets qui attireront certainement plus encore les cyclistes.

Sources :

  • Crédits photo La Loire à vélo
  • Ouest France
  • France 3

Partager

comparateur Antivol velo

27 comments

  1. Pingback:L'influence du vélo sur l'économie touristique - Citycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air