En selle pour le tour de Bourgogne à vélo

Publié par 
Charles-Henri Avenel,
le 
Cyclotourisme, Randonnées vélo

Partager

En selle pour le tour de Bourgogne à vélo

Pourquoi aller d’un point A à un point B quand on peut faire une boucle complète ? C’est ce que propose le Tour de Bourgogne à vélo le long d’un itinéraire entièrement balisé et sécurisé au cœur des canaux et des vignobles bourguignons. Une route au patrimoine historique et culturel immense !

Le tour de Bourgogne entre canaux aménagés et anciennes voies ferrées 

carte du tour de Bourgogne à vélo

Avant que le tracé du tour de Bourgogne à vélo ne soit créé, il existait un grand nombre de pistes longeant les canaux de la région, ainsi que des voies vertes aménagées sur d’anciennes voies de chemins de fer. En mettant toutes ces pistes bout à bout en 2003, le tour de Bourgogne a vu le jour.

Une boucle de 664 km balisée sur 64% de voies cyclables et 36% de petites routes avec peu de trafic. Cet exceptionnel réseau de véloroutes et de voies vertes emmène le cyclotouriste des portes d’Auxerre à Dijon en passant par Beaune. 

Plus précisément, le tracé emprunte tout d’abord un morceau de la route de la Bourgogne du sud à vélo. L’itinéraire suit également la totalité du canal du Nivernais, qui nous transporte de Decize à Auxerre sur près de 90% de voie verte et 206 km. La route passe aussi par le canal du centre de Chalon à Digoin ainsi que le canal de Bourgogne qui relie Auxerre à Dijon sur 45% de voies vertes et 55% de chemins de halage, en empruntant un morceau de l’EuroVelo 6. C’est ensuite la voie des vignes que les cyclotouristes peuvent découvrir entre Dijon et Santenay pour y apprécier les fameux vins de la région bourguignonne.

Il est possible de rejoindre la route Moselle-Saône à vélo en continuant sur l’EuroVelo 6 jusqu’à Chalon-sur-Saône.

Le fait que l’itinéraire du tour de Bourgogne à vélo suive un grand nombre de canaux lui garantit une route à faible dénivelé. Ce qui le rend tout à fait accessible et ouvert à toutes les générations de cyclistes.

Un itinéraire culturel et culinaire

Le plaisir de rouler au cœur des vignobles de Bourgogne

route des vins à vélo bourgogne
© Alain DOIRE / Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

Pédaler pendant près de 90 km au cœur des prestigieux vignobles de Bourgogne, telle est la promesse de cet itinéraire balisé. Et les amateurs de bons vins verront leurs efforts largement récompensés. En effet, la route croise les très célèbres villages de Nuits-Saint-Georges, Vosnes Romanée, Pommard, Puligny Montrachet, Gevrey Chambertin ou Chambolle-Musigny… Un axe d’une richesse inouïe que certains appellent “les Champs Élysées de la Bourgogne”. Il va sans dire que quelques pauses dégustation seront de mise !

Une région à la richesse historique rare

Cette région historique ne laissera jamais le cycliste à court de surprises culturelles. Après les villages de la route des vins, le voyageur croisera de nombreux châteaux bourguignons tels Châteauneuf-en-Auxois, le château de Commarin ou le château de Santenay (le fameux château de Philippe le Hardi).

Le tour de Bourgogne à vélo est également l’occasion de passer par le lieu de la bataille d’Alésia à Alise-Sainte-Reine. 

Pour les amateurs de lieux de culte anciens, la magnifique Abbaye de Fontenay vaut le coup d’œil. L’église Saint-Jean-de-Narosse datant du XIIe siècle est également une merveille architecturale à ne pas rater, tout comme la basilique de Paray-le-Monial érigée au XIe siècle par des architectes clunisiens.

Ces canaux qui longent le tracé sont aussi l’opportunité de découvrir l’échelle des 16 écluses de Sardy dans le canal du Nivernais. Un ensemble architectural fascinant projeté vers la fin du 18e siècle.

canaux de Bourgogne à vélo
© Alain DOIRE / Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

Quelques conseils pratiques pour le tour de Bourgogne à vélo

Comment accéder au tour de Bourgogne à vélo ?

Situé à mi-chemin entre Paris et Lyon, le tour de Bourgogne est un itinéraire très accessible. En effet, de nombreux trains avec des emplacements vélos desservent les principales villes de départ du tour. Le TGV Est assure notamment la liaison entre Paris et Dijon, Beaune, Chalon-sur-Saône, le Creusot ou Mâcon. 

Pour les cyclistes venant du sud de la France, il est possible de prendre le TGV en liaison directe entre Marseille/Montpellier et Dijon. Il existe également des liaisons TGV depuis la Suisse.

>>> A LIRE AUSSI : Les conseils pour prendre son vélo dans le train

L’équipement de base pour quelques jours de vélo en Bourgogne

Cette boucle cyclable nécessite entre 5 et 10 jours de route, selon le niveau de chacun. Par ailleurs, le tracé est très accessible et ne présente pas de difficultés particulières. Les possibilités d’hébergement et de réparation sur place sont également très développées. Il ne sera donc pas nécessaire de s’équiper pour une autonomie totale.

En revanche, certains équipements de base auront tout à fait leur place sur le vélo pour faire le tour de Bourgogne. Ainsi, même en été, il est toujours judicieux d’anticiper le mauvais temps. Deux bonnes sacoches étanches arrière seront donc une base indispensable, tout comme une veste imperméable coupe-vent

Si la Bourgogne est une région très rurale, on n’est pas pour autant dans le désert ! Le tracé croise de très nombreux villages dans lesquels il est possible de réparer d’éventuels problèmes techniques. Pensez tout de même à emporter le minimum pour réparer une crevaison avec un kit de réparation anti-crevaison, une mini pompe à vélo. Un peu de lubrifiant pour l’entretien de la chaîne ne sera pas non plus de trop.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air