Conseils et astuces pour faire du bikepacking avec son enfant 

Synonyme de liberté, de nature et d’échappée belle, le bikepacking n’est pas réservé au cycliste solitaire à la recherche de la magie des grands espaces. Cette discipline peut également se transformer en aventure familiale et se partager avec ses enfants. Mais s’offrir un voyage en bikepacking avec des enfants nécessite un peu plus de logistique et un équipement particulier afin d’assurer le confort des petits comme des grands. Sacoches, accessoires, sacs, remorque…, quelles sont les solutions les plus adaptées pour faire du bikepacking avec ses enfants ? Comment s’organiser ? Voici nos quelques conseils et astuces pour voyager à vélo en famille et avec vos sérénité ! 

Le bikepacking avec son enfant : quel vélo choisir ?

Choisissez votre équipement ainsi que le type de vélo en fonction de l’âge de votre enfant. S’il n’est pas encore en âge de pédaler, optez pour une remorque vélo enfant. Privilégiez un modèle dont la structure est spécialement adaptée à l’itinérance et investissez dans un système d’éclairage adéquat à l’arrière afin que la remorque soit bien visible. 
Une autre option idéale pour les enfants un peu plus âgés (et qui commencent à chatouiller les pédales !) reste le Follow Me Tandem. Idéal pour le bikepacking en famille, ce système d’attelage sécurisé laisse à votre enfant la liberté de pédaler et d’être actif. Il vous épargne néanmoins la soupe à la grimace quand la fatigue s’installe et que l’envie de pédaler se fait plus timide. Retrouvez le témoignage sur le FollowMe tandem d’un papa qui filme ses aventures à vélo avec son fils.
Très maniables, les remorques Weeho avec leur structure monoroue sont ainsi parfaitement adaptées à la pratique du vélo sur les sentiers et chemins forestiers. Pour des rangements supplémentaires, misez sur le modèle Weeho Igo Venture équipé de sacoches.
Votre enfant est autonome et en âge de pédaler tout seul comme un grand ? Investissez dans un vélo confortable et à sa taille pour qu’il profite lui aussi de la liberté de pédaler tout seul ! Adaptez cependant les distances et trajets de votre aventure familiale en bikepacking.
Côté sécurité, n’oubliez pas de protéger votre tête et celle de vos enfants avec un casque ! Même s’ils sont installés dans une remorque !
>> À LIRE : Le guide complet des solutions de transport pour enfants à vélo
Le choix du matériel pour faire du bikepacking en famille
Au même titre que le vélo, pensez au matériel et accessoires dont vous allez avoir besoin. Même si le maître-mot reste de voyager léger, il faut adapter le reste de votre équipement. Vous allez transporter non seulement vos affaires, mais celles de vos enfants. Ça mérite donc un peu d’organisation ! Faites d’abord la liste des affaires indispensables (trousse de secours, nécessaire de toilette, bidons d’eau, collations faciles à manger, vêtements contre la pluie etc.). Idéalement, mettez-les par terre pour visualiser s’il ne manque rien, et estimer le nombre de sacoches qu’il vous faudra. 

Des rangements supplémentaires pour transporter les affaires de toute la famille
On mise donc sur des sacoches de cintre, de selle et de cadre imperméables (toujours !) et on équilibre le poids sur son vélo. Ne surchargez pas votre vélo et répartissez bien le poids. 
Besoin de rangements en plus ? Une remorque supplémentaire vous permettra de stocker quelques affaires additionnelles ! Vous pouvez ainsi choisir de fixer à votre biclou une remorques vélo monoroue pour voyageur comme la remorque extrawheel Brave. 
>> A LIRE : Des sacoches vélo sur guidon pour transporter ses petites affaires à vélo
Kit de survie pour occuper ses enfants pendant des vacances tout-terrain à vélo
En plus du matériel indispensable pour vos bikepacking, n’oubliez pas qu’il va falloir aussi occuper vos enfants quand vous roulerez, pendant les pauses, ou lorsque vous aurez du temps libre le soir ! 
Alors glissez dans vos sacoches :

quelques mini-jeux de société et ses jouets préférés
le doudou (indispensable !)
des crayons ou feutres et un petit carnet pour qu’ils dessinent ce qu’ils ont pu voir pendant la journée
un maillot de bain pour un petit plouf improvisé dans un étang
une toile cirée ou un paréo à mettre au sol pour le pique-nique ou la pause goûter
des petites boites en plastique pour ranger les trouvailles du jour (le petit caillou qui brille, une jolie plume ou un coquillage ramassé au bord de la mer)

© Patrick Hendry
Bikepacking en famille : astuces pour adapter et préparer son voyage 
Pour assurer le confort et la sécurité de vos enfants lors d’un séjour bikepacking, adaptez non seulement votre voyage, mais aussi votre pratique à vélo et votre façon de pédaler. Car si les imprévus font aussi la magie du bikepacking, ils peuvent également devenir le cauchemar des parents et des enfants ! 

Nos conseils pratiques avant de partir à l’aventure :

Commencez progressivement. N’imposez pas à vos enfants des vacances en bikepacking avant d’avoir rallongé vos balades à vélo. 
Pour vous initier au bikepacking en famille, misez sur des destinations à proximité en France plutôt que de partir à l’autre bout du monde !
Vous avez choisi de dormir à la belle étoile ? Évitez le camping sauvage et repérez des spots sympas avec des aires de jeu à proximité, ou des activités (visite d’une ferme, d’un château fort etc.)
Si vous avez choisi l’option Follow Me Tandem ou d’ajouter une remorque à votre vélo, entraînez-vous à tourner et rouler avec avant de partir en bikepacking. Pareil pour les sacoches et accessoires qui alourdissent le poids du vélo, testez avant afin de trouver la meilleure configuration pour rouler.    
Vérifiez bien votre matériel avant de partir, notamment les fixations de votre remorque ou de la barre de traction vélo. 
Si vos enfants sont un peu plus grands, impliquez-les dans les préparatifs. Demandez-leur ce qu’ils ont envie de voir ou de faire, ou la destination de leurs rêves. 
Lorsque vous faites votre itinéraire, essayez de repérer des fermes ou des aires de jeu afin de rendre la pause encore plus ludique !

>> À LIRE : Les conseils pour débuter dans le cyclotourisme
Astuces pendant un voyage à vélo hors des sentiers battus en famille :

Limitez votre vitesse et évitez les passages trop pentus.
Faites des pauses régulières. Demandez régulièrement à vos enfants si tout va bien. Dans l’effort ou absorbé par la magie du paysage, on a parfois tendance à oublier le reste du monde !
Pour éviter l’ennui, éveillez la curiosité de vos enfants. Arrêtez-vous si le paysage est monotone dès qu’il y a quelque chose qui pourrait les intéresser (maison colorée, roche à la forme étrange, pré avec des vaches, nom de village rigolo…). Et puis, ça vous permet aussi de vous reposer !
Proposez-lui de faire un herbier avec les plantes de la région. En selle, demandez à votre enfant de reconnaître les arbres et les plantes. Ça occupe !
Réduisez les distances et le nombre d’heures de pédalage. Prévoyez environ 3h à 4h de pédalage par jour, ou environ 15/20km par jour pour débuter. 
Ne pédalez pas en force au risque de vous épuiser plus rapidement, surtout si vous avez choisi l’option remorque. Misez sur une cadence souple avec moins de résistance !