Le bikepacking : une nouvelle manière de voyager à vélo en toute légèreté

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 

Partager

Le bikepacking : une nouvelle manière de voyager à vélo en toute légèreté

Depuis quelques années, une pratique a fait son apparition sur les sentiers cyclistes européens : le bikepacking. À mi-chemin entre cyclotourisme, randonnée et VTT, cette nouvelle manière de voyager à vélo semble séduire de plus en plus de voyageurs.

Le bikepacking, simplicité, légèreté et flexibilité

Sacoches vélo VTT pour Bike Packing
© Fernando Northpak – Pixabay

On connaissait le backpacking, cette manière de voyager avec un sac à dos – le plus léger possible – pour seul compagnon. Les voyageurs à vélo ont aussi trouvé leur façon de voyager léger. À la différence près qu’ils utilisent un vélo plutôt que leurs pieds pour se déplacer. Le bikepacking est, en effet, directement inspiré de son cousin pédestre.

Venue tout droit des Etats-Unis, cette pratique est née du vélo tout terrain. Au départ, il s’agissait pour les vététistes de réussir à charger leur VTT dépourvus de porte bagages afin de partir plusieurs jours, tout en évitant de porter un sac à dos trop lourd.

>> A LIRE : Zoom sur l’aventure à vélo avec le Bike packing

Dans cette volonté de s’affranchir des contraintes de bagages, le bike packing est avant tout une recherche d’optimisation de l’espace sur son vélo. Une méthode qui permet une plus grande liberté qu’un cyclovoyage classique. Ici, pas de porte bagage, les sacoches doivent être pratiques et légères. Le but restant de se déplacer avec le moins de chargement possible. Un retour à l’essentiel, sans superflu, pour retrouver l’essence même du voyage.

Voyager à vélo avec un équipement bien spécifique

Cette pratique qui diffère du voyage à vélo classique nécessite un équipement particulier qui doit, avant tout, être compact. C’est pourquoi les sacoches vélo sont les meilleures amies du bikepacker. Sur un vélo qui respecte la géométrie classique du triple triangle, quatre endroits peuvent être exploités pour positionner des sacoches. Tout en profitant d’un point de fixation robuste, ces équipements offrent également une meilleure répartition des charges et une plus grande stabilité du vélo.

Sacoche de guidon bikepacking
© Jereme Rauckman – Flickr

Première alliée : la sacoche de guidon, qui peut contenir de 3,5L à 8L. Elle permet au cycliste de garder des accessoires indispensables à portée de main sans avoir à s’arrêter et descendre du vélo. Les sacoches de cadre ou frame bags peuvent contenir une capacité plus ou moins similaire de 3L à 6L. Fixées au-dessus du tube de cadre, les top tube, quant à elles, sont idéales pour ranger des produits moins nécessaires comme de la nourriture ou des outils. Enfin, les saddlebag serviront à mettre la plus grosse partie du matériel. Attachées au tube de selle, elles peuvent contenir et supporter des charges assez lourdes et volumineuses, comme des vêtements ou des chaussures.

Les sacoches de bikepacking sont généralement conçues avec des matériaux et des toiles légères, robustes et imperméables. Elles sont fabriquées pour résister sur tout type de terrain et avaler les kilomètres, quelles que soient les conditions météo. Avec ce matériel, le bikepacker est prêt à affronter les éléments en gardant ses affaires au sec.

Une pratique qui ouvre des horizons multiples

Et le vélo dans tout ça ? La plupart des bikepackers utilisent des VTT. Les plus pointilleux opteront pour une fourche rigide pour gagner encore plus en légèreté. En général, les vélos de bikepacking sont équipés de pneus larges pour pouvoir rouler sur tous les terrains.

Voyager à vélo avec un vélo de course
© LITE MOUNTAIN GEAR – Flickr

Mais l’utilisation du VTT n’est pas une obligation. On peut très bien bikepacker sur un vélo de course, un vélo de cyclo cross ou sur un vélo de voyage. Parce que c’est aussi cette capacité d’adaptation qui fait la nature et le succès du bike packing. Des innombrables combinaisons pour des possibilités infinies de voyage. Le voyage à vélo à encore de beaux jours devant lui.

> A LIRE : Gravel Bike, nouveau vélo pour une nouvelle discipline

Partager

comparateur Antivol velo
Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo