Les possibilités pour assurer son vélo

Publié par 
Dera Victory,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Sécurité

Partager

Les possibilités pour assurer son vélo

Si la pratique du vélo est en hausse en France, en parallèle, les vols de vélo connaissent eux aussi une nette augmentation. Près de 1100 deux-roues seraient dérobés chaque jour… Pour se prémunir de ce désagrément mais aussi des autres dégâts matériels pouvant survenir lorsque vous circulez, il est possible d’assurer son vélo. Pour ce faire, les possibilités sont nombreuses !

Pensez à l’assurance habitation

En effet dans de nombreuses villes de France, les deux-roues sont objets de convoitise. Près de 1100 d’entre eux sont volés chaque jour, soit presque 500 000 en une année. La majorité de ces vols ont lieu en ville et surtout en Île-de-France. Face à ce phénomène, les assurances se sont adaptées. Votre vélo peut être ainsi couvert par votre assurance habitation. La couverture peut notamment se faire dans le cas où un incident survient ou que vous causez d’éventuels dommages à autrui. Cependant, comme juridiquement, pour circuler à vélo, l’assurance n’est pas obligatoire, il convient de vérifier au préalable comment votre assurance habitation et responsabilité civile vous couvrent.

veloDe manière générale, si votre vélo se trouve dans le logement, dans le coffre de votre voiture ou dans les dépendances assurées (garage, cave…), comme pour tout objet dérobé lors d’un cambriolage, votre assurance habitation devrait normalement pouvoir le couvrir. Des conditions sont cependant requises. En effet, votre vélo ne sera couvert par votre contrat que dans le cas où vos locaux ont correctement été protégés et que l’effraction est avérée. Les dégâts causés par des événements type incendie ou inondation et ayant endommagé votre vélo dans ces locaux peuvent également être couverts.

A l’extérieur…

En dehors de ces situations, si votre vélo est laissé l’extérieur,  par exemple lorsque vous travaillez ou que vous sortez faire quelques courses, il peut être nécessaire de souscrire à un contrat spécifique pour profiter d’une couverture. Le plus souvent les assureurs peuvent vous proposer un contrat particulier ou un contrat groupé pour assurer votre vélo avec votre assurance. Il faudra notamment que votre vélo soit toujours attaché par un antivol ; certaines assurances peuvent d’ailleurs exiger qu’il soit spécial comme un antivol vélo en U en outre, ou même avec des antivols agréés par la FUB. Bien évidemment, il faudra également que cet antivol ait été bien attaché à un point fixe.

Attention également aux autres conditions. Beaucoup de ces contrats instaurent par exemple des limites horaires, des décotes de vétusté au fil du temps, sans oublier les plafonds de garantie ainsi que le nombre maximum de vols couverts par périodes. Ainsi, le plus souvent, les contrats ne remboursent que dans le cas où votre vélo se fait voler de jour. Vous pouvez aussi être limité à un vol par an. Parfois même, les vélos électriques et les cycles de grande valeur auront du mal à être couverts par des contrats. Sans compter que dans certains cas, vous devrez avoir acheté votre monture neuve afin de profiter de la couverture.

Des mesures complémentaires

GeniaLockingUp-570x380Pour des vélos spécifiques et matériels haut de gamme, certaines marques peuvent par ailleurs vous proposer des assurances directement à l’achat.  L’assurance casse d’un vélo d’occasion sera plus compliquée à établir toutefois. La marque d’antivols Kryptonite a quant elle aussi lancé son programme d’assurance vélo appelé l’ATPO. Si votre deux-roues est dérobé alors qu’il était protégé par un de ses produits, un remboursement de votre monture peut avoir lieu sous conditions. Pour jouir d’une couverture, pensez enfin à marquer votre vélo. Les assureurs exigeront souvent que celui-ci soit marqué et enregistré auprès de la centrale de l’association qui gère ce marquage.

Il existe aussi aujourd’hui de plus en plus de mutuelles spécialisées dans l’assurance contre la casse et le vol de vélos. Les fédérations proposent également des formes d’assurance. A l’instar de la FFC et son assurance Remise en Selle qui couvre par ailleurs les dégâts subis en compétition. Les tarifs vont de 50€ à l’année pour les vélos d’une valeur inférieure à 500€, à 400€/an s’il coûte entre 7 000 et 10 000€. Dans tous les cas, il reste conseillé de bien comparer les prix qui peuvent varier d’un compagnie à l’autre et selon les types de contrat. En moyenne, il faut compter entre 200 et 250 euros par an pour l’assurance vol avec un bonus d’une vingtaine d’euros pour la casse. N’oubliez pas enfin de conserver tous vos documents : factures d’achats, déclarations légales obligatoires et les formulaires propres à chaque compagnie… qui pourront s’avérer bien utiles en cas de dommage.

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo

17 comments

  1. Bonjour,
    Le marché des vélos à assistance électrique se développe en France, comme ailleurs en Europe.
    Dans le cadre des directives européennes, vous savez sans doute que pour être homologué en qualité de vélo, et non pas de véhicule terrestre à moteur, un vélo à assistance électrique doit respecter trois conditions :
    • le moteur doit être limité à une puissance de 250 W maximum,
    • le moteur doit être une assistance au pédalage mais ne peut pas remplacer le pédalage,
    • l’assistance au pédalage s’arrête quand le vélo dépasse la vitesse de 25 km/h.
    Dès lors qu’au moins une de ces conditions n’est pas remplie, le vélo doit être considéré comme un cyclomoteur électrique.
    – À ce titre, il doit être immatriculé et porter une plaque comme tout autre cyclomoteur. Son propriétaire doit parallèlement disposer d’une carte grise.
    – Le véhicule doit être assuré en qualité de cyclomoteur.
    – Son conducteur doit porter un casque homologué pour la circulation à cyclomoteur et non pas à vélo.

  2. « Cependant, comme juridiquement, pour circuler à vélo, aucune assurance n’est pas obligatoire,… » : il faut choisir entre « aucune assurance n’est obligatoire » ou « l’assurance n’est pas obligatoire »
    Cordialement.

    1. Bonjour,
      Bien vu, c’est modifié.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air