Comment mon assurance habitation couvre ma pratique du vélo ?

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Cyclisme urbain, Sécurité

Partager

Comment mon assurance habitation couvre ma pratique du vélo ?

À la fois moyen de transport et bien personnel de valeur, le vélo est un objet de convoitise et de danger à l’extérieur comme à l’intérieur de son domicile. Il existe de nombreuses façon de se protéger grâce notamment aux principales assurances cyclistes utiles : contre le vol, contre la casse, assurance responsabilité civile, assistance juridique… Mais il se peut que vous soyez déjà assurés par votre assurance habitation ou votre assurance automobile. Pour la suite de notre dossier sur les assurances vélo, focus sur ces assurances du quotidien a priori non dédiées à la bicyclette.

Protection du vélo dans l’assurance habitation, comment ça marche ?

Peu de cyclistes le savent, mais la pratique du vélo peut être en partie couverte par l’assurance habitation. Il faut bien évidemment, pour profiter de cette protection, être protégé au préalable par une assurance multirisques habitation. Soit directement souscrite à votre nom. Soit en étant couvert par un membre de votre foyer qui a déjà une souscrit à une assurance habitation.

De quoi l’assurance habitation protège-t-elle le cycliste ?

Assurance contre le vol du vélo à l'intérieur de la maisonUne assurance habitation couvre tout un tas d’incidents qui peuvent survenir au sein de la résidence principale ou secondaire. On retrouve, parmi les plus courants, une protection contre les incendies, contre le vol et le vandalisme en cas de cambriolage ou d’effraction ou contre les catastrophes naturelles. Ainsi qu’une responsabilité civile privée qui couvre l’assuré de tout dommage causé à des tiers ou au mobilier en cas d’accident au cours de sa vie privée.

Qu’est-ce qui nous intéresse en tant que cycliste ? Tout d’abord, le vol et le vandalisme des biens mobiliers à l’intérieur du domicile. Les assurances s’accordent généralement à définir sous ce terme tous les meubles et les objets à usage domestique appartenant à l’assuré (ou qui lui sont confiés). Le vélo est donc considéré comme un bien mobilier et par conséquent éligible à un dédommagement en cas de vol ou de casse. La responsabilité civile privée est également particulièrement intéressante puisqu’elle couvre les dommages matériels, corporels et immatériels causés aux tiers.

>> A LIRE : La responsabilité civile du cycliste, une sécurité en cas d’accrochage

Assurance maison et vélo : comment le vélo et le cycliste sont couverts?

De manière générale, si votre vélo se trouve dans le logement, dans le coffre de votre voiture ou dans les dépendances assurées (garage, cave…), comme pour tout objet dérobé lors d’un cambriolage, votre assurance habitation doit normalement pouvoir le couvrir. Les dégâts causés par des événements type incendie ou inondation et ayant endommagé votre vélo dans ces locaux peuvent également être couverts.

Les conditions de protection dépendent toutefois du contrat d’assurance souscrit. En effet, votre vélo ne sera couvert par votre contrat que dans le cas où vos locaux sont correctement protégés et que l’effraction est avérée. De plus, en fonction de l’habitation et de la couverture choisie, certains paramètres peuvent varier d’une assurance à une autre.

RemboursementCapital mobilierFranchiseDépendancesCompétitions sportives
Valeur à neuf ou coefficient de vétustéDédommagement jusqu'à une certaine sommePeut être assez élevée (entre 150 et 300 euros) donc pas forcément intéressant si le vélo n'a pas beaucoup de valeurLa couverture des biens dans les dépendances (cave par exemple) n'est pas toujours incluseNe couvre pas le vol, la casse ni les accidents

L’assurance auto et moto, une couverture pour les cyclistes

Comme pour l’assurance habitation, une assurance auto ou moto peut, elle aussi, protéger en partie le cycliste et son vélo.

Qu’est-ce que couvre une assurance auto ou moto ?

L'assurance automobile protège contre le vol sur un porte vélo
© Touring Club Suisse – Flickr

Généralement, les contrats d’assurance pour les véhicules motorisés, (voiture ou moto) protègent les conducteurs contre plusieurs types de dommages et dégâts. Vol, incendie, attentat, événements climatiques, accident et dégâts du véhicule. Ils intègrent également une garantie responsabilité civile.

Si l’assurance couvre en priorité le véhicule assuré, deux clauses peuvent être intéressantes pour le cycliste. Si vous transportez le vélo sur la voiture, la protection des effets transportés permet souvent un dédommagement, si le vélo est volé ou endommagé pendant le transport. Et bien-sûr, la responsabilité civile qui indemnise les dommages corporels ou matériels infligés à un tiers.

>> A LIRE : Quelle assurance vélo choisir contre le vol ?

Comment une assurance véhicule motorisé protège les cyclistes

Beaucoup moins intéressante pour un vélo que l’assurance habitation, une assurance voiture ou moto permet toutefois de couvrir un vélo dans certaines circonstances. Cela dépendra toutefois du type de protection choisi : assurance au Tiers ou assurance Tous risques.

Dans les deux cas, la garantie responsabilité civile permettra de couvrir les préjudices corporels et matériels infligés à un tiers. Certains contrats Tous risques incluent également un dédommagement du responsable en cas d’accident. Ainsi qu’en cas de vol ou de dommage de votre vélo pendant le transport dans la limite d’une somme définie par le contrat. Aussi bien à l’intérieur du véhicule qu’installé à l’extérieur sur un porte vélo.

Comment vérifier si votre vélo est déjà assuré ?

Pour connaître précisément le niveau de couverture de vos assurances habitation, voiture ou moto en tant que cycliste, il n’existe qu’une seule solution. Relire les clauses de son contrats ! Ainsi que les Conditions Particulières et les Conditions Générales. Si les explications de ces documents restent trop floues, vous pouvez également demander conseil à votre assureur. Il est le mieux placé pour vous expliquer chaque point de votre contrat.

Légalement, une assurance n’est pas obligatoire pour circuler à vélo. Pour éviter des situations embarrassantes, il convient de vérifier comment votre assurance habitation et responsabilité civile vous couvrent. Bonne nouvelle, vous pourriez vous faire dédommager dans certains cas.

Quelles assurances vélo choisir : assurance habitation ou automobile ?

L’assurance habitation couvre évidemment la pratique du vélo plus largement que l’assurance automobile. D’autant qu’elle est plus commune. En effet, elle est obligatoire pour les locataires, et fortement recommandé pour les propriétaires ! La fourchette de prix varie entre une centaine d’euros à 400 euros par an selon le niveau de couverture choisi. Plus le prix est élevé, plus la couverture et le remboursement sont importants.

L’assurance auto ou moto de son côté n’est obligatoire que si vous possédez une voiture ou une moto. Elle est donc moins répandue.  Et elle couvre moins bien le cycliste et le vélo. Mais également plus couteuse. Comptez entre 300 et 700 euros par an selon l’expérience du conducteur, ses antécédents et le modèle du véhicule assuré.

[article publié le 21 septembre 2015 et mis à jour le 9 novembre 2020]

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air