5 questions générales sur le vélo à assistance électrique

Publié par 
,
le 
Accueil, Vélo électrique, Vélos de ville

Partager

5 questions générales sur le vélo à assistance électrique

     Comme nous le savons,  le vélo à assistance électrique inscrit de bons scores. Et cet engouement n’est pas prêt de s’arrêter ! Si vous pensez à en acheter un, alors ces quelques informations vous seront d’une grande utilité. 

Si en France 56 000 VAE se sont vendus en 2013, les ventes sont en progression et devraient encore augmenter au fil du temps. Si vous aussi vous comptez faire partie des propriétaires de VAE savez vous :

1 – Quel est le prix d’un VAE ?

Le prix à mettre dans un vélo à assistante électrique varie en fonction de son utilisation. On estime que le prix d’un VAE de qualité est d’environ 3 000 €, et de 750 € pour les entrées de gamme. Selon une enquête menée par le bureau d’études 6T, spécialisé dans les transports et l’urbanisme, le prix moyen d’un VAE est en moyenne de 1060 € (résultats issus d’un panel de 400 personnes situées en France, Espagne, Pays Bas et Royaume-Uni). Concernant l’entretien et la recharge, on estime que le coût est de 21 euros par mois pour un cycliste français.

De plus en plus d’initiatives sont prises par les autorités publiques afin de promouvoir la pratique du VAE. En effet, un grand nombre de villes et d’agglomérations accordent des « éco-subventions » pour aider les acheteurs. Par exemple la ville de Paris vous rembourse 33 % du prix d’achat, pour un plafond de 400 €.

2 – Quelle est la vitesse moyenne et maximale d’un VAE ?

La vitesse moyenne d’un VAE est de 19 km/h selon les répondants de l’étude. En comparaison, c’est à peine plus que la moyenne pour un véhicule motorisé en ville (18 km/h), qu’un bus (17km/h) et qu’un vélo classique (15km/h).

Dans l’Union Européenne, les VAE sont bridés de façon à ce que la vitesse atteigne au maximum 25 km/h. Quant aux « speed e bikes« , la vitesse maximale est de 45km/h. Attention car ces derniers ne sont plus considérés comme des vélos. En  effet, il est obligatoire de porter un casque et une immatriculation. Avec ces engins, interdiction de rouler sur les pistes cyclables !

3 – Faut-il un éclairage spécifique pour VAE ?

Sur un vélo classique ou à assistante électrique, la législation est la même. La loi impose un feu de position avant « émettant une lumière non éblouissante, jaune ou blanche » (article R.313-4X du Code de la route), un feu de position arrière « nettement visible de l’arrière lorsque le véhicule est monté » (article R.313-5 V), ainsi que des catadioptres avant, arrière et latéraux. 

Sachez que des éclairages spécifiques existent pour les vélos à assistante électrique. Par exemple, le phare lumotec IQ Cyo E-bike Premium de Busch et Muller permet au cycliste de se signaler grâce à un champs de vision 2 fois plus large (puissance de 80 lux). Son alimentation se fait par courant continu dont la tension est comprise entre 6 v et 42 v.  Attention : il est fortement conseillé d’utiliser des batteries industrielles de grandes marques telles que Bosch et Shimano.

feu_avant_vae

4 – Quels pneus choisir pour un VAE ?

Les pneus pour vélos électriques bénéficient d’un protection supplémentaire contre les crevaisons. Ainsi ils pourront faire face à une plus grande vitesse et un poids plus important. Des marques phares comme Kenda et Michelin commercialisent ces pneus spéciaux.

Pour les 20 pouces, le pneu marathon plus est labellisé e-bike : on peut utiliser ce pneu sur des vélos électriques pouvant atteindre 50 km/h.  Le pneu est extrêmement résistant grâce à son caoutchouc spécial à haute capacité élastique.

pneu_vae_schwalbe

Pour en savoir plus sur le pneus cette marque, découvrez nos conseils pour choisir son pneu marathon de Schwalbe.

conseils_pneu_velo_schwalbe

Pour les 26 pouces, le pneu vélo K-Shield Kenda présente une plus grande protection contre les crevaisons. En effet, ce pneu est composé d’une bande de céramique et aramide au niveau de la bande de roulement.

pneu_vae_kenda

Pour les 28 pouces, le pneu vélo Energy Reflecto Michelin  se compose d’une gomme spéciale qui présente une faible résistante au roulement (cela consomme très peu d’énergie et augmente ainsi l’autonomie de la batterie du eBike). De plus un renfort anti-crevaison protège efficacement le pneu.

pneu_vae_michelin

5 – Le port du casque devient-il obligatoire sur un VAE ?

A vélo, porter un casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé. C’est pareil sur un VAE, il n’y a pas d’obligation de le porter. Cependant les VAE permettent d’aller plus vite que des vélos classiques. En cas de chute, les blessures peuvent être plus importantes. Aujourd’hui des marques spécialisées comme Cratoni, proposent des casques urbains aussi modernes que protecteurs.

Le casque de vélo Evolution Cratoni peut être utilisé en toute saison grâce à des fixations magnétiques qui viennent recouvrirent les 10 aérations. L’autre avantage quand on roule sur un vélo électrique, c’est d’avoir une visière amovible qui protège les yeux et le visage. Un éclairage arrière vient renforcer votre visibilité vis à vis des autres usagers de la route.

cratoni_casque_vae

D’autres équipements et accessoires spécifiques aux VAE sont disponibles sur Lecyclo.com. La liste des questions-réponses sur les VAE n’est évidemment pas exhaustive. C’est pourquoi nous vous invitons à réagir sur cet article.

 Source : Transports.blog.lemonde.fr

Partager

comparateur Antivol velo

2 comments

  1. Voilà un article, précis et intéressant. En effet il est vrai qu’il y a beaucoup de questions autour du vélo électrique. Vous apportez certaines réponses et solutions mais la première question qui me vient en lisant votre article, c’est :
    Peut on facilement changer de pneus, d’éclairage sur un vélo électrique standard? et est-ce que cela coût cher en main d’œuvre?

    1. Bonjour Franck,
      Il est vrai que le travail de maintenance est souvent un peu plus complexe sur un vélo électrique sur un vélo plus « classique ». Pour ce qui est de l’éclairage, ça reste relativement simple et abordable pour toute personne un minimum bricolo. Pour le changement des pneus et chambres à air c’est souvent plus complexe. Comptez en moyenne une vingtaine d’euros pour la réparation d’un pneumatique (changement de pneu et/ou chambre à air) par un réparateur sur vélo électrique. Notez qu’il existe des solutions pour vous facilitez la vie et vous permettre de le faire vous même comme les chambres à air linéaires par exemple. Un précédent article en parle sur citycle : Réparer une crevaison sans démonter sa roue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air