Plan vélo de la mairie de Paris : les 3 grandes lignes à retenir

Publié par 
,
le 
Accueil, Actualité, En Île de France, Le vélo en pratique

Partager

Plan vélo de la mairie de Paris : les 3 grandes lignes à retenir

Le plan vélo de la mairie de Paris a été dévoilé ! Objectif : doubler le nombre des pistes cyclables et parvenir à multiplier par 3 la pratique du vélo dans la capitale. Pour un coût total de 150 millions d’euros, voyons ce qu’il faut retenir de ce fameux plan vélo Paris.

C’est donc jeudi dernier que le plan vélo de la mairie de Paris a été dévoilé. Les objectifs fixés son clairs : bannir le diesel et donner au vélo la place qu’il aurait toujours dû avoir. Aussi nous devrions nous attendre à voir le nombre de pistes cyclables doubler et passer ainsi de 700 à 1 400 km pour permettre, par la même occasion, une augmentation du pourcentage relatif à l’usage du vélo dans la capitale (5 % des déplacements domicile-travail). Pourront-ils y parvenir ? En tout cas la mairie semble avoir de grands projets.

Voici les 3 principaux points à retenir

1 – La création d’autoroute vélo

Plan vélo Paris en carteLe plan vélo paris prévoit donc la mise en place d’aménagements « continus et homogènes à double sens sur près de 61 km ». Pour se faire, le « réseau express vélo » s’organisera autour des axes Nord-Sud (porte d’Aubervilliers-porte d’Orléans) et Est-Ouest (bois de Vincennes-bois de Boulogne, le long de la rue de Rivoli), ainsi que sur des portions de la rocade des Maréchaux.

>> A LIRE AUSSI : Des pistes cyclables latérales sur les Champs-Elysées

2 – Généralisation des zones 30

Sur les grands axes routiers, la limite sera maintenue à 50 km/h (avec un renforcement des aménagements cyclables sur ces axes). La généralisation des zones 30 et du contresens cyclable dans l’ensemble des rues à sens unique a quant à elle été confirmée avec le « cédez-le-passage cycliste » aux feux rouges qui entrera également en vigueur dans les actuelles zones 30 et sera par la suite généralisé à l’ensemble des carrefours de la capitale.

3 – 10.000 nouvelles places de stationnement attendues

D’ici cinq ans, 10.000 places de stationnement (en surface) ans devraient être construites. Le but étant de permettre aux particuliers de ranger leurs vélos. Des « boxes » d’une dizaine de places seront également prévues. D’autres places de stationnement pourront être créées dans les parkings des bailleurs sociaux ainsi qu’auprès des copropriétés.

Les actions à entreprendre sont à première vue assez pertinentes. Pour un coût total de 150 millions d’euros, espérons que celle-ci puissent effectivement aboutir. Et contribuer au réel développement de la pratique du vélo dans la capitale.

Source : Metronews.fr

Partager

comparateur Antivol velo

8 comments

  1. Pingback:Les bénéfices économiques du vélo - Citycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air