Le marquage vélo devient obligatoire en 2021 pour se protéger du vol

Publié par 
Sara Galvez,
le 
Actualité, Conseils pratiques, Conseils vélo, Politique vélo, Sécurité

Partager

Le marquage vélo devient obligatoire en 2021 pour se protéger du vol

Depuis le début de l’année 2021 on entend beaucoup parler de marquage obligatoire pour les vélos. Mais à quoi sert ce marquage ? Quelle est la différence avec un antivol classique ?  Qui est concerné ? Nous vous expliquons dans cet article les points essentiels à comprendre sur ce dispositif. 

Le marquage vélo rendu obligatoire depuis 2021

vélo marquage bicycode
Marquage vélo gravure © Bicycode

Depuis le 1er Janvier 2021, le marquage de tous les vélos neufs est obligatoire. Pour rappel, un vélo marqué est un vélo identifiable qui possède un numéro unique visible sur le cadre. Ce numéro peut prendre la forme d’une simple gravure ou d’une étiquette complexe. Le but est de permettre la restitution du vélo à son propriétaire en cas de vol. En effet, en France on observe un nombre très élevé de vols de vélo qui effraie particulièrement les cyclistes urbains. Dans les garages, les sous sols ou en pleine rue, on connait tous quelqu’un qui a été victime d’un vol de vélo. L’identification du vélo permet donc de rassembler les coordonnées du propriétaire et de son vélo (modèle, couleur, statut etc) afin de reconnaître un vélo volé, d’éviter le recel et de retrouver facilement le détenteur officiel. 

En réalité, le marquage existe depuis bien longtemps mais il n’était pas très répandu en France. En revanche, il est très utilisé dans certains pays d’Europe où il a démontré des résultats probants.  C’est en Allemagne, par exemple, où il est communément utilisé par les cyclistes depuis 10 ans et les chiffres sont très encourageants. On observe un taux de restitution des vélos volés de 40% contre seulement 3% en France. Au Danemark, les cyclistes danois marquent leur vélos depuis déjà 30 ans !

>>> A LIRE AUSSI : Comment choisir son antivol pour vélo? 

Qui est concerné par le marquage vélo depuis janvier 2021 ? 

Selon le décret n° 2020-1439 du 23 Novembre 2020, qui émane de la Loi d’orientation des mobilités, ce sont les vendeurs professionnels de vélo qui doivent assurer le marquage sur tous les vélos neufs. Pour les vélos d’occasion ainsi que les vélos électriques, le marquage obligatoire pour les commerçants commencera à partir du 1er Juillet 2021. L’obligation d’identification ne concerne pas les vélos enfant dont les roues sont inférieures ou égales à 16 pouces. Les trottinettes et autres engins de déplacement individuel ne sont également pas concernés par le marquage. Si vous souhaitez procéder à l’identification d’un vélo acquis avant 2021, vous devez vous adresser à un opérateur agréé. 

A ce jour il n’existe pas de sanction ni d’amende pour l’acquéreur d’un vélo non marqué. Cependant, des sanctions s’appliquent aux commerçants qui ne respectent pas cette obligation. Un trimestre de tolérance (début 2021) leur est tout de même accordé afin qu’ils mettent en place cette nouvelle pratique. 

Pourquoi procéder au marquage de mon vélo ?  

Un fichier national regroupant tous les vélos et leur propriétaires

Le marquage du vélo a bien des avantages, surtout en ville. En France, on compte 400 000 vols de vélo par an, ce qui revient à 1076 par jour. Moins d’un tiers de ces vélos sont retrouvés et seulement 3% sont restitués à leur propriétaire. Ce problème représente un véritable frein pour la normalisation de l’usage de la bicyclette. C’est pourquoi la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) et l’Union sport & cycle ont créé l’Association de Promotion et d’Identification des Cycles. Cette dernière a pour but de promouvoir l’usage de la bicyclette en luttant notamment contre le vol de vélo.

L’APIC est à l’origine du marquage des vélos et gère le fichier national unique des cycles identifiés (FNUCI). Dans cette base de données, toutes les informations des vélos marqués et de leurs propriétaires sont réunies. Ces données sont accessibles aux services de polices, à la douane, aux fourrières et aux opérateurs agréés. Selon le gouvernement, elles ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales mais seulement statistiques.  

>> A LIRE AUSSI : APIC : la FUB et l’Union Sport et Cycles contre le vol de vélo

Qui permet de retrouver son vélo volé plus facilement

Si vous vous faites voler votre vélo, déclarez le vol auprès de votre opérateur agréé. Cette démarche se fait rapidement sur internet et augmente fortement vos chances de récupérer votre vélo. Attention vous n’avez que deux semaines pour faire votre déclaration. Si vous souhaitez vendre votre vélo, faites également une déclaration en ligne auprès de votre opérateur puis invitez le nouveau propriétaire à renseigner ses coordonnées. L’identification du vélo sert aussi lorsque vous achetez un vélo d’occasion en ligne, vous pouvez vérifier rapidement si le vélo appartient réellement au vendeur. Le marquage des vélos neufs exerce également un pouvoir dissuasif face aux voleurs, grâce à sa position bien visible sur le cadre.

Police à vélo
Police à vélo © Sam te Kiefte _ unsplash

Comment faire pour marquer son vélo ? 

Si vous achetez votre vélo en boutique, le vendeur assure le marquage en recueillant vos données et celles du vélo neuf, puis les transmet à un opérateur agréé. Il vous remet ensuite une preuve d’achat et les informations nécessaires à l’accès de vos données personnelles. Vous pouvez par la suite modifier vos données si besoin ou déclarer un vol. C’est donc ainsi que vous et votre vélo êtes enregistrés dans la base de données. Aucun papier ni certificat n’est nécessaire pour prouver le marquage. 

 Comment marquer mon vélo ? Les grands opérateurs agréés :  

Si vous souhaitez marquer vous-même un vélo qui vous appartient, contactez un opérateur agréé. Suivant l’opérateur, la technique de marquage diffère. Deux règles sont cependant obligatoires pour tous : que le marquage soit inaltérable et lisible lorsque le vélo est stationné. Quel marquage vélo certifié ? L’opérateur le plus reconnu est Bicycode qui a déjà marqué plus de 300 000 vélos. Une campagne de marquage pour vélo avait eu lieu à Caen quelques années auparavant. Le marquage Bicycode consiste en une gravure d’un numéro unique entouré d’une étiquette bleue. Il existe aussi le sticker Paravol qui associe le numéro de série du vélo avec son propriétaire. C’est un sticker résistant à l’arrachage, aux UV et aux intempéries. Il existe aussi d’autres solutions innovantes comme un marquage fait à partir de micro percussion proposé par la marque Auvray Security ou un marquage conçu en résine ultra résistante mis en place par Recobike. 

Sticker Paravol pour marquage vélo
Sticker Paravol pour marquage vélo

Quel type de marquage pour mon vélo ?

Quel marquage pour un vélo carbone ? Si vous utilisez un cadre carbone ou en titane, soyez vigilants ! Le type de marquage en gravure peut endommager votre cadre. Le site Bicycode déconseille fortement la gravure sur ce type de cadre. Le marquage du vélo par gravure est réservé au cadre en aluminium et en acier. Pour les cadres fragiles, utilisez d’autres solutions disponibles comme le sticker par exemple. Avec le sticker Paravol, il suffit de scanner le QR code avec un smartphone pour retrouver les coordonnées du propriétaire. Pensez également au marquage de votre vélo électrique. Auvray grave votre vélo électrique en 3 points : sur le cadre, la batterie et le moteur.

>>> A LIRE AUSSI : Paravol, le sticker pour identifier les vélos volés

Marque vélo Auvray en trois points
Marquage vélo électrique en trois points            © Auvray Security

La participation des grandes villes dans le marquage vélo 

Dans la dynamique d’une transition écologique, les grandes villes de France souhaitent encourager l’usage du vélo plutôt que de la voiture. C’est pourquoi elles participent à la promotion du marquage vélo qui permettra d’augmenter l’usage d’un transport responsable. 

>>> A LIRE AUSSI : Comment marquer son vélo dans sa ville ?

Quel prix pour marquer son vélo ? 

Les opérateurs proposent des solutions différentes qui ne représentent pas les mêmes coûts de production. On a donc des prix qui varient suivant le choix du marquage. Le marquage vélo le moins cher est le marquage Bicycode par gravure. Il coûte entre 5 et 15€. Puis il y a le marquage sous forme d’étiquette de Paravol au prix raisonnable de 13 €. Ensuite on retrouve la technique d’injection de résine ultra résistante de Recobike. Elle coûte 27€ euros et inclut le service de restitution en cas de vol. Et enfin, vous avez la gravure discrète de Auvray faite en micro percussion. Elle est plus esthétique mais plus onéreuse. Elle coûte environ 50 euros et inclut une assurance vol pendant un an.

Le marquage antivol pour vélo va donc se généraliser en France, en espérant une baisse des vols et une augmentation de la pratique cycliste. Le marquage des vélos contre le vol n’est cependant pas suffisant, il faut également posséder un bon antivol classique. On vous conseille aussi de protéger votre vélo avec une assurance  afin de réduire un maximum les risques.  

Partager

4 comments

  1. Bonjour, je voudrais faire marquer mon vélo. Je l’ai acheté en 2020, donc avant que ce soit obligatoire.
    En fait comme j’ai peur de me le faire voler, je ne l’utilise pas tellement. C’est trop bête.
    J’ai un bon anti vol mais on m’a déjà volé 2 vélos… celui-là était beaucoup plus cher.
    J’habite au Bouscat, près de Bordeaux.
    Merci de me dire où je peux le faire marquer.
    Isabelle Le Besnerais

    1. Bonjour,

      Vous pouvez tout à fait faire marquer votre vélo en vous faisant livrer chez vous une étiquette Paravol. Il existe cependant 3 points de marquagee Bicycode dans Bordeaux centre, notamment à la Maison Métroplitaine des Mobilités Alternatives.

      Merci et bonne journée !

  2. Bonjour

    je suis opérateur de marquage et j’apporte deux précisions : le marquage bicycode est aussi une gravure par micropercussion, comme Auvray, à la différence qu’Auvray, qui grave déjà les motos, impose une machine alors que bicycode(TM), qui faisait déjà du gravage velo depuis longtemps, autorise n’importe quelle machine à micro-percussion ainsi qu’une machine de gravure par fraise sur pantograpre (mais qui reste rare)

    le gravage bicycode a un prix de revient pour les opérateurs de 3€/numero + 4000€ de machine a amortir (en moyenne)

    Paravol et Recobike sont plus cher (10-20€) mais sans machine.

    on trouve des associations de promotion du vélo qui vendent le gravage dès 3€, notamment car elles sont subventionnées et font appel à des bénévoles formé.e.s pour le gravage.

    Bicycode propose aussi des autocollants bas de gamme comme ceux de Paravol, Recobike est sur le segment très haut de gamme.

    1. Bonjour Olivier et merci pour toutes ces précisions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air