APIC : la FUB et l’Union Sport et Cycles contre le vol de vélo

Publié par 
Fannie ,
le 
Accueil, Actualité, Politique vélo

Partager

APIC : la FUB et l’Union Sport et Cycles contre le vol de vélo

La FUB et l’Union sport et cycles s’unissent pour fonder l’APIC dans le cadre de la campagne de lutte contre le vol de vélos. Cette nouvelle association cycliste souhaite se démarquer comme candidate à la gestion du futur Fichier National Unique des Cycles Identifiés.

Le Fichier National Unique des Cycles Identifiés prévu pour 2021

Dans le cadre du Plan national vélo annoncé en 2018, les commerçants devront identifier les vélos vendus dès 2021. L’objectif évident de cette mesure est de permettre de rendre les vélos volés à leur propriétaire légitime. En effet, l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études) estime que le tiers des vélos dérobés est bel et bien retrouvé. Ce qui n’est pas si mauvais. Mais très peu d’entre eux retournent à leur propriétaire. Tout simplement parce qu’ils ne sont pas identifiés. Le Plan vélo prévoit donc deux mesures pour récupérer plus facilement son vélo volé et éviter le recel.

D’abord, l’identification obligatoire des nouveaux vélos vendus par les commerçants. Ensuite, la création du Fichier National Unique des Cycles Identifiés qui contiendra les informations pertinentes du marquage du vélo et les coordonnées de son propriétaire légitime. Avec ces données, plus de vélos disparus devraient revenir à bon port.

Toutefois, le Plan vélo ne prévoit pas encore quel sera le marquage approprié pour les vélos neufs. Il n’y a pas non plus encore de structure identifiée pour gérer le futur Fichier National Unique des Cycles Identifiés. Or ce sont des compétences que la FUB et l’Union sport et cycles peuvent développer. Elles s’associent donc pour fonder l’Association pour la Promotion et l’Identification des Cycles et des Mobilités Active (APIC).

Combiner les forces de la FUB et de l’Union sport et cycles par l’APIC

L’Union sport et cycle est une organisation professionnelle de la filière du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité active. Elle réunit plus de 1 000 entreprises et 3 000 points de vente. Il s’agit de la principale organisation de ce type en France. L’Union sport et cycle aura donc un rôle important pour la mise en place du marquage de tous les vélos vendus commercialement. En effet, pour que le Fichier national unique des cycles identifiés fonctionne bien, il faudra la participation volontaire et enthousiaste des vendeurs de cycles.

Logo USC APIC
© Union sport et cycle

 La Fédération des Usagers de la Bicyclette, la FUB, regroupe plus de 300 associations cyclistes en France. La FUB a ainsi un contact direct avec les cyclistes, au quotidien. Elle connaît leurs préoccupations concrètes. Ce sont, bien sûr, les cyclistes qui sont les premiers touchés par le vol de vélo. La FUB agit contre le vol en publiant des informations sur la qualité des antivols vélo. Et sur comment bien garer son vélo et sécurité. Elle publie aussi des guides sur l’aménagement des locaux vélos.

Logo FUB APIC
©FUB

Mais surtout, la FUB a créé en 2004 le Bicycode. Ce code de marquage des vélos s’inspire des meilleures pratiques européennes. Pour créer le Bicycode, la FUB a étudié ce que font la Belgique, la Suisse, l’Allemagne et le Danemark. Elle a ainsi pris exemple sur les pays les plus cyclables. Ceux qui ont le plus d’expérience en vélo.

Comment fonctionne le Bicycode ?

En premier lieu, il faut vous rendre chez un partenaire de la FUB. Une personne formée au Bicycode grave le code numérique unique sous le cadre du vélo. Vous obtenez ensuite un accès personnalisé à la base de données Bicycode. Vous entrez vos coordonnées dans cette base de données avec le numéro gravé sur le cadre du vélo. Le vélo est donc marqué et sera conservé par les autorités si elles le trouvent. Seules la police et la gendarmerie ont accès aux données privées pour retracer le propriétaire. Une convention entre le Ministère de l’Intérieur et la FUB s’en assure. Le Bicycode est aujourd’hui le seul dispositif national reconnu contre le recel de vélos.

>> A LIRE AUSSI : notre entretien avec le président de la FUB

L’APIC pour gérer les bicycodes à l’échelle nationale

Ainsi, la FUB gère déjà un système national de marquage de vélos pour lutter contre le vol et le recel. La base de données du Bicycode fonctionne de manière sécuritaire depuis 15 ans.  Plus de 200 000 vélos sont marqués d’un Bicycode à ce jour. L’expérience de la FUB sera un atout pour activer le futur Fichier National Unique des Cycles Identifiés.  En effet, on peut imaginer que ce fichier sera semblable à l’actuel Bicycode. La gestion du Fichier national devrait ressembler à la gestion des données du bicycode. De même, l’Union sport et cycle connaît les besoins des vendeurs de vélos. Elles peut savoir comment ils seront en mesure de renseigner correctement le Fichier National Unique des Cycles Identifiés. Les vendeurs n’ont pas toujours le temps de remplir des formulaires. L’outil du Fichier national devra être facile à utiliser. En plus d’être sécuritaire pour préserver les données confidentielles.

Ainsi, la nouvelle association APIC réunit les forces de la FUB et de l’Union sport et cycle. L’APIC combinera l’expérience de gestion de la FUB et le lien avec les vendeurs de cycles. Le mandat de la nouvelle association pour les prochaines années comporte trois aspects. Promouvoir l’usage du vélo et des mobilités douces. Faire la promotion du marquage des vélos. Et, principalement, montrer quel est le bon choix pour créer et gérer le futur Fichier National Unique des Cycles Identifiés.

Quel que soit le gestionnaire du futur Fichier National Unique des Cycles Identifiés, souhaitons que le vol de vélo diminue. Et saluons  la création de l’APIC, une nouvelles association cycliste sérieuse en France.

Sources
FUB
Bicycode

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air