De Bordeaux à Toulouse par le Canal de Garonne avec le Vélo Voyageur

Publié par 
Fannie ,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Randonnées vélo, Services et conseils

Partager

De Bordeaux à Toulouse par le Canal de Garonne avec le Vélo Voyageur

Envie d’une promenade cyclable au fil de l’eau, calme et reposante à l’accent du sud-ouest ? Avez-vous déjà pensé à suivre le canal de Garonne à vélo ? Moins renommé que le Canal du Midi, le Canal latéral à la Garonne, s’étendant sur presque 200 km, est pourtant longé d’une superbe voie verte qui en fait une destination de vacances à vélo très agréable. De Bordeaux à Toulouse, il est la principale composante de l’itinéraire vélo du Canal des Deux Mers. Après en avoir longtemps entendu parler, nous sommes allés voir si sa réputation n’était pas surfaite.

Citycle vous propose depuis longtemps un répertoire des voies cyclables, des EuroVelo et des itinéraires vélo en France. Pour varier un peu les plaisirs cyclistes, nous avons fait appel à l’agence le Vélo Voyageur qui vous présente aujourd’hui un premier coup de coeur à vélo sur une série de trois. Le second coup de coeur est à lire ici : séjour cyclable en Baie de Somme. Découvrez le troisième : quelques jours à vélo sur la Vélodyssée à partir de La Rochelle.

 

Le canal de Garonne, un itinéraire parfaitement adapté aux vélos

 

le long du canal de garonne à véloPour rejoindre le canal de Garonne depuis Bordeaux, nous sortons de la ville bordelaise par une très belle piste cyclable aménagée sur une ancienne voie ferrée. A travers vignes et villages, nous rejoignons Sauveterre-de-Guyenne. Nous nous arrêtons au marché du charmant bourg de Créon acheter quelques spécialités locales, comme du cou d’oie ou du gratton puis à Sauve pour visiter l’abbaye de la Sauve-Majeure, inscrit au patrimoine de l’Unesco.

Nous serpentons à travers les vignes pour rejoindre La Réole et le canal de Garonne. Depuis cette ville médiévale d’Art et d’Histoire, nous roulons jusqu’à Toulouse intégralement sur une piste cyclable bien revêtue longeant le canal. D’écluse en écluse, nous suivons de plus ou moins loin la Garonne, ce qui permet aisément la visite des nombreuses bastides et autres villes emblématiques du Sud-Ouest comme Agen ou Montauban.

L’itinéraire à vélo reste cependant le plus souvent nature, à travers plaines, verges ou effleurant des coteaux. Cet itinéraire est vraiment accessible à tout un chacun, familles comprises. La seule difficulté résulte dans la longueur des étapes, rareté des points d’hébergement oblige.

Quand partir le long de l’itinéraire cyclable de la Garonne ?

 

vignes bordelaisesJuin et septembre sont les périodes idéales pour voyager dans cette région. Cela vous permettra d’éviter les fortes chaleurs de l’été du sud-ouest, même si l’itinéraire est en grande partie arborée. La pluie est également peu présente lors de ces 2 mois. Au contraire de mai qui est le mois de l’année le plus pluvieux. De plus, si vous partez en septembre, vous aurez sûrement l’occasion d’assister à quelques vendanges le long de votre route, notamment aux alentours de Bordeaux.

Octobre peut également être un mois de départ envisageable, avec des températures encore douces et des pluies relativement peu fréquentes.

Que voir en chemin ? Faut-il quitter la voie cyclable de la Garonne ?

 

Cet itinéraire offre évidemment avant tout une immersion dans la nature, mais offre aussi bien des surprises qui se trouvent pour la plupart directement sur l’itinéraire cyclable protégé.

1. Des villes chaleureuses comme Bordeaux, Agen, Montauban ou encore Toulouse

 

Ce trajet vous permettra de découvrir quelques villes emblématiques du sud-ouest comme Bordeaux. Ville en grande partie réaménagé ses 20 dernières années pour faire la part belle aux piétons et aux cyclistes, Bordeaux est une ville où il fait bon de se déplacer à vélo.  Vous y découvrirez des trésors comme la Tour Pey-Berland, haute de 229 marches, qui vous offrira une magnifique vue sur la ville. Les immeubles nouveaux sont également à découvrir, comme la magnifique Cité du Vin, où vous apprendrez tout sur ce qui a fait la richesse du bordelais.

Ne manquez pas également Agen, une ville qui surprend par sa douceur de vivre typique du sud-ouest. Elle accueille le deuxième plus grand pont canal de France. D’autres surprises vous attendent encore à Montauban. Cette jolie ville labellisée “d’art et d’histoire” qui a vu naître le peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres, mais aussi le sculpteur Antoine Bourdel, élève de Rodin. Vous trouverez une ville à l’architecture particulière de briques orangées.

Finissez votre périple le long du Canal de Garonne à vélo dans la ville rose, flânez sur la Place du Capitole de Toulouse. Découvrez ses nombreux monuments comme la Basilique Saint-Sernin et l’Hôtel Dieu Saint-Jacques, deux bâtiments inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Toulouse a aussi rénové les abords de la gare et amélioré ses pistes cyclables. Profitez encore une dernière fois de la Garonne en vous baladant sur ses quais, lieu de prédilections des toulousains.

A vélo le long du Canal de Garonne

2. Les bastides à découvrir le long du Canal de Garonne à vélo

Découvrir les bastides à vélo

Le long du canal vous aurez l’occasion de découvrir les bastides, ces villes nouvelles du XIIIème siècle, pensées avant tout pour le commerce. Construites autour d’une halle centrale, les bastides offrent encore aujourd’hui des leçons d’urbanisme sur la gestion des espaces et des habitations. Pour comprendre tout cela explorez les rues des bastides de Valence d’Agen et de Sauveterre de Guyenne, deux parfaits exemples. L’itinéraire cyclable du Canal de Garonne à vélo passe dans ces villes, vous n’aurez aucun détour à faire.

3. Les abbayes des Moissac et de Sauve Majeure

Abbaye le long du canal de garonne à vélo

L’abbaye de Moissac a été créée au VIIIème siècle. Elle se situe à proximité de la confluence du Tarn et de la Garonne. Affiliée à celle de Cluny, l’abbaye était une des plus puissantes du sud-ouest.

L’abbaye de La Sauve-Majeure, fondée un peu plus tard en 1079 par le duc d’Aquitaine abrita jusqu’à 300 moines. Elle tire son nom de la « Silva Major » : la grande forêt. Edifiée entre le XIe et XIIIe siècle, c’est un chef d’œuvre de l’art roman.  Ses chapiteaux et ses sculptures font sa renommée. A la fin du XVIIIe siècle, l’abbaye fut abandonnée. Il n’en reste aujourd’hui que de très beaux vestiges sur un site de plus de deux hectares.

Détails pratiques : accès et hébergements

 

Bordeaux et Toulouse sont facilement accessibles en TGV. A partir de Toulouse, vous pouvez également poursuivre à vélo sur le Canal du Midi, vous aurez ainsi complété l’itinéraire cyclable du Canal des deux mers.

Si les détails pratiques vous ennuient, l’agence du Vélo Voyageur pourra s’occuper de tout. De la location des vélos au transport des bagages, en passant par la réservation des hébergements. L’agence propose de nombreux itinéraires de 4 à 14 jours permettant de découvrir en toute tranquillité le Canal de la Garonne à vélo avec le Vélo Voyageur.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air