EuroVelo 11, une traversée à vélo sur la véloroute de l’Europe de l’Est

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables Eurovélo

Partager

EuroVelo 11, une traversée à vélo sur la véloroute de l’Europe de l’Est

Direction la véloroute de l’Europe de l’Est pour une riche traversée à vélo du continent du Nord au Sud. Du grand froid norvégien au soleil de braise surplombant les trésors archéologiques grecs, l’EuroVelo 11 est une véloroute exigeante. Et offre une belle mosaïque de cultures et de paysages ! Depuis son point de départ à Nordkapp à l’extrémité Nord de la Norvège, elle rejoint Athènes en Grèce sur les bords de la mer Égée.

L’impressionnante diversité de la longue EuroVelo 11

La véloroute de l’Europe de l’Est, aussi appelée EV11 fend le continent sur 5 964 km. Kilomètres durant lesquels se succèdent des tableaux de paysages, de traditions, d’architecture et d’histoire aussi riches que diversifiés. Un itinéraire vélo assez long à travers 11 pays qui vous laisseront le temps d’apprécier toutes ces variations. De la Scandinavie, elle poursuit son chemin dans les Pays Baltes, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie, la Macédoine et s’achève en Grèce.

Itinéraire de l'EuroVelo 11, véloroute de l'Europe de l'Est
Carte de l’itinéraire de la véloroute de l’Europe de l’Est

Une véloroute de l’Europe de l’Est à la fois exigeante et accessible

Le relief tout au long de ce parcours EuroVelo 11 est globalement plat. Notamment en Hongrie qui ne compte quasiment aucun dénivelé ! Vous serez toutefois amenés à franchir quelques grosses côtes, en Finlande notamment et entre Varsovie et Cracovie. Quelques montées vous attendent aussi en arrivant dans le sud de la Serbie à partir de Belgrade. Ainsi que dans le sud de la Grèce pour arriver jusqu’à Athènes.

Pédaler l’été au nord, et le printemps ou l’automne au Sud

Étant donnée l’étendue de cette véloroute de l’Europe de l’Est et la diversité des climats qu’elle traverse, il est possible de réaliser des étapes dans des conditions optimales quasiment toute l’année, selon les régions. Pour toute la partie nordique jusqu’en Slovénie, l’été est évidemment à favoriser. Vous pourrez profiter d’un grand soleil et de températures agréables. Et ainsi éviter des hivers rigoureux et très souvent enneigés. À partir de la Hongrie, le printemps et l’automne seront des saisons plus propices pour profiter du voyage sans trop de désagréments liés à la météo. Dans toute cette partie sud, mieux vaut éviter l’été où l’air peut parfois être étouffant dans certaines régions, comme en Serbie ou en Grèce.

Comme on l’évoquait déjà sur l’EuroVelo 7, vous pourrez profiter des fascinantes et interminables nuits ensoleillées du Cap Nord en été. Appréciez également le Budapesti Tavaszi Fesztivál à Budapest. Il s’agit duplus grand festival artistique du pays qui célèbre chaque année en avril l’arrivée du Printemps. Ou le plus surprenant Anastenaria, une célébration païenne pratiquée en mai dans une poignée de villages dont Langadas, à côté de Thessalonique. Célébration pendant laquelle les habitants dansent pieds nus sur des braises ardentes. Si vous traversez le sud de la Serbie ou la Macédoine durant la période du Ramadan, vous pourrez aussi vivre de scènes saisissantes.

Un itinéraire encore en développement et peu réalisé

Signalisation EV 11
© Beroesz – Wikimedia Commons

Les portions parfaitement balisées et praticables de cette EuroVelo 11 sont encore peu nombreuses. L’itinéraire est bien développé en Estonie. Également sur quelques petits secteurs en Pologne, notamment après Cracovie sur quelques dizaines de kilomètres en partant vers le sud. Quasiment terminée en Hongrie, la véloroute de l’Europe de l’Est est toutefois en cours d’aménagement et partiellement réalisée en Finlande, Lettonie, Lituanie, Slovaquie, Serbie et en Grèce. En Norvège, Macédoine et dans la majeure partie de sa partie polonaise, elle est encore en phase de planification. Elle devrait être aménagée d’ici quelques années. Dans les régions un peu reculées et sur les routes peu fréquentées, de nombreuses portions sont en voies partagées.

De par sa position très centrale, la véloroute de l’Europe de l’Est croise de nombreuses autres EuroVelo. Cap Nord est en effet le point de départ des EV 1 et EV 7. Elle croise également l’EV 13 et l’EV 10 à plusieurs reprises en Finlande et à Tallinn en Estonie. Varsovie se situe à un carrefour avec l’EV 2, tout comme le sud de la Pologne où l’itinéraire coupe l’EV 4. À Belgrade, c’est le parcours de l’EV 6 qui coupera votre chemin. Enfin, la véloroute de l’Europe de l’Est partage son arrivée à Athènes avec l’EV 8.

>> A LIRE AUSSI : la check list pour voyager à vélo

Une riche traversée à vélo aux paysages et aux cultures multiples

Le Nord de l’Europe et la Scandinavie : au royaume des neiges

Aurores boréales au pays du Père-Noël à Rovaniemi
© Adrián Pérez – Flickr

Au départ de cette EuroVelo 11 : Nordkapp, le point le plus au nord du continent. Depuis cette falaise de 307m de haut sur la mer, vous prendrez la route plein sud en direction de la toute petite ville de Lakselv, réputée pour la pêche au saumon. Vous entrerez ensuite en Finlande. L’itinéraire vous mènera à Rovaniemi, le village du Père Noël et capitale de la Laponie. Dépaysement garanti durant toute cette première partie du voyage entre paradis blanc, nature, bain gelé et sauna brulant, chien de traineau et aurores boréales ! Après un passage dans la paisible Oulu, vous atteindrez Kuopio dans la région des lacs. Puis Jyväskylä au cœur d’une région de plus de 100 lacs qu’il est possible de traverser par bateau. Helsinki marquera la fin de la partie scandinave du parcours, et le retour à la ville !

Voyage nature dans les Pays Baltes

Après une rapide traversée en bateau, vous débarquerez à Tallinn, la capitale de l’Estonie. La véloroute suit la route nationale 1 en direction de la Russie le long de la côte Nord jusqu’à Rakvere. Puis elle plonge plein sud direction Tartu sur la route 4. Renommée pour son université, la ville est surtout connue comme le centre intellectuel et culturel du pays. Vous croiserez sur votre route plusieurs colonnes commémoratives de l’arc géodésique de Struve. Cette chaîne de repères de triangulation imaginée au XIXème siècle pour mesurer la taille de la Terre suit une route similaire à celle de l’EuroVelo 11. Vient ensuite la belle région montagneuse de Otepää au sud du pays puis le parc national de Karula et la ville de Valga à la frontière lettone.

La tour du château de Gediminas à Vilnius
© Jean-Baptiste Lasserre

L’EuroVelo 11 continue ensuite en Lettonie. Elle vous mènera dans les villes historiques et étonnantes de Cēsis, au cœur de la réserve biologique du parc national de la Gauja, et de Sigulda. Avant de plonger vers la région sauvage de Latgale au sud-est du pays. Réputée pour ses nombreux lacs, notamment le lac Lubāns et ses poteries en glaise, elle saura vous séduire par ses paysages à couper le souffle et ses édifices religieux comme la basilique d’Aglona. Vous arriverez enfin à Daugavpils, la deuxième ville du pays encore marquée par un très fort passé russe. Vous traverserez également la Lituanie en passant par sa capitale, Vilnius. Au sein de laquelle vous découvrirez l’étonnante et artistique République d’Uzupis. Le centre historique et la vieille ville médiévale sont classés à l’UNESCO depuis 1994.

Au cœur de l’Europe centrale

Mine de sel de Wieliczka
© Jacek Abramowicz – Pixabay

Vous entrerez par la suite en Pologne, direction Varsovie, la capitale et plus grande ville du pays. Totalement reconstruite après la guerre, la vieille ville et ses maisons colorées son classées patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980. Son riche héritage architectural reflète son long passé mouvementé, entre églises gothiques, palais néoclassiques, blocs d’immeubles de l’ère soviétique, espaces verts et gratte-ciels modernes. La véloroute de l’Europe de l’Est continue plein sud jusqu’à Cracovie, sur la Vistule, célèbre pour son centre médiéval bien préservé et son quartier juif. À quelques coups de pédale, ne manquez pas l’incroyable mine de sel de Wieliczka, dont la cathédrale est taillée directement dans la roche saline. Pour les passionnés d’histoire, vous pourrez faire un petit détour par Oświęcim, à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Cracovie, où se situe le tristement célèbre camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau.

Les grottes du karst de Slovaquie sur l'EuroVelo 11
© Jojo – Wikimedia Commons

L’eurovelo 11 traverse brièvement la Slovaquie et vous mènera notamment par Košice qui possède aussi une riche architecture. Profitez-en pour goûter le plat national, le Bryndzové Halušky composé de petites quenelles de pomme de terre mélangées avec du fromage de brebis. Non loin de là, les imposantes ruines du Château de Spiš datant du XIIème siècle domine la région. Avant la frontière hongroise, les grottes du karst de Slovaquie raviront les amateurs de géologie et de nature.

En route vers les plaines des Balkans

La petite ville de Tornyosnémeti signe l’entrée en Hongrie où la route suit la rivière Tisza, site reconnu Natura 2000. Elle passe par Tokaj et sa région des vins. De nombreuses caves souvent taillées dans la roche bordent les villages de la région. L’EuroVelo 11 longe ensuite le lac Tisza et le Parc national Hortobágy qui s’étend sur 800 km² de prairie. Une portion suit le haut d’une digue à travers des réserves naturelles où il est possible d’observer plus de 300 espèces d’oiseaux. En continuant de longer la Tisza, vous atteindrez la ville frontalière de Szeged dont la diversité de son patrimoine architectural témoigne de sa position de carrefour culturel.

Traversée à vélo à Belgrade
© Aleksandr Zykov – Flickr

Djala marquera véritablement votre entrée en Serbie dans la région de la Voïvodine. Vous pédalerez sur de vastes plaines, le long de rivières qui irriguent les étendues agricoles et traversez des vieux villages au style austro-hongrois. Ces paysages typiques de la Pannonie continuent dans la région du Banat, également réputée pour sa cuisine et l’hospitalité de sa population. Après Senta, la route continue en direction de Bečej où vous pourrez visiter l’étonnant château « Fantast » aujourd’hui transformé en hôtel. Puis vous traversez Titel, ville de Mileva Maric, la femme d’Albert Einstein, Kovacica, Pancevo et Deliblato avant franchir le Danube jusqu’à Smederevo, connue pour son vin.

La véloroute de l’Europe de l’Est fait ensuite un crochet par la capitale Belgrade, la Ville blanche. À la confluence du Danube et de la Sava, cette métropole moderne située au croisement entre les influences occidentales et orientales compte de nombreux sites touristiques incontournables comme la forteresse de Kalemegdan. En prenant la direction du sud, l’EV 11 suit les sentiers de l’ancienne route de Constantinople par Jablanica, Niš et Leskovac à travers des régions marquées par la diversité de ses influences dans une nature préservée.

La Macédoine, un concentré de multiculturalisme

Skopje, Macédoine
© ExplorerBob – Pixabay

Dernière étape de la véloroute de l’Europe de l’Est avant de revoir la mer, la méconnue Ancienne République Yougoslave de Macédoine. Vous y entrerez par la petite ville frontalière et industrielle de Kumanovo. Puis rejoindrez Skopje, la capitale macédonienne. Tour à tour romaine, byzantine, serbe, roumaine, ottomane, et yougoslave, les traces laissées par l’histoire rendent cette ville totalement unique. La route traverse ensuite la région du Vardar le long du fleuve du même nom. À Veles, vous trouverez également un beau concentré d’histoire où l’héritage turc, orthodoxe, et soviétique est encore bien visible. Vous rallierez alors Gevgelija, le « Las Vegas macédonien » et ses nombreux casinos pour les derniers kilomètres avant la Grèce.

Voyage dans le temps en Grèce antique

Depuis la petite ville frontière d’Evzoni, vous traverserez l’ancienne vallée de la Péonie. Puis, vous prendrez la route des vins de Goumenissa jusqu’à la ville antique de Pella qui fut pendant longtemps la capitale de la Macédoine. La route file ensuite plein sud vers Thessalonique et concentre nombre de monuments de la Grèce antique paléo-chrétiens et byzantins. Deuxième ville du pays, Thessalonique est construite vers la mer. Centre culturel cosmopolite au carrefour de différentes cultures et à l’histoire tumultueuse, ce port est aussi une métropole moderne. La pratique du vélo y est d’ailleurs très développée ! À quelques coups de pédales de là, profitez -en pour faire un détour par le Mont Athos. Une petite communauté de moines orthodoxes y vit recluse dans un monastère suspendu sur une falaise.

Mont Athos en Grèce
© laskof – Pixabay

Les derniers coups de pédales sur cette EuroVelo 11 vous mèneront au cœur de l’histoire antique sur des dizaines de sites classés à l’UNESCO. Sur le site archéologique d’Æges, le mythique Mont Olympe, l’ensemble monastique de Meteora ou la ville de Larissa. Vous retrouverez enfin la mer à Volos, située non loin du Mont Pélion dans le golfe Pagassitique. Puis pourrez rejouer les batailles antiques de Thermopylae ou de Chaeronea plus au sud avant d’admirer le splendide monastère de Delphes.

Thèbes indique l’entrée en Attique, région classée par l’UNESCO où le voyage à travers le temps s’intensifie. Le site archéologique de Eleusina puis les derniers kilomètres en direction d’Athènes où le voyage se termine sur l’Acropole.

Un accès rapide depuis la France

« En Serbie, Macédoine et Grèce, nous n’avons jamais vu les panneaux de la route 11 mais il y a toujours une petite route de campagne qui longe la nationale donc assez simple. […] Nous avons toujours trouvé de petits endroits sympas pour planter la tente sans que personne ne nous dise quelque chose, que ce soit dans des champs en Macédoine ou Serbie. »
Mathilde et Maxime – 15 000 km – 365 jours – cyclomatmax.wordpress.com

Depuis la France, vous pouvez vous rendre sur plusieurs points d’entrée de cette véloroute de l’Europe de l’Est. Et pour des prix raisonnables. En avion, il est possible de rejoindre Skopje, Vilnius ou même Belgrade et Athènes depuis Paris pour moins de 100 euros. Il existe aussi une ligne low cost entre Lyon et Varsovie. En train et en bus, les solutions sont plus réduites compte tenu de la distance de l’EuroVelo 11 par rapport à la France et pas forcément plus économiques.

>> A LIRE AUSSI : nos conseils pour voyager avec son vélo

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air