Sillonner les routes sauvages de Pologne sur la Green Velo Szlak

Publié par 
Charles-Henri Avenel,
le 
Cyclotourisme, En Europe, Randonnées vélo

Partager

Sillonner les routes sauvages de Pologne sur la Green Velo Szlak

Si la France regorge d’itinéraires cyclables, les autres pays d’Europe peuvent cacher de belles surprises. C’est le cas de la Green Velo Szlak polonaise. Elle offre pas moins de 2000 km de nature sauvage en passant par les dernières forêts primaires d’Europe. Une route unique à la rencontre des grands bisons sauvages !

Traverser l’est de la Pologne sur la Green Velo Szlak

2000 kilomètres de route balisée 

carte de la green velo Szlak

Plus longue piste cyclable balisée de Pologne, la Green Velo traverse sur plus de 2000 km des régions pittoresques de l’est de la Pologne. L’itinéraire commence au sud de la Pologne à Konskie. Il traverse ensuite tout l’est de la Pologne pour finir au large de la mer Baltique à Elblag.

L’une des particularités du tracé est qu’il frôle les frontières de 4 pays différents : l’Ukraine, la Biélorussie, la Lituanie et la Russie. Mais aucun risque de s’égarer de l’autre côté de la frontière ! Les routes sont toutes parfaitement balisées et chaque bifurcation, chaque carrefour de l’itinéraire dispose de son panneau bien reconnaissable.

L’itinéraire, qui a été dessiné en 2013 est constitué de routes asphaltées peu fréquentées. On trouve également des routes non pavées et des pistes cyclables neuves et réaménagées (300 km).  Depuis la création du tracé, plus de 30 ponts et passerelles ont été installés ou rénovés exclusivement pour la Green Velo Szlak, et plus de 20 carrefours clés ont été reconstruits. De plus, 230 points de service cyclistes ont été construits, chacun équipé de supports à vélos, d’abris et de bancs, ainsi que de poubelles et de panneaux d’information. Confort de route garanti !

Une variante montagneuse par la chaîne des Carpates

La Pologne est un pays globalement plat sur lequel les principaux reliefs sont rassemblés à l’extrême sud du pays. Heureusement, le tracé n’a pas oublié les amateurs de montagne. Avec une variante de 200 km balisés supplémentaires vers le sud-est polonais, les cyclistes ont la possibilité de traverser une partie de la chaine des Carpates polonaises

Cette zone des Carpates, bien que relativement peu élevée, est particulièrement sauvage et préservée. Un détour de 200 km au doux parfum de nature !

La Green Velo, un itinéraire au plus près de la nature sauvage

Soigneusement dessiné à cet effet, l’itinéraire traverse cinq parcs nationaux et de nombreuses réserves naturelles.

Entre les grands lacs de Pologne et la mer Baltique

green velo route mer Baltique

Sur le plus grand itinéraire cyclable de Pologne, nous ne sommes jamais loin de l’eau ! Que l’on traverse les grands fleuves et rivières, la région des grands lacs ou la mer Baltique, il y a de quoi se rafraîchir sur la route.

La route passe en effet par le nord-est de la Pologne et la région de Mazury, territoire célèbre pour ses grands lacs et forêts. L’occasion rare de se baigner dans un lac naturel après une longue journée de vélo. 

L’itinéraire de la Green Velo Szlak longe également la mer Baltique sur la fin du tracé. Une chance unique de profiter d’un bain dans l’une des mers les moins salées du globe. Un vrai bonheur !

Au cœur des forêts primaires de Pologne

foret primaire green velo szlak

La grande attraction de l’itinéraire est certainement le passage dans la forêt de Bialovèse. Pourquoi ça ? Simplement parce que la forêt de Bialovèse est l’une des toutes dernières forêts primaires d’Europe, et sans doute la plus emblématique. 

Une forêt primaire est une forêt qui n’a jamais été détruite et qui n’a jamais été exploitée ou modifiée par l’homme. Celle de Bialovèse a été formée il y a 10.000 ans lors de la dernière glaciation. Elle est toujours restée à l’écart des influences humaines.

Située à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, la forêt classée au patrimoine mondial de l’UNESCO accueille des bisons, des loups, des biches et des chevaux sauvages. Attention aux mauvaises rencontres !

 

>>> A LIRE AUSSI : EuroVelo 13, la véloroute qui traverse l’ancien Bloc soviétique

Hébergement, équipement, quelques conseils pratiques pour la route

Comment accéder à la Green Velo Route ?

Si la route peut se faire dans les deux sens, il est plus commun de la faire dans le sens sud-nord. Ainsi, depuis la France, il est possible de prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Cracovie, puis faire 1h30 de train jusqu’à Kielce, ville située quelques kilomètres après le début de l’itinéraire. Il y a des emplacements pour vélo dans les trains avec un léger supplément de tarif à prévoir.

Le retour peut se faire depuis l’aéroport de Gdansk, à une soixantaine de kilomètres de la fin de la Green Velo Szlak à Elblag. Pour transporter son vélo en avion, il est impératif de l’emballer dans une housse de transport ou un carton spécifique.

Avec quel équipement affronter la route polonaise ?

Tout d’abord, cette route est absolument impraticable en hiver. À moins d’aimer les nuits à -20° et les sentiers enneigés, il sera plus pertinent de s’aventurer sur les routes de Pologne en été ou au printemps.

nature de pologne

Le climat polonais est continental. Les étés peuvent donc être très chauds et secs, ponctués parfois de très grosses averses et orages. Il est donc recommandé de s’équiper en conséquence avec une veste imperméable coupe-vent et de bons garde-boues avant et arrière. Il faudra également s’équiper de deux sacoches étanches arrière pour le transport des vêtements, outils et matériel de camping. 

Nous recommandons de transporter suffisamment d’outils et de matériel de rechange, car certaines zones peuvent être relativement peu peuplées. Il faut être capable de réparer soi-même un problème technique, même si les cyclotouristes polonais sont nombreux sur le tracé.

Bien que les possibilités d’hébergement soient larges sur l’itinéraire, il faudra compter régulièrement sur le bivouac. Pour cela, une bonne tente imperméable, un sac de couchage et un matelas en mousse ou pneumatique seront des éléments de base. Ils vous assureront de passer une bonne nuit réparatrice en pleine nature.

>>> À LIRE AUSSI :  Comment dormir en bikepacking – Tous nos bons plans

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air