EuroVelo 1 : La Vélodyssée®, la véloroute de l’Atlantique

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Actualités cyclisme, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables

Partager

EuroVelo 1 : La Vélodyssée®, la véloroute de l’Atlantique

Pour ce premier article de la série sur les itinéraires EuroVelo de notre beau pays, cap sur la côte est pour découvrir l’eurovelo 1. De la Norvège au Portugal, la véloroute traverse la France en longeant l’Atlantique : c’est La Vélodyssée ®. Embarquez à la découverte des ports ainsi que des superbes et surprenants paysages littoraux qu’elle offre à ceux qui l’empruntent !

La Vélodyssée : une véloroute pour les amoureux de l’océan

L’EuroVelo 1 est surnommée la Véloroute de l’Atlantique. Sa partie française, La Vélodyssée, ne déroge pas à son surnom maritime. La véloroute longe l’océan sur quasiment toute sa longueur, de Roscoff en Bretagne à Hendaye à la frontière espagnole. Au total, c’est près de 1200 km aménagés dans les deux sens qui traversent successivement la Bretagne, les Pays de la Loire et l’Aquitaine.

Circuit de la véloroute sur carte de France

Un parcours accessible à tous

La Vélodyssée est un itinéraire facilement accessible à tous les publics. Débutants, personnes sans trop de condition physique ou famille avec enfants. Tout le monde peut apprécier les sentiers balisés et aménagés de la véloroute de l’Atlantique. Le profil relativement plat du parcours ne demande pas d’effort excessif, même s’il faudra parfois faire face à un peu de vent.

En profiter dès le printemps

La meilleure saison pour emprunter cette véloroute est le printemps. Au retour des beaux jours, on vous conseille de profiter des températures agréables avant la marée humaine estivale de touristes. Vous pourrez aussi faire un petit tour au Carnaval de Nantes en avril ou fêter le vin à Bordeaux mi-juin. Ou encore, participer aux festivités de la Saint-Jean à la fin du printemps à Saint-Jean-de-Luz.

Les avantages de La Vélodyssée

Principal avantage de cet itinéraire : il est aménagé à 70% en dehors de la circulation. Cette proximité avec la nature en fait une véloroute encore plus agréable. D’autant plus qu’elle offre une incroyable diversité et richesse de paysages. Entre villes portuaires et océan, plages de sable fin et forêts, les amateurs d’air marin ne seront pas déçus. La Vélodyssée, élue par ailleurs véloroute de l’année en 2013, vous transportera de ports en ports, de la douceur de la Bretagne au charme du Pays Basque. La vélo route a également reçu le titre d’itinéraire vélo 2017 par la Fédération Française de Cyclotourisme.

Côte piste cyclable, c’était d’une grande qualité. Les aménagements sont très bien faits. On roule souvent loin des voitures. Les enfants ont aimé ce mode de voyage itinérant, les pauses à la plage, les passages en bateau et surtout dormir sous la tente. Les parents ont aimé les paysages, surtout en Poitou-Charentes et sur la Presqu’île de Lège-Cap-Ferret.

Christine, son mari et ses 2 enfants (5 et 2 ans) 300 km – 7 jours mamanvoyage.com

La Vélodyssée : entre nature et lieux d’histoire

Paysage de Charente Maritime sur la vélodysséeLa Vélodyssée traverse nombre de parcs et de richesses naturelles. Dès les premiers coups de pédale sur la véloroute dans le Finistère, vous pénétrerez dans le Parc Naturel Régional d’Armorique. Riche concentré de Bretagne, il offre un large éventail des paysages de la région. Vous suivrez ensuite le Canal de Nantes à Brest dans des décors typiques bretons. De Nantes à Saint-Nazaire, ce sont les paysages de l’estuaire de la Loire qui vous attendent. En descendant vers le sud, vous traverserez le célèbre marais poitevin, puis le bassin ostréicole de Charente-Maritime. Une fois le Bassin d’Arcachon et sa dune du Pilat passés, l’immense forêt de pin des Landes s’offrira à vous. Longez la côte landaise entre forêt et océan. Les collines verdoyantes du Pays Basque annonceront la fin de La Vélodyssée.

La véloroute traverse également quelques lieux incontournables remplis d’histoire. En Bretagne, vous visiterez le château de Josselin, étape de l’ancienne route royale qui menait jusqu’à l’incontournable château des ducs de Bretagne en plein cœur de Nantes. Vous pourrez également apercevoir Fort Boyard qui trône au large des côtes charentaises. À l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, le phare de Cordouan vaut aussi le coup d’œil. Enfin laissez-vous tenter par une petite escale dans la ville fortifiée de Bayonne et ses maison rouges et vertes typiques du Pays Basque.

Une véloroute facilement accessible

L’accès à La Vélodyssée peut se faire assez facilement depuis plusieurs grandes villes françaises. Si vous souhaitez démarrer au début de la véloroute à Roscoff, il est facile d’y accéder depuis Morlaix. Si vous préférez le sud de la Bretagne, il est possible de démarrer depuis Redon, carrefour entre la Loire et la Bretagne. Tout le long de la côte Atlantique, vous pourrez rejoindre La Vélodyssée depuis Nantes ou La Rochelle. Pour relier le Bassin d’Arcachon et la côte landaise, l’accès est simple depuis Bordeaux. Au Pays Basque, Hendaye et Bayonne seront les villes les plus desservies et les plus accessibles.

>> Vous pouvez acheter le guide vélo sur ce lien: La Vélodyssée, De Roscoff à Nantes

Guide cartovelo La Vélodyssée
Guide vélo incluant 4 tronçons et 27 étapes de Roscoff à Nantes

 

Tout au long de l’itinéraire, vous trouverez nombres d’hôtels et de campings, dont de nombreux certifiés Accueil Vélo, pour tous les budgets. Si vous souhaitez un petit week-end de confort et de charme, vous pourrez également opter pour les nombreuses chambres d’hôtes établies le long de la véloroute.

L’appli mobile « itiAQUI Randonnées d’Aquitaine » vous accompagnera également tout au long de la Vélodyssée.

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "EuroVelo 1 : La Vélodyssée®, la véloroute de l’Atlantique"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dechaine
Invité

Au portugal, aucune pistes cyclables balisées en 2015 !

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo