EuroVelo 2 : la véloroute des capitales

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables Eurovélo

Partager

EuroVelo 2 : la véloroute des capitales

Pour la suite de notre série sur les véloroutes européennes, attardons-nous cette fois sur les EuroVelo qui n’empruntent pas les sentiers de l’Hexagone. Mais qui restent pleines de richesses et de curiosités. Pour ce premier zoom hors de France, direction l’ EuroVelo 2, aussi connue sous le nom de Véloroute des capitales. Sur 5 500 km, elle traverse l’Europe d’ouest en est – de l’Irlande à la Russie, en passant par de nombreuses capitales qui ont fait et font encore les beaux jours de l’Europe.

Une véloroute entre ambiance urbaine et paysages magnifiques

L’ EuroVelo 2, comme toutes les véloroutes paires, traverse l’Europe d’ouest en Est. Elle relie Galway en Irlande à Moscou en Russie en passant par cinq autres pays : le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Pologne et la Biélorussie. La vélo route des capitales vous mènera à travers plusieurs grandes capitales européennes qui ont marqué l’Europe. Et qui, par leur histoire, leur culture, leur architecture, leur gastronomie et leur vie nocturne, continuent de captiver et de faire vivre le Vieux Continent. Entre les différentes atmosphères urbaines qui se dégagent de ses villes, l’itinéraire traverse aussi des régions et des campagnes aux paysages uniques, qui valent bien le coup de pédale !

Itinéraire de la véloroute 2

Une région globalement plate

Le nord de l’Europe n’est pas réputé pour ses sommets et ses forts pourcentages de dénivelés. La véloroute des capitales confirme cette réputation. Le parcours, relativement plat et facile, est accessible à tous. Pas besoin en effet d’avoir une condition physique hors norme pour parcourir quelques kilomètres sur l’EV 2. La plus grosse difficulté, qui ne sera toutefois qu’une formalité pour les habitués du voyage à vélo, se situe au Pays de Galles dans le Gwydir Forest Park au Nord du pays où la route peut parfois s’élever jusqu’à 500 m d’altitude.

Un parcours à faire en été

Tout comme elle répond à sa réputation de région plate, le nord de l’Europe dépend d’un autre élément important. La pluie ! Effectivement ce n’est pas une légende, il pleut beaucoup dans tout le nord de l’Europe, quelle que soit la saison. En automne, en hiver et au printemps, il fait en plus assez froid. Alors pour les plus téméraires, pensez à bien vous protéger du froid à vélo. La meilleure saison pour parcourir cet itinéraire est donc l’été. Les températures y dépassent rarement les 30°C même au plus fort de la saison estivale. Et il est possible de profiter de quelques jours de soleil sans croiser une goutte de pluie ! Une bonne alternative pour vos vacances d’été si vous souhaitez éviter les fortes chaleurs françaises.

Vous aurez la chance de participer à de nombreux événements captivants et originaux tout au long du parcours. En mars, vous pourrez profiter de la Saint-Patrick en Irlande. Les amateurs de bières pourront également se rejoindre fin septembre à Berlin pour l’Oktoberfest. SI vous aimez le sport, ne ratez le tournoi de tennis de Wimbledon à Londres en juillet. Les plus mélomanes quant à eux seront ravis d’écouter les répertoires de musique classique de de Chopin ou Mozart qui se jouent tout l’été dans les parcs de Varsovie.

Une EuroVelo encore en construction

La véloroute n’est pas encore totalement terminée et certaines portions sont encore en construction. De Galway à Dublin, certaines sections peuvent être empruntées mais il n’y a pas encore de route continue. À partir du Pays de Galles jusqu’à Poznan, en Pologne, le parcours est en bon état et balisé dans les deux sens. La fin de la véloroute jusqu’en Russie est également en cours d’aménagement. Attention toutefois en Biélorussie, la route est encore en cours de planification. Il peut parfois être difficile d’y trouver un itinéraire.

« Le voyage touche à sa fin. Nous passons le panneau Berlin mais nous sommes encore loin de notre but tant la ville est étendue. La porte de Brandebourg est à presque 30 kilomètres. Nous longeons les lacs, lieux de rendez-vous des berlinois lors de beaux étés ensoleillés. Aujourd’hui, nous ne verrons personne en tenue de plage, la météo automnale laissera sans vie les abords du Wannsee. »
Jérôme et Laura – 898 km – 14 jours – un-tour-a-velo.fr

EuroVelo 2, de la modernité des capitales aux campagnes traditionnelles

Des paysages verdoyants du Royaume-Uni…

Canal Royal Dublin sur l' EuroVelo 2
© Alain Rouiller – Flickr

La véloroute démarre de Galway en Irlande, une ville portuaire typique de l’architecture et du style irlandais. Pendant plusieurs kilomètres pas encore tout à fait aménagés dans l’arrière-pays, vous pédalerez à travers des paysages somptueux. Les plaines verdoyantes côtoient les lacs et vous plongeront dans un véritable décor de cinéma. Vous rejoindrez ensuite un chemin de halage au bord du Canal Royal jusqu’à Mullingar, quelques kilomètres à l’ouest de Dublin. Certaines sections sont aménagées mais de nombreuses parties du chemin sont uniquement recouvertes d’herbe difficilement accessible en vélo. Vous rejoindrez alors Dublin, la première capitale de cette véloroute. Une ville accueillante où la culture et le folklore animent rues pavées, pubs, nombreux monuments historiques et grands espaces verts.

De l’autre côté de la mer d’Irlande, vous arriverez au nord du Pays-de-Galles sur l’île d’Anglesey. L’itinéraire passe ensuite dans le cœur du pays à travers de nombreux parcs nationaux aux paysages impressionnants comme le Gwydir Forest Park, le Snowdonia et celui des Brecon Beacons. C’est alors que vous atteindrez la seconde capitale du parcours : Cardiff. Les paysages portuaires se mêlent avec des édifices historiques aux architectures médiévale, victorienne et moderne. En traversant la Severn, vous vous retrouverez en Angleterre. Vous atteindrez Bristol, puis Bath le long d’un ancien chemin de fer devenue une véloroute très fréquentée. Avant de retrouver une piste cyclable bucolique qui vous mènera jusqu’à la Tamise vers Reading.

C’est alors que vous prendrez la direction de Londres, la capitale du Royaume-Uni et plus grande ville de l’Union Européenne. Le vélo y connait depuis quelques années une grande popularité. Et découvrir Londres à vélo est sans doute un moyen idéal de découvrir toutes les attractions et les richesses de la capitale britannique.

… au cœur de l’Union Européenne

À Harwich, à l’extrême est du pays, vous pourrez prendre un ferry pour les Pays-Bas. Direction la ville royale de La Haye, qui n’est pas la capitale administrative du pays mais qui accueille le siège du gouvernement néerlandais. La ville est équipée d’un excellent réseau de pistes cyclables qui permettent de découvrir tous les monuments le long de ses canaux, de la Cour pénale internationale au Palais Royal de Noordeinde. En été, vous pourrez même vous baigner sur une des nombreuses plages du front de mer. Amsterdam, la vraie capitale, est à seulement une petite quarantaine de kilomètres au nord de l’EV 2. Jusqu’en Allemagne, la véloroute est très bien aménagée et vous mènera à travers des paysages apaisant et champs de tulipes, en passant notamment par Utrecht.

>> A lire : Utrecht développe le plus grand parking vélo du monde

La partie allemande de l’ EuroVelo 2 s’étend sur près de 1 000 km. À Munster après la frontière germano-hollandaise, vous croiserez la route de l’EV 3 qui s’étend de la Norvège au Portugal. Entre nature, forêts, montagnes, l’itinéraire traverse aussi des paysages fluviaux. Un concentré de paysages reposant avant d’arriver dans la frénétique, créative et cosmopolite capitale : Berlin. La ville vous charmera par ses nombreux témoignages de l’histoire récente de l’Allemagne ainsi que par ses innombrables activités culturelles et sa vie nocturne.

Brandebourg, Berlin
© Rich Bowen – Flickr

>> A lire : Visiter Berlin dans un vélo-lit

Encore plus à l’ouest, vous passerez par Poznan, « capitale hipster » de la Pologne puis par Varsovie, la capitale constitutionnelle. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le centre historique de Varsovie vous révèlera les palais, jardins royaux et grands parcs de cette merveilleuse ville. Sur le chemin de la Biélorussie, le parc national de Białowieża vous permettra peut-être d’apercevoir des bisons d’Europe.

Sur les traces de l’histoire et de la culture soviétique

EuroVelo 2 : forêt en Bielorussie
© Frank Vassen – Flickr

En Biélorussie, le parcours est encore au stade de la planification. Une fois terminée, la véloroute devrait traverser les parties encore préservée de la majestueuse et immense forêt primitive biélorusse. Avant de s’aventurer dans la capitale du pays, Minsk, et ses vestiges de l’époque soviétique. La ville vous donnera aussi un avant-goût de Russie avec ses nombreuses et splendides églises orthodoxes russes qui cohabitent avec les églises catholiques.

Peu après la frontière russe, vous passerez par la ville de Katyn, connue pour avoir été le théâtre d’un massacre de plusieurs milliers de polonais par la police politique soviétique dans les années 1940. Le cimetière de guerre qui témoigne de cet évènement poignant vaut le détour. Mais l’itinéraire dans sa partie russe regorge d’histoire et de lieux d’intérêt. De Smolensk, qui a été le siège de nombreuses batailles de Napoléon à Hitler, au monastère féérique de Savvino-Storozhevsky à Zvenigorod en passant par le mémorial Youri Gagarine, la route vers Moscou vous offrira de nombreuses surprises.

C’est dans cette ultime capitale que s’achèvera votre voyage le long de l’ EuroVelo 2. Moscou, qui porte encore de nombreuses trace du passé communiste de la Russie accueille une forte concentration de lieux culturels et historiques à visiter et à explorer. De la Place Rouge, dominée par le Kremlin et la cathédrale Saint-Basile, vous pourrez apercevoir le mausolée de Lénine ou les tours de la Porte de la Résurrection.

Kremlin à Moscou
© Pål Nordseth – Flickr

Une véloroute facile d’accès depuis la France

Canal La Haye
© Pascal Terjan – Flickr

En avion, il est possible de rejoindre quasiment toutes les capitales européennes de cet itinéraire depuis les grands aéroports de France. Vous pourrez par exemple trouver des vols Lyon-Varsovie, Marseille-Berlin, Paris-Dublin ou Nice-Moscou à des prix très abordables.

Pour rejoindre Londres depuis Paris, pensez aussi à l’Eurostar. 2h30 de trajet relient les deux capitales, et il est possible de voyager avec son vélo moyennant une réservation supplémentaire.
Depuis Paris, vous accéderez également facilement vous rendre à Berlin en train, avec correspondances. Des bus font également le trajet entre Paris et La Haye.

Pour vous loger, pensez au réseau Warmshower, très actif au Pays-Bas et en Allemagne notamment. Dans les capitales, vous trouverez aisément hôtels, auberges de jeunesse et locations particulières pour passer la nuit.

D’un point de vue équipement, pensez à prendre une veste de pluie et des vêtements chauds. Des sacoches imperméables vous permettront également de garder vos affaires au sec en cas de mauvais temps.

 

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air