VAE vs voitures : le vélo à assistance électrique inscrit de bons scores

Publié par
Natacha Bivel,
le 
Accueil, Actualités, Société
Partager
VAE vs voitures : le vélo à assistance électrique inscrit de bons scores

L’usage du vélo à assistance électrique (VAE) est généralement considéré comme une alternative à l’utilisation de la voiture individuelle. Souvent on le considère aussi comme un complément aux autres modes de transport. Pourtant, selon les études menées par 6t, les VAE devraient être vus comme un concurrent direct de la voiture.

Dans le quotidien des citadins, les VAE sont de plus en plus utilisés. 56 000 vélos à assistance électrique ont en effet été vendus en France en 2013 soit une hausse des ventes de +22%. Apparaissant comme l’une des meilleures alternatives à la voiture, les vélos à assistance électrique ont donc commencé à avoir du succès, en particulier dans les zones où les problèmes de congestion et de stationnement automobile ont commencé à affecter les déplacements journaliers de la population.

Les bouchons et la difficulté croissante à trouver des places de parking pour les voitures constituent des éléments pouvant justifier le succès des VAE, mais ils ne sont pas les seuls. C’est justement pour mettre en exergue ces autres éléments justificatifs que le Cabinet d’études et de recherche 6t a réalisé un sondage au printemps 2014, auprès de propriétaires de VAE répartis dans 4 pays : la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Ce sondage réalisé auprès de 400 usagers du VAE, à raison de 100 utilisateurs par pays, a ainsi permis d’obtenir plus d’informations sur les divers motifs ayant conduit ces personnes à se tourner vers l’utilisation des VAE. Il a également permis de définir le profil de ces utilisateurs tout en identifiant les impacts de ce mode de déplacement sur les autres formes de mobilité.

Quelques réponses obtenues grâce au sondage

45% des personnes interrogées sur la fréquence d’utilisation de leur VAE ont répondu « tous les jours ou presque ». 43% des répondants ont quant à eux répondu « de deux à trois fois par semaine ».

Questionnés sur l’usage principal auquel étaient destiné les VAE, 39% des participants avaient répondu : pour se rendre à leur travail « la plupart du temps» et 21% pour se rendre au travail « souvent ». En ce qui concerne l’usage des VAE pour se promener, un tiers des personnes interrogées ont déclaré se promener en VAE « la plupart du temps » contre 27 % « souvent ».

Le profil des usagers

Le sondage a permis de définir qu’en France, il y avait presque autant d’utilisateurs de VAE masculins (51 %) que féminins. La moyenne d’âge était alors de 40 ans. 31% des personnes interrogées avaient entre 30-39 ans et 24% étaient âgées de 40 à 49 ans. 70% des répondants vivaient en zone urbaine avec 38% exerçant des professions libérale ou étant cadres et un tiers travaillant comme employés. 7 personnes sur 10 étaient des actifs à temps plein et seulement 1 personne sur 10 était retraitée.

Les autres moyens de transport face aux VAE

Les VAE semblent être beaucoup plus appréciés par rapport aux autres moyens de transport : 38% des personnes interrogées considèrent en effet les VAE comme étant « pratique » lorsque 32% trouvent qu’ils sont « bon marché » et plus rapides que la voiture, en milieu urbain. La moitié des utilisateurs de VAE ont d’ailleurs déclaré avoir réduit la fréquence d’utilisation de leur voiture, depuis leur acquisition d’un vélo électrique.

Les VAE sont donc a priori, capables de concurrencer directement la voiture, mais aussi les autres moyens de transport. Effectivement, les usagers du VAE, interrogés sur leur appréciation des transports en commun ont donné des avis assez partagés. Questionnés sur la façon dont ils pourraient qualifier les transports en commun, les réponses négatives ont été les plus nombreuses : chers, bondés, lents, pas fiables, sales et désagréables. Seulement 4 adjectifs positifs ont été cités : bon marché, pratiques, écologiques et confortables.

Les VAE ont donc tous les atouts pour rivaliser avec leur adversaire : la voiture. D’ailleurs, après le sondage effectué, le cabinet d’études et de recherche 6t a conclu que la promotion des VAE devrait se faire, non plus comme complément aux modes de transport alternatifs mais directement comme concurrent direct de la voiture.

Partager

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "VAE vs voitures : le vélo à assistance électrique inscrit de bons scores"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Henry Salamone
Invité

Parution le 15 juin prochain d’un dossier spécial VAE dans le deuxième numéro du Supplément 100% vélo publié par l’E-magazine Côté Loisirs.

trackback

[…] nous le savons,  le vélo à assistance électrique inscrit de bons scores. Et cet engouement n’est pas prêt de s’arrêter ! Si vous pensez à en acheter un, alors ces […]

trackback

[…] nous le savons,  le vélo à assistance électrique inscrit de bons scores. Et cet engouement n’est pas prêt de s’arrêter ! Si vous pensez à en acheter un, alors […]

wpDiscuz

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air