RAMDAM, le réseau d’associations vélo de la Métropole Aix-Marseille

Publié par 
Fannie ,
le 
Accueil, Associations, On parle de vous, Politique vélo

Partager

RAMDAM, le réseau d’associations vélo de la Métropole Aix-Marseille

En juin 2019, la Métropole Aix Marseille présentait son premier Plan Vélo, bonne nouvelle ! Mais quoi, encore un Plan vélo ? Le gouvernement avait déjà annoncé le Plan vélo national en septembre 2018, non ? Avec la multiplication des administrations, dont les nouvelles métropoles, et des plans vélo, les associations cyclistes recherchent parfois le bon interlocuteur. Les associations cyclistes des Bouches-du-Rhône se sont fédérées sous le réseau RAMDAM pour avoir plus de poids et un meilleur impact politique auprès de la nouvelle métropole Aix Marseille. Nous avons rencontré son président pour faire le point sur RAMDAM et sur les administrations qui s’intéressent, ou pas, au vélo.

Jean-Yves Petit, présentez-nous RAMDAM et la raison de sa création

RAMDAM est l’acronyme du Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence. L’association est née du besoin d’avoir un interlocuteur unique avec la nouvelle métropole Aix Marseille Provence, créée en 2016. RAMDAM fédère les associations cyclistes et des usagers des modes de déplacements doux, comme les piétons, des principales communes de la métropole.

La métropole Aix Marseille Provence comprend 92 communes. Y sont inclus presque tout les Bouches-du-Rhône, à l’exception du pays d’Arles. Plus une commune du Var – St-Zacharie. Ainsi qu’une du Vaucluse – Pertuis. L’étendue du territoire et sa complexité sont impressionnants. Chaque association locale connaît des enjeux parfois très différents, entre territoires très urbanisés, territoires fortement industrialisés et territoires ruraux.

Carte Aix Marseille Métropole

RAMDAM regroupe donc les associations cyclistes des différentes communes de la métropole. Ce sont, en 2019 : l’Adava à Aix-en-Provence, Action Vélo à Aubagne, Vélos en Ville et Vélo Sapiens à Marseille, les Vélos des Étangs sur le territoire ouest de l’Étang de Berre, l’Aprovel à Salon-de-Provence et Utop vélo à La Ciotat. Participent en plus à RAMDAM un collectif de salariés d’Airbus travaillant à l’aéroport Marseille Provence à Marignane et différents agents de l’Etat, intéressés par le vélo mais pas encore regroupés dans une instance. RAMDAM appuie également l’association cycliste du pays d’Arles, Convibicy. Sans oublier un lien fort avec les associations environnementales, parce que le vélo et la qualité de l’air vont ensemble. D’ailleurs, RAMDAM est membre adhérent de France Nature Environnement. Nous avons donc un réseau vivant, varié et qui se renforce avec les années.

Quel est le Plan vélo de la Métropole Aix Marseille ?

Le Plan Vélo de la Métropole Aix Marseille a été présenté en 2019. C’est un plan assez ambitieux de 60 Millions d’euros sur 5 ans, qui comprend plusieurs aménagements cyclables à réaliser d’ici 2024. Mais la Métropole n’a compétence que sur la voirie hors agglomération. Là où une commune avait déjà la compétence sur sa voirie, elle la conserve. C’est ce qui rend la mise en oeuvre du Plan vélo plus aléatoire. Il existe aussi des Plans vélos locaux, propres à certaines communes plus grandes, comme Marseille et Aix. Sans oublier le Plan vélo national, et les aménagements promis par la région SUD ainsi que ceux du département. Comprendre les différents échelons des aménagements cyclables est très complexe.

RAMDAM Tour de la métropole à véloRAMDAM offre des journées d’information et de formation sur les Plans vélo pour les associations cyclistes. Pour aider à comprendre ce que ces Plans vélo contiennent et savoir à qui s’adresser pour quel type d’équipement. Mais surtout pour savoir comment faire un bon suivi des Plans vélo et de leur application. Chaque association peut avoir à contacter plusieurs administrations pour un même territoire. Le suivi des Plans vélo sera très important, surtout pour celui de la Métropole. Son programme est étendu, mais il n’y a qu’une seule personne en charge du vélo à la Métropole. C’est trop peu.

Par exemple, le plan vélo montre une volonté claire de promouvoir le vélo chez les enfants. Mais en plus de ne pas avoir la compétence sur la voirie dans les agglomérations, la métropole n’a pas les compétences sur les écoles primaires, qui relèvent de la mairie.

Quels sont les projets d’écomobilité scolaire de RAMDAM ?

Si on veut faire en sorte que le vélo soit d’ici 20 ans en France comme aux Pays-Bas, il ne faut pas d’abord convaincre les gens de 65 ans et plus. Ce qu’il faut, c’est apprendre aux jeunes dès l’école que le vélo est un moyen de transport du quotidien. Le Plan vélo de la Métropole prévoit de s’associer aux communes pour favoriser l’accès aux écoles par des modes alternatifs à la voiture. Mais il faut travailler avec les maires des communes. Et il n’est pas facile de demander des aménagements cyclables si personne ne semble déjà utiliser le vélo. D’où l’utilité d’initiatives plus spectaculaires comme le S’cool bus qu’on a vu à Martigues.

Le S’cool bus est un moyen un peu flashy de montrer qu’on peut se rendre à l’école à vélo. Ça ouvre le débat. Ça crée aussi une opportunité pour parler d’autres initiatives ailleurs, comme celle de fermer les rues devant l’école à la circulation aux heures d’arrivée et de départ des enfants. Les abords de l’école sont ainsi sécurisés facilement. Mais il faut en convaincre les maires.

A LIRE AUSSI : Savoir rouler à vélo, le programme vélo pour les écoliers

RAMDAM fait des interventions dans les collèges à propos de la  sécurité et du code de la route. Avec des vélos pour montrer les principaux éléments d’entretien à faire. Ces interventions sont organisées par RAMDAM, mais faites par les associations cyclistes locales. On compte environ 5 à 10 de ces interventions par an. Il s’agit d’une action éducative du Département. Les associations membres de RAMDAM faisaient déjà ce type d’interventions avant 2016. Avec RAMDAM, on change l’interlocuteur principal, mais pas les activités locales de promotion du vélo. Certaines associations locales, dont Vélos en Ville à Marseille, ont aussi des vélo-écoles. Qui pourraient s’insérer dans le programme d’apprentissage du vélo pour écoliers prévu au Plan vélo national.

Quelles sont les autres actions de promotion du vélo de RAMDAM ?

RAMDAM organise tous les ans un tour de la métropole à vélo. En 2016, nous sommes allés de Miramas à Aix, en passant par la Roque-d’Anthéron. Pour 2017, nous avons fait la route de Aix à Aubagne par Puyloubier. En 2018, ce fut de Aubagne à Miramas, en passant dans Marseille. Nous avons fait cette première boucle échelonnée sur trois années. Puis, en 2019, nous avons proposé un tour complet de la métropole en 6 jours de vélo. Ces tours sont des occasions de tester les nouveaux aménagements cyclables et de rencontrer les élus pour faire la promotion du vélo. Et maintenant aussi la promotion des différents Plans vélo.

Plus belle la voie 2019

En plus, RAMDAM se joint à chaque année à la Randonnée militante Plus belle la voie, organisée par l’AF3V dans la région Sud. C’est à chaque fois l’occasion de rouler sur un tracé de voie cyclable non encore terminé, pour y rencontrer les élus locaux et promouvoir la voie en question. En 2018, c’était le long de l’EuroVelo 8 dans la région. En 2019, Plus belle la voie a suivi la V65 le long du littoral. Et en 2020, elle suivra le Val de Durance de Briançon à Avignon.

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air