EuroVelo 13, sur la Véloroute du Rideau de Fer

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables EuroVelo

Partager

EuroVelo 13, sur la Véloroute du Rideau de Fer

Du Nord au Sud de l’Europe, la Véloroute du Rideau de Fer offre aux voyageurs à vélo une véritable immersion au cœur de l’histoire récente du continent. Entre témoignages de la guerre froide et de l’ancien bloc soviétique, l’EuroVelo 13 traverse également des paysages naturels exceptionnels et préservés. Passionnés d’histoire et de nature, à vos vélos !

Florilège de paysages sur les traces de l’histoire de l’Europe d’après-guerre

Avec ses 10 400 km traversant pas moins de 20 pays, l’EuroVelo 13 est une des plus longues du réseau. De la Norvège, au delà du Cercle Polaire tout au nord de l’Europe, jusqu’au bord de la Mer Noire, elle longe l’ancien Rideau de Fer qui a divisé l’Europe pendant près de quatre décennies. Un voyage à vélo sous forme de leçon d’histoire grandeur nature, avec tout au long de l’itinéraire, des bâtiments, monuments et musées qui témoignent de ce douloureux passé, mais qui rappellent aussi la paix et la réconciliation qui ont suivi l’effondrement du régime communiste.

Mais ce n’est pas seulement une question d’histoire. Sur son passage, l’EV 13 traverse des parcs nationaux riches d’une faune et d’une flore exceptionnelle et des paysages uniques qui, parce qu’ils faisaient partie des zones frontalières, n’ont pas été touché par l’Homme durant toutes ces années.

Carte de l'itinéraire de l'EuroVelo 13

Une véloroute EuroVelo 13 variée pour tous les goûts

Il est assez difficile de déterminer un niveau de difficulté général pour cette véloroute du Rideau de Fer, tant la longueur et la diversité des différentes régions traversées sont importantes. Quoi qu’il en soit, il y en a pour tous les profils. Les débutants et les cyclotouristes du dimanche trouveront leur bonheur sur les centaines de kilomètres de côte ou le long des rivières, de l’Elbe au Danube. Des portions plus difficile à l’intérieur des terres, notamment en Tchéquie et en Macédoine seront plus adéquates pour les plus sportifs et les voyageurs à vélo confirmés.

« En République Tchèque il y a de nombreuses routes tranquilles et plusieurs itinéraires cyclistes balisés. Il est facile en quelques jours de voir les principales villes touristiques (Prague, Cesky Krumlov, Ceske Budejovice) et d’aller jusque dans les montagnes (pas trop élevées) au sud-ouest du pays, à la frontière avec l’Allemagne et l’Autriche. […] Dans chaque petite ville l’architecture est typique du pays et les maisons sont souvent bien conservées et restaurées. Les routes sont en bon état (mieux qu’en Italie notamment !), il y a plusieurs grands itinéraires cyclables balisés. Les automobilistes sont courtois… ça n’est pas la France ! »
Vincent et sa petite famille – 730 km – 12 jours – blog.globalbiker.org

L’été au nord, l’automne au sud

L’EuroVelo 13 traverse une amplitude de climats très différents les uns aux autres. Si l’été est à privilégier pour effectuer toute la partie nord, de la Norvège à l’Allemagne, la mi-saison sera idéale pour parcourir l’Europe de l’Est, les Balkans et le sud de la véloroute. L’hiver est à éviter, surtout dans les pays scandinaves qui, recouvert de neige, n’ont que des très courtes journées à offrir. De la même façon, l’été peut être très chaud et ensoleillé dans toute la partie sud.

En juin, vous pourrez assister aux Fêtes de la Saint-Jean à České Budějovice en République tchèque. L’hiver est aussi une période propice pour participer à des événements exceptionnels, tels que le Noël orthodoxe en Serbie ou le Bal du tsar à Saint-Pétersbourg le 31 décembre, dans l’atmosphère de conte de fée du palais Catherine. À noter également que la ville de Plovdiv en Bulgarie est désignée capitale européenne de la culture 2019 et accueillera des événements jusqu’à la fin de l’année.

Une véloroute bientôt terminée

Panneau de signalisation sur l'EuroVelo 13 véloroute du Rideau de Fer
© Michal Klajban – Wikimedia Commons

Encore en développement de la Norvège à la Russie, la véloroute du Rideau de Fer est ensuite quasiment terminée dans les pays baltes. On retrouve de nouveau un itinéraire en cours de développement en Pologne. La côte allemande est de son côté bien aménagée, tout comme le long de l’Elbe et en Bavière, bien que la partie au centre du pays ne soit pas encore terminée. À partir de la Tchéquie en passant par l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie, l’EV 13 est totalement terminée. Les parties en Serbie, en Bulgarie, en Macédoine et en Turquie sont encore en cours d’aménagement.

L’itinéraire croise plusieurs autres EuroVelo tout au long de son chemin. L‘EV 11 en Finlande avec laquelle elle partage plusieurs kilomètres. La Véloroute de la Baltique qu’elle emprunte entre la Russie et l’Allemagne. Mais aussi les EV 6, EV 7 et EV 9 en Tchéquie.

Un grand voyage à vélo marqué par l’histoire et les paysages

La beauté du grand nord

Kirkenes, l'EuroVelo 13 aux confins du cercle polaireL’EuroVelo 13 débute à Kirkenes, en Norvège, la seule grande ville de la région avec ses 3 500 habitants, à quelques kilomètres seulement de la frontière russe. Un détour par Vaggatem à quelques kilomètres plus au nord vous mettra dans l’ambiance de cette véloroute. Vous pourrez y visiter un ancien camp de prisonniers de la seconde Guerre Mondiale, tout proche du point où se rencontrent les frontières de la Norvège, la Finlande et la Russie. Retour sur la véloroute, en direction Neiden à l’ouest, réputé pour son excellent saumon. On franchit alors la frontière finlandaise dans la ville homonyme, Näätämö en finnois, avant d’entamer une longue descente le long de la frontière finlando-norvégienne. L’est de la Finlande, rarement visité, est pourtant un des derniers coins sauvages du continent.

La véloroute traverse l'impériale Saint Petersbourg en RussiePendant plus de mille kilomètres, vous verrez défiler sous vos pédales forêts, lacs, rennes et habitants accueillants. À partir de Salla, la véloroute long la frontière avec la Russie. Au sud du pays, les paysages plein de sérénité de la campagne finlandaise valent aussi le coup d’œil. Vous traverserez notamment le village idyllique de Parikkala. Un peu plus loin, la ville de Lappeenranta et sa forteresse sont situées sur les rives du lac Saimaa où vous pourrez apercevoir les derniers spécimens de phoque annelé au monde. Virolahti signe vos derniers instants en Finlande avant de rentrer en Russie. L’EV 13 traverse en effet une première fois le pays des tsars par Saint Petersbourg, deuxième ville de Russie et ville impériale du pays pendant près de 200 ans qui abrite le célèbre Musée de l’Hermitage.

Des ports animés des pays baltes à Kaliningrad

Vue de Riga, un des ports animés des pays baltes
© Diego Delso – Wikimedia Commons

Cette partie de la véloroute du Rideau de Fer partage sa route avec l’EV 10. À Narva, vous entrez en Estonie, premier des trois pays baltes. La véloroute longe désormais la côte sur plusieurs centaines de kilomètres. Vous passerez par Lahemaa, le plus vieux parc national du pays puis à Tallinn, la capitale, dont la vieille ville médiévale est classée à l’UNSECO. L’itinéraire fait un petit détour par les îles estoniennes de Hiiumaa et de Saaremaa, avant d’arriver en Lettonie. Vous longerez le littoral rocheux de Vidzeme et atteindrez Riga. La capitale lettonne détonne par son architecture très contrastée, entre bâtiments en bois, Art Nouveau et influence soviétique. Vous passez ensuite en Lituanie où après quelques kilomètres le long de la mer Baltique vous emprunterez l’Isthme de Courlande. La véloroute faut ensuite un second crochet par la Russie par l’enclave russe de Kaliningrad, la ville d’Immanuel Kant.

La Pologne et l’Allemagne au coeur de l’histoire

À Lübeck en Allemagne, l'EuroVelo 13 commence à suivre l'Elbe
© Jorge Franganillo – Flickr

Après quelques kilomètres, vous voilà en Pologne. Vous pédalerez toujours le long de la côte entre grandes métropoles, paisibles villages de pêcheurs, plages populaires, forêts isolées et vestiges de la Guerre Froide. Et notamment à Gdansk où se situe le célèbre chantier naval lieu de naissance de Solidarnosc. À l’ouest, le Parc National de Woliński marque l’arrivée en Allemagne. La première partie de l’itinéraire continue de longer le littoral, en passant par l’île d’Usedom, le Parc national du lagon de Poméranie occidentale dans la mer Baltique, les falaises de Boltenhagen ou encore la Péninsule de Priwall.

La seconde partie allemande de l’EV 13 s’intéresse quant à elle à l’histoire et suit la route de l’ancienne frontière entre RDA et RFA. À Lübeck, la véloroute prend plein sud pour rejoindre l’Elbe qu’elle longe pendant quelques kilomètres. Pendant la Guerre froide, une partie du fleuve marquait la frontière entre Allemagne de l’ouest et Allemagne de l’est. L’EuroVelo 13 quitte l’Elbe pour plonger de nouveau plein sud, le long de l’ancienne frontière dont le poste frontière de Marienborn et le Point Alpha témoignent de ce récent passé. Après avoir traversé le Parc national du Harz, vous percevrez le Château de Wartburg perché sur un précipice de plus de 400 m de haut.

Dans les plus belles forêts d’Europe entre Tchéquie, Autriche et Slovaquie

Český Krumlov au coeur de la forêt bohémienne de République TchèqueOn entre ensuite en Tchéquie à Chen, dans la région de Carlsbad, avec ses collines, ses pâtures mais aussi ses villes historiques réputée pour le tourisme thermal. Vient ensuite la zone protégée de Český. Forêts, prés, prairies et ruisseaux forment un paysage très peu touché par l’homme.

Vous entrerez ensuite dans la région de Pilsen dont les paysages sont aussi importants que la bière. Sur votre chemin, la ville de Rozvadov dont l’histoire est liée de très près au rideau fer, où il a été symboliquement coupé en décembre 1989. Vous traversez ensuite les villages abandonnés de Mostek et Pleš où les habitants ont été expulsés à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Quelques kilomètres plus au sud, vous entrez Bohême du Sud, région parfois appelée le Toit Vert de l’Europe. Du parc national de Šumava aux montagnes de Nové Hrady, la forêt bohémienne se mélange aux lacs, collines, étangs et aux panoramas imprenables. Un endroit idéal pour les vacances à vélo.

La véloroute du Rideau de Fer serpente sur plusieurs centaines de kilomètre entre la Tchèque et le nord de l’Autriche et traverse de nombreux parcs nationaux jusqu’en Moravie du sud, réputée pour ses vins et ses fleuves. Vous pourrez y visiter vignobles et caves à vin mais aussi forteresses et châteaux, parcs et jardins notamment dans la splendide zone UNESCO de Lednice-Valtice, au pied des montagnes Paláva. Après un énième passage en Autriche, la véloroute entre en Slovaquie pour quelques petits kilomètres. Le temps de passer par sa charmante capitale, Bratislava. L’EuroVelo 13 passe une dernière fois en Autriche, le long du lac de Neusiedlersee notamment et poursuit sa route en Hongrie.

De la Hongrie à l’ex-Yougoslavie

La région viticole de Villány-Siklósen en HongrieRiche d’une flore, d’une faune et d’une architecture unique, le pays regorge aussi de boissons et plats locaux traditionnels. Du château de Jurisics à la route du vin de Villány-Siklós, la région viticole la plus au sud du pays en passant par la région de Béda-Karapancsa. La véloroute longe la frontière dont les nombreux monuments rappellent l’occupation soviétique passée. D’abord côté slovène, où vous pédalerez d’abord dans la région rurale et traditionnelle de Őrség – qui signifie zone de défense en hongrois – entre vallées et collines verdoyantes. Puis côté croate, au sud le long des rives magnifiques du fleuve Drava dans une région peu touristique. Jusqu’à la ville de Mohács, à l’intersection de l’EuroVelo 6 au bord du Danube.

La statue de Décébale surplombe le Danube sur l'EurvoVelo 13
© George Bufan – Wikimedia Commons

Toujours en suivant la frontière, la véloroute du Rideau de Fer alterne ensuite entre Hongrie et Serbie. Côté serbe, vous traverserez notamment la ville de Subotica dont l’architecture et la nature alentours valent le coup de pédale. Vous ferez ensuite une dernière escale en Hongrie à Szeged, réputée pour son université et, après quelques kilomètres en Serbie, atteindrez la frontière avec la Roumanie. L’itinéraire passe d’abord à proximité de Timișoara, symbole de la répression du régime communiste roumain et descend en suite vers Svinița aussi appelé le « pays des figues ». Au niveau de la frontière serbe, vous récupérez le Danube et le longez jusqu’aux Portes de Fer, de splendides gorges naturelles du Danube et plus étonnant, la statue de Décébale, la plus grande sculpture d’Europe.

Vers les Balkans et la Mer Noire

L'EuroVélo 13 en Bulgarie, au Monastère de Rila
© Jeroen Kransen – Wikimedia Commons

En allant vers le sud, vous franchirez la frontière bulgare et pédalerez à travers une campagne paisible, toujours le long de la frontière. Vous traverserez le pont Kadin à Nevestino, un des plus beaux monuments architecturaux du pays avant d’arriver au sublime Monastère de Rila. Puis accéderez à la République de Macédoine à la découverte de ses lacs, de ses vallées, de ses montagnes et de ses villages abandonnés. À Strumitsa, l’itinéraire file à l’est et fait un petit crochet en Grèce. L’occasion d’admirer le lac de Kerkini ou de visiter les nombreuses forteresses de la Ligne Metaxas construite sur la frontière greco-bulgare. La route repasse en Bulgarie et continue vers l’est par les montagnes de Rhodope jusqu’en Turquie.

La ville d'Erdine en Turquie regorge de trésors architecturaux
© hamza atılgan – Wikimedia Commons

Une fois la frontière franchie, vous passerez par Edirne, l’ancienne capitale ottomane. Fondée par les romains, c’est une ville magnifique et chargée d’histoire, qui a plusieurs fois changé de mains au cours des siècles. La route mène ensuite à Kırklareli, tout près du lac de Kayalıköy et remonte vers le nord pour revenir en Bulgarie. Les derniers kilomètres depuis Malko Tarnovo vous mèneront jusqu’au bord de la Mer Noire. La ville bulgare pittoresque de Rezovo marque la fin de cette EuroVelo 13, comme elle marquait autrefois la fin du Rideau de Fer.

Un accès à l’EuroVelo 13 difficile depuis la France

Plus longue véloroute européenne, l’EuroVelo 13 est aussi sans doute une des plus compliquées à atteindre depuis la France. Vous trouverez néanmoins quelques rares vols vers Bratislava depuis Paris. Pour rejoindre les sentiers de la véloroute du Rideau de Fer, il faut vaudra faire des escales. Par Francfort ou Berlin pour accéder aux parties allemandes, polonaises baltes et russes. Prague, qui dessert ensuite assez bien toute la partie en Europe centrale. Sofia pour atteindre la partie la plus au sud. Ou enfin par Helsinki pour parcourir la portion scandinave.

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air