Comment choisir son casque de vélo ?

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Sécurité

Partager

Comment choisir son casque de vélo ?

casque veloChoisir un casque de vélo peut paraitre simple et pourtant il y a quelques règles à respecter afin que celui-ci remplisse sa fonction première… vous protéger !

Pour commencer il faut rappeler une règle d’or… un casque a une durée de vie limitée. Au delà de 5 ans, il faut en changer !!! Vous êtes dans ce cas ou dans celui du nouveau cycliste qui vient d’acquérir son vélo ?

Voici quelques critères de choix que nous livre la Fédération Française de Cyclotourisme(*) afin que votre casque vous soit parfaitement adapté…

Le poids ?
Le poids moyen d’un casque se situe entre 200 et 350 gr. Il ne doit en aucun cas « peser » sur la tête, surtout si on l’utilise durant plusieurs heures de suite. Les casques pour enfants présentent une structure et une légèreté suffisantes.

La taille ?
Le casque pour vélo est conçu pour une fourchette de tour de tête calculé en centimètre. Vous pouvez régler la taille avec les jeux de mousse d’épaisseur différente fournis ou avec la molette de réglage à l’arrière du casque qui viendra serrer votre crâne. Posé sur la tête, le casque pour vélo ne doit ni bouger, ni compresser les tempes. Pour couvrir les besoins des cyclistes, trois tailles de casque ont été généralement déterminées : S (52 à 55cm), M (56 à 58 cm), L (59 à 62 cm).

La sangle ?
Elle est attachée en forme de V afin que le casque ne pivote pas sur la tête. Le réglage doit être précis et la boucle doit passer sous le lobe de l’oreille. Le maillage de la sangle en fil fin doit favoriser le confort. Les nouveaux modèles possèdent un système arrière d’attache des sangles pour accentuer le maintien occipital.

La norme ?
La norme «NF EN 1078 ou équivalent» sur les équipements de protection individuelle impose désormais des exigences importantes de sécurité sur les casques cyclistes à coque rigide. Tous les produits vendus actuellement sur le marché français doivent correspondre à cette norme qui s’obtient à l’issue d’ une série de tests précis : surface de protection, nombre d’impacts, conditionnement à la température (-20°, +50°), humidité, ultraviolets, système de fixation.

Question look même si ce n’est pas primordiale, les fabricants proposent désormais des casques très variés…

(*)Source Fédération Française de Cyclotourisme

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air