Test du casque Matrix Lumos : mettre la lumière sur la sécurité à vélo

Publié par 
Natacha Bivel,
le 
Innovations, Matériel signalisation / sécurité, Matériel vélo

Partager

Test du casque Matrix Lumos : mettre la lumière sur la sécurité à vélo

Nous vous présentons aujourd’hui notre avis sur le casque vélo Matrix Lumos que nous avons eu la chance de tester. Un casque vélo connecté avec un éclairage intégré vraiment différent, joli et efficace. En ville, sur des trajets de velotaf, de jour comme de nuit le casque, aux allures de retour vers le futur, nous a assuré une sécurité à vélo sur tous les plans.

Protection, visibilité : Lumos a tous les points de la sécurité à vélo

Quand on pense casque vélo, on pense en premier lieu à la sécurité en cas de chute. Soyez rassurés, nous n’avons pas tenté de crash tests en grandeur nature. Nous notons toutefois que le casque vélo Matrix de Lumos bénéficie déjà des grandes certifications internationales avec la norme EN1078 pour l’Europe, la norme CPSC / F1492 pour les Etats-Unis et la norme AS2063 australienne. Sa forme, très couvrante est reprise des casques vélo urbains et inspire une grande protection. Au niveau du confort, les 8 trous de ventilations sont efficaces pour l’utilisation citadine que nous avons eue. La molette à l’arrière permet de l’ajuster au plus près pour un bon maintien.

>> À LIRE : Des conseils pour bien entretenir son casques de vélo

Le second gros point de sécurité pour un cycliste est la visibilité. Le casque connecté Lumos remplit toutes les cases à ce niveau aussi. Ce casque est équipé de deux écrans lumineux, composés de 7 x 11 LEDs à l’arrière et 22 LEDs blanches à l’avant, qui offrent une visibilité à 360°. Le casque propose aussi une fonction clignotant pour signaler les intentions d’orientation et un feu stop en cas de ralentissement. C’est notable, les autres usagers de la route sont beaucoup plus alertes à notre passage et nous voient beaucoup mieux. Le petit bémol avec ce concentré d’électronique, le casque est un peu plus lourd que les casques urbains du marché avec ses 580 grammes (590 grammes pour la version MIPS). Si on perçoit cette différence de poids lors de la première prise en main, elle se fait vite oublier.

Casque connecté pour cycliste urbain

Casque vélo Matrix Lumos connecté avec grands éclairages et clignotant

La sécurité à vélo reste souvent perçue comme contraignante et peu amusante. Les retours des campagnes de sensibilisation sur l’éclairage à vélo et les débats autour du port du casque en témoignent. Le grand point fort de ce casque est qu’il rend la sécurité à vélo pratique et facile, ludique et originale.

>> À LIRE : Retour sur le débat sur le port du casque obligatoire pour les moins de 12 ans

Pour un maximum d’originalité, neuf modes lumineux sont disponibles par défaut. L’éclairage avant peut être fixe ou clignotant. L’éclairage arrière du casque vélo quant à lui est beaucoup plus fun : triangles, arc en ciel ou même K2000 sont par exemple proposés.  Il est aussi possible de personnaliser la lumière arrière via l’application de la marque. Modifiez ainsi les couleurs, les effets et affichez même le message de votre choix. Autant vous dire qu’on ne passait pas inaperçu, surtout de nuit, et le casque nous a même valu quelques surnoms lumineux. Mais on les garde pour nous…

>> A LIRE : Comment bien porter et ajuster un casque vélo ?

Pour le côté pratique, imaginez, vous enfilez un casque et vous cumulez, en plus de sa fonction première, éclairage avant et arrière, clignotants de direction et feu stop. La mise en route est très simple, un bouton facile d’accès au niveau de la jugulaire. À l’allumage et à la mise hors tension, un rappel de la batterie restante s’affiche en pourcentage sur l’écran lumineux.  Chacune des manipulations est confirmée par un signal sonore. Enfin concernant l’installation, seule la manette de contrôle des clignotants vient se fixer au guidon. Le montage se fait via deux élastiques et s’adapte ainsi à la quasi-totalité des diamètres et formes de guidons. On n’a vraiment plus aucune excuse.

Les casques vélo Lumos repérés sur Kickstarter

Le casque Matrix Lumos s’inscrit dans une gamme complète de casques connectés proposés par Lumos. L’aventure commence en 2014 quand deux étudiants de l’université d’Harvard dans le Massachusetts eurent la lumineuse idée d’équiper des casques vélo de LEDs.

Si plusieurs fabricants étaient déjà sur le marché du casque lumineux, ils ont imaginé aller plus loin en proposant un casque cumulant les fonctions d’éclairages, clignotants et feu stop.  Ils cherchent alors à financer leur projet via le site de financement participatif Kickstarter. L’objectif de la campagne est de lever 125 000 $ pour commencer la commercialisation de leur premier casque, le Kickstart. Le projet séduit et la marque parvient à lever finalement beaucoup plus, près de 800 000$.

Depuis la marque continue d’évoluer avec à la fois des innovations technologiques et des modèles au look repensé, le casque vélo Matrix en est la parfaite illustration.

>> À LIRE : Quels équipements je peux ajouter à mon casque vélo ?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air