L’EuroVelo 3 : entre vélotourisme et pèlerinage

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Actualités cyclisme, Cyclotourisme, Divers, Itinéraires cyclables

Partager

L’EuroVelo 3 : entre vélotourisme et pèlerinage

Suite de notre série sur les véloroutes françaises à la découverte de l’ EuroVelo 3, la véloroute des pèlerins. Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l’EuroVelo 3 traverse l’Europe de la Norvège à l’Espagne, d’où elle tient son surnom : « La Scandibérique ® ». En France, elle suit la voie de Tours, l’un des quatre chemins français du pèlerinage.

EuroVelo 3 : la plus longue véloroute du pays

Avec ses 1600 km en cours d’aménagements qui traversent la France en diagonale du nord au sud, l’EuroVelo 3 est la plus grande véloroute du pays. La Scandibérique démarre en France à Maubeuge, à la frontière belge pour descendre jusqu’à à Saint-Jean-Pied-de-Port dans les Pyrénées. Au passage, elle traverse le sud de la Picardie en longeant l’Oise avant de dévier vers la forêt de Compiègne et Paris. Elle descend ensuite la Seine jusqu’à Orléans, et partage le tracé de l’EuroVelo 6 jusqu’à Tours dans la vallée de la Loire. Après un passage par le Poitou, la traversée de la Gascogne est la dernière étape pour rejoindre les Pyrénées.

Carte itinéraire de l' EuroVelo 3

Un parcours abordable

Sur ce long itinéraire, certaines parties sont plus difficiles que d’autres. Ainsi, la portion au nord de Paris, ainsi que la liaison entre le Poitou et Bordeaux demanderont plus d’efforts. À l’inverse, la vallée de la Loire et la traversée des Landes jusqu’au Pays Basque seront bien plus reposantes. Attention toutefois, la route commence à s’élever à l’approche des Pyrénées.

L’été au nord, le printemps au sud

Pour parcourir la partie la plus au nord de cette EuroVelo 3, vous seriez bien avisés d’attendre l’été. En dehors de la saison estivale, l’humidité et le froid risquent d’être vos meilleurs alliés. À partir de la vallée de la Loire jusqu’à la frontière espagnole, vous pourrez vous y aventurer dès le printemps. En dessous de la région poitevine, l’été est à éviter, il peut faire parfois très chaud dans le sud-ouest.

À moins que vous ne souhaitez découvrir les traditions landaises et vous mêler aux locaux à l’occasion des ferias de Mont-de-Marsan en juillet ou de Dax en août. Les plus fêtards pourront aussi expérimenter la vie nocturne parisienne tout au long de l’année. Si vous préférez la nature, vous apprécierez le Festival des forêts à Compiègne annonçant chaque année le début de l’été. Pour les plus courageux, rendez-vous au Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême dès le mois de janvier.

Les avantages de La Scandibérique

L’EuroVelo 3 est certes la plus longue véloroute française, mais c’est aussi une des plus jeunes. Bien que partiellement terminée et encore en travaux à certains endroits, les aménagements sont récents et en très bon état. Sur les portions terminées, le parcours est bien balisé et passe en site propre sur de nombreuses parties. Côté paysage, il y en a pour tous les goûts : canaux, forêts, grandes villes, châteaux, vignobles… Mais au-delà de la diversité de ses paysages, la véloroute des pèlerins est également une des EuroVelo les plus culturelles de l’hexagone.

« Les pistes cyclables étaient plutôt bonnes voire même très bien et on était tranquille. On a eu un temps moyen. Heureusement, on avait prévu le pantalon de pluie. Nous avons vu de beaux paysages, de belles maisons … l’itinéraire est vraiment très bien fait, il y a pleins de panneaux afin de ne pas se tromper de chemin. »

Coline et Guillaume -170 km – 3 jours bienvenuechezcoline.com

>> Vous pouvez acheter le guide vélo sur ce lien: Namur – Tours à vélo

Guide vélo Eurovelo 3
Guide vélo sur l’eurovelo 3 Namur, Paris, Tours en plusieurs fois ou en itinérance.

« La Scandibérique » : le vélotourisme des terroirs à la capitale

Tour Eiffel à Paris, un passage de la vélorouteL’EuroVelo 3 est une véloroute culturelle et historique à double face. Reflet de l’image de la France dans le monde dont Paris est le symbole, elle vous ouvrira aussi les portes d’une France plus profonde. De la vitrine parisienne à l’arrière-boutique du pays, c’est un véritable voyage aux confins de l’hexagone qui vous attend. Entre le calme de ses vallées et l’effervescence de ses villes, laissez-vous surprendre par les richesses de « La Scandibérique ».

>> A lire : EuroVelo 1 : La Vélodyssée®, la véloroute de l’Atlantique

Entre ville et campagne

Au départ à Maubeuge, la fin des vallées de la Sambre a comme un air de Belgique. La traversée de l’Avesnois et de la Thiérache vous reconnectera avec les paysages verdoyants et bocagers du nord de la France et son passé médiéval. Profitez-en pour goûter les fromages locaux. Après un morceau de Maroilles, vous longerez la vallée de l’Oise en suivant ses innombrables canaux. Vous entrerez alors dans les forêts royales de Compiègne et Senlis, au riche patrimoine historique. Ensuite, le champêtre canal de l’Ourcq que vous suivrez jusqu’à Paris annonce le début de l’urbanisation. Arrivés à Paris, vous traverserez la ville du nord au sud par la Villette. Puis en suivant le canal Saint-Martin jusqu’aux rives de la Seine, classées au patrimoine mondial de l’Unesco vous pourrez apercevoir l’imposante cathédrale de Notre-Dame de Paris.

Vignobles de raisins rouges

Pour traverser le sud de l’Île de France encore très urbanisé, il vous faudra longer la Seine jusqu’à Orléans. Vous rejoindrez alors la Loire à Vélo, l’EuroVelo 6 jusqu’à Blois et Tours qui vous mènera sur les traces des châteaux royaux du Moyen-Age, et notamment celui de Chambord. A la sortie de la vallée de la Loire, vous suivrez les rives de la Vienne pour atteindre le Poitiers puis Angoulême. Quelques coups de pédales plus au sud et vous voilà dans les premiers vignobles du bordelais. Après une pause à Bordeaux, il vous faudra prendre plein sud en à travers les Landes et ses forêts de pins. La véloroute s’achève dans les Pyrénées à Saint-Jean-Pied-de-Port, au pied du mythique Col de Roncevaux, point de passage historique du chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

L’EuroVelo qui fait rimer vélotourisme et accessibilité

Pour accéder à l’EuroVelo 3, plusieurs points d’entrée sont possibles. Maubeuge, le point de départ de la véloroute en France est fréquemment desservi en train depuis Paris – comptez minimum 2 heures de trajet. Vous pouvez également relier facilement Compiègne à la capitale en TER. Si vous optez pour l’avion, vous pourrez rejoindre la véloroute depuis l’aéroport de Roissy, qui se situe à seulement quelques km du canal de l’Ourq. Si vous préférez démarrer en région parisienne, les réseaux de métro et de RER desservent relativement bien la région. Pour démarrer en vallée de la Loire, Orléans est accessible en train depuis Paris – 1h30 de trajet. La région est bien desservie en TER de Orléans à Tours. Pour démarrer de Poitiers, Angoulême ou des Landes, le plus simple est de partir de la gare de Bordeaux, à seulement 2h30 de TGV de Paris.

Les solutions d’hébergement sont aussi nombreuses tout au long du parcours : chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, petits hôtels ou camping. Pensez également à utiliser le réseau Warmshowers, très actif près des villes, la plateforme d’échange et d’hospitalité entre cycliste. C’est une bonne alternative au camping quand la météo est capricieuse.

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’EuroVelo 3 : entre vélotourisme et pèlerinage"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Rouziou Stéphane
Invité

Si vous rencontrez des difficultés sur l’Eurovélo 3 dans sa partie de l’Oise, n’hésitez pas à contacter Oise Tourisme. Nous analyserons le problème pour tenter d’y apporter des solutions très concrètes. Dans tous les cas nous vous répondrons.

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo