Comment bien attacher son vélo ?

Publié par 
Morgane Stampfer,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Sécurité

Partager

Comment bien attacher son vélo ?

Depuis quelques années, le vélo n’est plus uniquement une pratique de loisir. Ce moyen de transport écologique et pratique a intégré le quotidien de nombreux foyers en France. Idéal pour se déplacer en ville rapidement ou pour le vélotaf, le vélo est victime de son succès, et malheureusement : il fait l’objet de nombreux vols. Selon un rapport de l’INSEE paru en 2020, 346 000 foyers ont déclaré en 2018 avoir été victimes de vol ou de tentatives de vol de vélo ! Dans le cadre de notre dossier sur comment bien choisir votre antivol vélo, découvrez nos conseils pour savoir où et comment attacher votre antivol vélo et votre VAE afin d’éviter le vol.

Comment attacher son antivol vélo ?

Un antivol vélo ne suffit pas, encore faut-il savoir comment attacher son antivol vélo. Du coup, voici les règles d’or pour répondre à la question « comment mettre son antivol vélo ? ».

  • Sécurisez tout d’abord votre cadre au support fixe que vous avez choisi (barrière, poteau…).
  • Installez l’antivol de préférence en hauteur avec la serrure vers le bas.
  • Bloquez la roue avant en priorité. Elle s’enlève plus facilement et rapidement que la roue arrière. Utilisez soit avec un câble ou avec les barres de votre U, si elles sont suffisamment longues. Ne négligez pas la roue arrière pour autant. Vous pouvez la bloquer grâce à un antivol de cadre ou avec un câble.
  • Réduisez au maximum l’espace entre votre antivol, votre vélo et le support fixe, afin de limiter l’accès aux outils permettant de le sectionner.

Idéalement, attachez votre vélo avec un antivol en U et un câble. Voici plusieurs exemples de bonnes façons de sécuriser un vélo :

banniere_cycletyres_201902

schéma pour bien attacher son antivol velo

Par contre, prenez garde à ces quelques erreurs fréquentes lorsque vous attachez votre antivol vélo : il faut toujours sécuriser le cadre du vélo, pas uniquement les roues et le support.

schéma pour montrer comment il ne faut pas mettre son antivol vélo

Pour ne pas vous faire voler vos roues, il existe aussi des écrous antivol. Ils se fixent sur les axes de vos roues et remplacent les attaches rapides. Vous pouvez aussi grâce à un antivol attacher à votre cadre vélo votre selle si c’est un système de serrage rapide.

Enfin, avant de laisser votre précieux vélo, retirez les différents accessoires amovibles de votre vélo comme vos éclairages, votre sacoche de selle ou votre GPS. Ou bien sûr smartphone si vous l’utilisez sur un support de cintre.

comment attacher antivol vélo

Poteau, barrière, rue : où et comment attacher son antivol vélo

Tout d’abord, et même « juste pour acheter votre baguette », attachez toujours votre vélo à un point fixe avec un antivol. Assurez-vous que le support soit solide et bien fixé au sol. Poteau (de plus de 2m de haut), grille rigide et barrière fixe, feront parfaitement l’affaire. Évitez les grillages et clôtures dont les tiges métalliques sont trop fines et donc facilement cisaillables.

Pour l’emplacement, privilégiez les parcs de stationnement à vélo, ou les zones aménagées à cet effet. Face au boom du vélo, de plus en plus de villes mettent en place des infrastructures pour les cyclistes afin qu’ils puissent attacher leur vélo en toute sécurité. S’il n’y a aucun parking vélo, choisissez des rues commerçantes où il y a du monde et de l’animation – en prenant soin d’attacher votre vélo pour qu’il ne gêne pas le passage. Évitez les ruelles désertes, prisées par les voleurs de vélo qui peuvent commettre tranquillement et à l’abri des regards leur larcin.

Même à l’intérieur, les vélos font régulièrement l’objet de vol. Si vous entreposez votre vélo dans un garage, votre cave ou un box, installez un râtelier ou un range-vélo et attachez-y votre vélo avec votre antivol.

>>> En résumé, nos meilleurs conseils pour ne pas se faire voler son vélo

Quel antivol choisir pour son vélo ?

Antivol U, pliant, câble, chaîne, spirale…, il existe plusieurs types d’antivol vélo. Lorsque vous choisissez votre futur antivol, prenez en compte 3 facteurs :

  • la durée de stationnement de votre vélo
  • l’emplacement où vous allez le laisser
  • le type, prix et le matériau de votre vélo (VAE, VTC, carbone, aluminium…)

Pour un stationnement de moyenne ou longue durée (plusieurs heures à une journée), choisissez un antivol en U, un antivol pliant ou une chaîne à gros maillons (supérieurs à 8mm). Dans la pratique et lorsque l’on écoute les cyclistes et spécialistes, les antivols en U sont les plus efficaces lorsqu’il s’agit d’attacher son vélo en toute sécurité.

La marque Kryptonite a créé un tableau indicatif pour vous aider à choisir votre antivol. Le tableau a été établi en fonction de deux critères (emplacement et durée du stationnement). Les antivols de la marque possèdent différents niveaux de sécurité compris entre 1 et 10. Grâce au tableau, vous pouvez déterminer le modèle le plus conseillé.

choix-d-antivol

Pour protéger la peinture de votre cadre lorsque vous transporter votre antivol vélo, privilégiez des antivols avec une gaine en tissu, ou investissez dans des protections pour cadre. Autre option DIY : enroulez une vieille chambre à air autour des parties de votre cadre qui seront en contact avec votre antivol.

Un antivol spécial pour attacher son vélo électrique (VAE)

Il existe des antivols spécialement adaptés aux vélos électriques. Pour sécuriser votre VAE, n’utilisez pas d’antivol câble en spirale, misez plutôt sur des antivols en U à clé, pliants ou rigides. Ces modèles proposés par les marques de référence en matière de sécurité comme ABUS ou Kryptonite possèdent les plus hauts niveaux de sécurité.

De nombreux antivols VAE sont aussi équipés d’une alarme sonore dissuasive qui s’active en cas de tentative de vol ou lorsque le vélo est déplacé. C’est le cas de certains modèles d’antivol vélo de type U ou de cadenas, comme ceux de la marque Oxford et ABUS. Pour les amateurs de technologie, l’antivol vélo connecté intelligent Abus Smart X noir avec son niveau 15 de sécurité ne peut être ouvert que via le Bluetooth de votre téléphone. En cas de tentative de vol, une alarme sonore s’active pour dissuader le voleur de continuer son larcin.

Rien ne vous empêche également d’installer un antivol de cadre pour VAE. C’est une solution de sécurité rapide et utile mais à n’utiliser que si vous avez toujours le vélo en visuel.  Par exemple lorsque vous prenez un café en terrasse et qu’il n’y a pas de poteau proche disponible pour votre vélo.

Pour les vélos électriques, il est enfin fortement recommandé de marquer votre VAE. Deux options s’offrent à vous : un code de marquage bicycode ou un sticker de marquage de vélo QR Code Paravol.

Un antivol à clef ou un antivol à code ?

Ces deux types d’antivol ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Si on peut perdre les clefs de son antivol, on peut aussi oublier le code. Si vous êtes plusieurs à utiliser l’antivol, un modèle à code conviendra bien. Un exemple ? Un antivol à code sera pratique pour un vélo enfant qui devra être déverrouillé par plusieurs parents

Côté sécurité, les antivols à code sont réputés pour être moins efficaces que les antivols à clé. En général, les antivols les plus résistants de type U sont équipés de serrure. Pour un arrêt de quelques minutes et si vous avez en visuel votre vélo, utilisez un antivol en spirale avec un code. Par contre, pour un stationnement plus long, les antivols à clef sont à privilégier.

Une astuce pour ne pas perdre vos clefs d’antivol vélo ? Ce modèle d’antivol est généralement fourni avec 2 voire 3 clefs. Idéalement, mettez de côté une ou deux des clés fournies dans un endroit sûr (comme votre tiroir à clefs) dans le cas où vous perdriez un jeu. Mettre un porte-clé spécial ou coloré vous permettra aussi de bien voir votre clé lorsque vous détachez votre antivol. Petites et noires, les clés d’antivol sont souvent oubliées sur le sol. Ou perdues au fond d’un sac et retrouvées après avoir racheté un nouvel antivol…

[article publié le 28 décembre 2015 et mis à jour le 11 septembre 2020]

Partager

7 comments

  1. Voici une petite astuce pour sécuriser à la fois la roue arrière et le cadre à un point fixe de mobilier urbain.

    Il suffit d’attacher la roue arrière seulement, en passant l’antivol dans le triangle arrière, pour que cela sécurise non seulement la roue arrière, mais également le cadre du vélo, bien que celui-ci ne soit pas pris dans l’antivol.

    En effet, même si quelqu’un venait détacher la roue arrière, tant que l’antivol est accrochée à celle-ci, il est impossible de la retirer du cadre.

    Cette astuce provient de https://www.sheldonbrown.com/lock-strategy.html .

    1. En effet, c’est une astuce utile avec un antivol en U. Merci à feu Sheldon pour tous ses précieux conseils.

  2. Pingback:Comment bien attacher son vélo – Objets Trouvés

  3. Bonjour ! Antivol –> vol ==> 1) utilité d’une législation pénalisante assez dissuasive pour dissuader les vols de matériels « verts » . Ces vols de matériels « verts » seraient un critère aggravant ! 2) les assurances seraient ainsi plus accessibles et plus « assurantes » . Sans lois pénalisantes , les assurances deviennent une excuse pour les voleurs , qui ne manqueront pas . Sinon , investir dans du matériel (vélo , équipement ,…) exposé au vol « facile » est dissuasif ou risqué !
    Votre site est bien informatif et sociétalement intéressant ! Merci à vous ! D.K

  4. Le meilleur antivol est d’avoir un vélo pourri 🙂

  5. Et pour ça, vous conseillez quel équipement ? #antivol #sécurité

    1. Bonjour Florent. Nous vous recommandons de choisir un antivol haute sécurité pour votre cadre ainsi qu’au moins deux antivols complémentaires pour sécuriser vos roues. Vous retrouverez un large choix de protection pour votre vélo sur notre site : https://www.lecyclo.com/velo/securite/antivol-velo.html Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air