3 conseils pour éviter de se faire voler son vélo

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Sécurité

Partager

3 conseils pour éviter de se faire voler son vélo

Le nombre de cyclistes sur les route est augmentation, notamment dans les villes mais malheureusement cette hausse est accompagnée par un accroissement des vols de vélos. Pour éviter de se faire dérober sa chère monture, voici 3 conseils pour réduire le risque de se faire voler son deux-roues.

En 2012, près de 6000 vélos ont été volés à leur propriétaire sur la seule ville de Paris ; ce qui correspond à une hausse de 37.41% en an. Ce chiffre s’explique néanmoins simplement : si le nombre de cyclistes augmente, logiquement le nombre de vols augmente également, et c’est le cas, puisque le pourcentage de cyclistes urbains victimes de vol chaque année stagne à environ 6%.

 Le nombre de vols par personne et par an baisse très fortement selon l’ancienneté de la pratique du vélo – le ministère du Développement durable

L’expérience permet donc d’apprendre de ses erreurs et le cycliste se protège mieux face aux vols. Pour aider les cyclistes débutants et faire une piqûre de rappel aux cyclistes aguerris, il est bon d’avoir en tête les fondamentaux pour ne pas se faire piquer son vélo.

1° Bien attacher son vélo

Ce conseil peut paraître anodin et simpliste mais attacher son vélo ne suffit pas, il faut bien le faire. Le ministère du Développement durable rappelle qu’un tiers des cyclistes n’attachent pas leur vélo à un point fixe.

Les cyclistes doivent donc placer leur antivol à un point fixe et solide de manière à ce que le cadre et la roue avant ne puissent pas être démontés.

2° Choisir un bon antivol

95 % des cyclistes utilisent un antivol de mauvaise qualité, c’est ce qu’affirme le ministère du Développement durable. Le cycliste a généralement le choix entre un cadenas lourd qui protégera le vélo efficacement et un cadenas léger qui n’assurera pas une protection optimale. Malheureusement, la plupart choisissent la seconde option.

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette préconise d’opter pour un antivol U qui est la plupart du temps plus efficace. Un antivol de bonne qualité ne peut pas être trop léger, il faut donc se tourner vers des protections pesant entre 1 et 1.5 kg ; pour son prix, il est conseillé de mettre environ 15% du prix du vélo.

3° L’emplacement idéal

Le choix de l’emplacement est primordial et deux solutions se proposent aux cyclistes : soit accrocher son vélo à un endroit fréquenté et bien illuminé, soit l’attacher à un emplacement plus caché. La majorité des utilisateurs ira se garer à un emplacement bien éclairé et avec du passage pensant que les voleurs n’oseront pas sortir leur pince devant tout le monde. Malheureusement, cela ne fonctionne pas aussi simplement : la concentration de vélos attire les voleurs et il est donc conseillé de choisir un emplacement un peu plus reculé.

Ces quelques conseils ne vous protègeront pas à 100% mais permettront de réduire les risques de se faire voler son vélo. Et pour les plus bricoleurs, voici un concept d’antivol qui pourra donner des idées à certains.

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo

12 comments

  1.  » la concentration de vélos attire les voleurs et il est donc conseillé de choisir un emplacement un peu plus reculé. »

    Très mauvais conseil ! Un vélo « caché » est un vélo cible. Il n’est jamais caché de ceux qui cherchent à le voler. Laisser votre vélo la devant les yeux des passants et bien éclairé. C’est le régle d’or.

    Ce qu’il est « malheureux » est que les citoyens ne s’interessent plus à la citoyenneté. Les voleurs opèrent sans être genés. C’est dommage !

  2. Pingback:Pédales clipsables et antivol de vélo - Citycle

  3. Bonjour,

    Il aurait peut être été important de signaler le marquage des vélos afin de lutter contre le vol/
    http://www.bicycode.org

    1. Oui effectivement nous en avons d’ailleurs déjà parlé plusieurs fois dans nos articles.
      http://www.citycle.com/14249-comment-eviter-de-se-faire-voler-son-velo

  4. Bien vu ! On le rappelle dans l’article il est très important d’attacher le cadre et la roue arrière en même temps. Trop de cyclistes ont encore tendance à oublier ces précautions. A l’image de ce cycliste qui ne devait pas être très réveillé !
    antivol vélo pas efficace

  5. perso, je ne sais pas si c’est un antivol efficace mais j’ai un gros cable que je passe DANS la selle puis quand j’attache le vélo quelque part je n’ai plus qu’à l’attacher avec le mobilier urbain, je le passe ensuite dans la roue avant et le cadre, puis la roue arrière. Hop tout est attaché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air