La réparation des vélos ou comment ne pas les jeter inutilement

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Conseils d'entretien vélo, Conseils vélo

Partager

La réparation des vélos ou comment ne pas les jeter inutilement

La France compte plus de 3 millions de vélos vendus par an. Malgré cela, le parc de vélos actifs stagne à 5 millions de cycles. Comment expliquer cela ? C’est tout simple, beaucoup de vélos ne bougent jamais mais surtout de milliers finissent broyés. Alors, que faire pour remédier à cela ?

Beaucoup vélos jetés en déchetterie

Le vélo est peut-être, avec la marche, le mode de déplacement le plus écologique. Mais les études estiment le nombre de vélos jetés en déchetterie à un million. Cela pose donc la question du traitement de ces déchets et du problème environnemental que cela amène. Effectivement, il y a d’autres priorités écologiques et la pratique du vélo respecte bien entendu l’environnement mais si on peut faire encore mieux pourquoi s’en priver ?

>> A LIRE AUSSI : comment recycler une batterie de vélo électrique

banniere_cycletyres_201902

La solution, le recyclage de vieux vélos

Au lieu de jeter les vieux vélos, certains préfèrent les recycler ou contacter des organismes de récupération de vélos usagés, cela a pour avantage de développer l’économie du secteur.

Complémentaires aux vélocistes, les acteurs de récupération des vélos (ateliers associatifs, mais aussi Emmaüs, les ressourceries, etc.) « dynamisent l’usage du vélo enf permettant au plus grand nombre d’y accéder ; l’accroissement du nombre de cyclistes est bénéfique à l’environnement, mais aussi à l’ensemble des acteurs économiques de la filière !
– Olivier Louchard, Association Fontenay Vélo.

Le recyclage, c’est bien mais la réparation c’est mieux. En effet, pour réduire les déchets, le plus simple c’est de ne pas en produire. Des ateliers s’emploient donc à remettre en état les vélos fatigués.

Pourquoi un vélo, dont seul le câble de frein est rompu, devrait entièrement être jeté ? La réparation réduit les déchets et offre une seconde vie aux cycles, c’est dans ce sens-là que nous devons avancer.
– Jean-Christophe Barre, Atelier La Bécane à Jules.

Alors si votre vélo est en fin de vie, n’hésitez pas à prendre contact avec des ateliers ou des réparateurs qui sauront quoi en faire.

>> A LIRE AUSSI : recycler les chambres à air usées

Source :

  • Directgestion.com

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air