Comment tracer son itinéraire en gravel ?

Publié par 
Frédéric Urrutia,
le 
Cyclotourisme, Divers, Randonnées vélo, Services et conseils

Partager

Comment tracer son itinéraire en gravel ?

Tracer sa route en gravel… Cette drôle d’expression recèle un sens propre et un sens figuré. D’abord, le vélo gravel est l’une des meilleures options pour partir à l’aventure et découvrir de nouveaux paysages et des endroits insolites. Pour mieux en profiter, il faut tout de même tracer un itinéraire et prévoir sa route. Mais comment peut-on s’y prendre ? Malgré sa consolidation en tant que discipline à part entière, le gravel reste une pratique assez jeune. Il reste donc plein de chemins à explorer encore. Voici donc quelques pistes pour tracer son itinéraire en gravel !

Le gravel : un vaste terrain de jeu pour une pratique à part entière

Cycliste qui profite d'un parcours gravel.Comme son nom l’indique, un vélo gravel est conçu pour évoluer sur des pistes de gravier. Cette pratique n’est pas toute neuve, même si des vélos spécifiques n’ont vu le jour que ces dernières années. Aujourd’hui, le marché a explosé : le gravel bike fait de plus en plus d’adeptes, les courses et les événements se multiplient et les technologies évoluent chaque mois.

Cependant, limiter le gravel aux chemins de terre est assez réducteur. Véritable vélo polyvalent, il s’adapte à une large fourchette de terrains. Pour tracer un itinéraire gravel, il faut donc être au clair par rapport au type de surface que l’on veut aborder. Et tout aussi important, quelles sont les capacités de votre vélo ?

Tous les modèles gravel ne se valent pas : il y a différentes tailles de pneus, des bandes de roulement variées, des vélos avec suspension comme le Cannondale Topstone Lefty, ou la technologie Future Shock de Specialized. En fonction du vélo, vous pourrez envisager des surfaces plus ou moins techniques.

Pour planifier un itinéraire gravel, vous pouvez toujours vous inspirer de parcours VTT ou de vélo de route. Mais ce serait dommage de ne pas se pencher sur les spécificités d’une randonnée gravel.

Trouver un parcours gravel près de chez vous

Comment trouver un parcours gravel lorsqu’on est débutant ou que l’on manque d’inspiration ? Vous en avez marre de faire tout le temps les mêmes circuits près de votre domicile ? Peut-être que vous n’avez pas exploité toutes les possibilités de votre région. Découvrez quelques interlocuteurs que vous pourriez consulter…

Consulter sur les itinéraires gravel dans l’office du tourisme

Elles sont souvent oubliés par les cyclistes… Or, où que vous habitiez, dans une grande ville ou dans une commune rurale, vous avez sûrement une office du tourisme près de chez vous. Même si la personne qui vous reçoit n’est pas experte en gravel, elle connaîtra certainement les routes et les sentiers du coin. Elle sera donc à même de vous transmettre quelques possibilités d’itinéraires.

Comme le gravel bike et le vélo commencent à prendre de la valeur auprès des autorités, de nouveaux parcours sont créés toutes les saisons. Nous vous invitons donc à vous approcher de l’office du tourisme qui vous correspond pour être sûr d’en connaître tous les secrets. Vous pourriez par exemple trouver de nouvelles idées de sites incontournables pour vous y rendre en gravel.

Les clubs locaux de vélo : des fins connaisseurs des parcours gravel

Le club cycliste fédère sûrement un groupe de passionnés de gravel. Ces gens se retrouvent hebdomadairement pour arpenter les pistes locales. Ces véritables connaisseurs pourront vous en informer plus sur les possibilités de circuits. Ils vous donneront des détails assez précis sur le terrain, des conseils sur l’équipement de votre vélo et sur les précautions particulières à prendre en compte.

Vous n’êtes pas à l’abri d’être invité à les rejoindre, si cela vous tente ! Vous repartirez donc avec quelques idées d’itinéraires gravel et une bande de copains qui partagent la même passion que vous pour le cyclisme d’aventure !

Demander les itinéraires gravel dans des magasins de vélos

Chemin de gravier.En général, on se rend dans des magasins pour acheter un vélo ou des accessoires. Mais ce sont aussi des lieux de rencontre entre cyclistes. Certes, on n’a pas l’habitude d’aborder des gens qui vont acheter un beau vélo gravel pour leur demander sur les itinéraires des alentours. Mais pourquoi pas finalement ?

Autrement, vous pouvez toujours consulter le vendeur, car souvent ce sont des sportifs passionnés. De même, n’hésitez pas à prendre les prospectus déposés sur les comptoirs ou collés sur les portes. Parfois, ils font allusion à des clubs, des événements gravel en France ou des sorties en groupe.

Embaucher un guide local de gravel bike

Il est rare de faire appel à un guide pour découvrir sa propre région en gravel. Mais rien ne vous empêche de faire le touriste près de chez vous. Renseignez-vous sur l’existence de tours guidés en gravel ! Ces professionnels connaissent très bien les pistes et les sentiers moins fréquentés. Et puis, l’expérience est souvent très agréable : pépites locales décelées, explications sur le patrimoine naturel et culturel, conseils sportifs… Profitez-en pour lui demander d’autres recommandations d’itinéraires.

Même si vous finissez par ne pas embaucher le guide, cela vous donnera une idée des circuits parcourus.

Les ressources en ligne pour trouver un itinéraire gravel

Sans avoir à quitter votre domicile, vous pouvez vous servir des ressources en ligne qui sont très vastes. Il suffit de faire quelques recherches sur son ordinateur et aussitôt on retrouve une collection d’itinéraires gravel à découvrir. Que vous suiviez les tracés au mètre près ou pas, Internet semble être une source inépuisable d’inspiration pour les passionnés de gravel.

Les circuits gravel en France sur les moteurs de recherche

Quand on veut savoir quelque chose, souvent le premier réflexe est de chercher sur les moteurs de recherche. Eh bien, les parcours gravel ne font pas exception ! Il suffit de saisir une requête pertinente, comme « itinéraire gravel près de chez moi » ou « itinéraire gravel autour de x endroit »

En quelques secondes, vous aurez droit à environ 128 000 résultats en 0,67 secondes, de quoi occuper plusieurs saisons. À vous de faire le tri ! Certains sites décrivent les parcours tandis que d’autres vous fourniront même des fichiers .gpx.

Pensez également à vous rendre sur le site de la FFCT pour trouver de nouvelles idées. Désormais, les parcours gravel sont dotés d’une cotation qui les classe par niveau de difficulté.

Chercher des traces GPS gravel sur des forums

Deux cyclistes en gravel.Les forums sont également des mines d’or pour retrouver des conseils d’itinéraires gravel. En général, vous arriverez sur des forums via une recherche sur ces mêmes moteurs de recherche. Mais il y a certaines personnes qui trouvent dans les forums une véritable communauté de cyclistes. Ils partagent des conseils, de bonnes idées de parcours gravel, les meilleures offres du moment, entre autres.

N’oubliez pas de vérifier la date du fil de la discussion pour ne pas tomber sur des mauvais plans d’itinéraires non entretenus. Si vous ne trouvez aucun échange là-dessus, vous pouvez également vous inscrire et ouvrir le débat.

Organiser une rando gravel à travers les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont une excellente source d’inspiration. Si vous avez envie de tracer de nouveaux itinéraires gravel autour de vous, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez rejoindre des groupes de gravel sur Facebook. Il en existe de toutes les sortes : des généralistes aux plus spécifiques. Si vous n’avez aucun groupe local, vous pouvez faire un post pour demander si quelqu’un a des recommandations dans votre région.

Sur Instagram, vous pouvez suivre des hashtags ou des influenceurs qui pratiquent le gravel autour de vous. En général, ces sportifs partagent leur localisation, voire leurs profils sur des applications.

Consulter les tracks de courses gravel

Les courses et événements gravel se multiplient tous les ans. Après le succès de Nature is bike, le premier festival gravel en France, d’autres acteurs se lancent dans l’organisation de compétitions. Les sites des courses en général mettent à disposition les tracés, voire les fichiers .gpx. Vous pouvez alors vous en servir comme base pour planifier votre sortie, ne serait-ce qu’une courte étape. Avec un peu d’entraînement, vous prendrez même de l’avance pour les prochaines éditions !

Organiser un séjour en bikepacking

Une option à laquelle on ne pense pas toujours, faute de temps, c’est de faire un séjour en bikepacking. Parfois il est vrai, on épuise les possibilités autour de nous. Alors aller plus loin s’impose ! Le gravel possède un lien étroit avec le voyage à vélo, alors lancez-vous. Vous pouvez partir en solitaire ou trouver un groupe avec qui partager l’expérience.

Vous n’êtes pas obligé de faire une traversée exceptionnelle ni de multiplier les étapes. La micro-aventure implique juste de s’éloigner un peu plus que d’habitude pour trouver de nouveaux horizons.

Tracer son propre circuit gravel sur des applications

À ce stade, vous avez suffisamment de sources pour trouver un itinéraire gravel tout fait. Mais si cela ne suffit toujours pas ? Ou si vous avez envie de modifier le parcours et l’adapter à votre niveau ou vos possibilités ? Jetez un coup d’œil aux nombreuses applications qui vous aideront à créer votre propre parcours sur les chemins de terre.

Définir son objectif de sortie gravel

Avant même de tracer son itinéraire gravel, il faut définir son objectif. Cela peut être faire un entraînement spécifique, parcourir une distance déterminée ou explorer un nouveau site. En fonction de vos envies, vous allez donc privilégier certains terrains et profils de parcours. Inutile de prévoir 1200 mètres de dénivelé si vous avez envie de dégourdir vos jambes. Au contraire, une sortie de 100 kilomètres sur du plat n’est peut-être pas le plus intéressant pour vous.

Peu importe ce qui vous motive à pédaler en gravel, mais gardez en tête votre objectif lorsque vous planifiez votre itinéraire.

La référence en vélo et en randonnée : Komoot

Si vous êtes un amateur de l’aventure, vous avez certainement entendu parler de Komoot. C’est une application qui offre de nombreuses fonctionnalités très utiles pour les amoureux du gravel.

D’une part, on peut consulter les tours de collègues cyclistes ou s’inspirer de collections de parcours. D’autre part, cette appli intègre un planificateur d’itinéraire très puissant. Il vous permet de créer un circuit unique ou de programmer un itinéraire multi-jours en plusieurs étapes.

Commencez par choisir le point de départ et suivez les chemins qui vous conviennent le mieux. Pour vous inspirer, il existe des points incontournables créés par d’autres utilisateurs. Ce sont des sites qui méritent le détour dont vous pouvez avoir un aperçu en photo. Aidez-vous des filtres pour trouver d’autres sites dont vous avez besoin, comme une gare SNCF.

Cette application utilise la technologie Open Street Map et vous fournit toutes les informations sur le tracé : chemin de terre, piste cyclable, single trail, surface adaptée ou non… Depuis quelques semaines, il existe une nouvelle fonctionnalité qui s’appelle le Trail View qui vous permet de voir en photo les chemins.

Cela dit, pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de l’application, vous devrez souscrire à un abonnement Premium.

Tracer un itinéraire gravel avec komoot.

Wikiloc : l’option moins chère pour trouver un parcours gravel

Cette application ne vous permet pas forcément de planifier un itinéraire mais de l’enregistrer. Comme elle offre plein de fonctionnalités dans sa version gratuite et que la version payante est accessible, elle compte un nombre pantagruélique d’utilisateurs. Il en résulte une base de données avec des parcours gravel qui vous occupera pendant plusieurs années. En effet, vous pouvez ensuite suivre les itinéraires des autres.

Selon les régions, les communautés sont plus ou moins actives. Comme pour les forums, vérifiez la date de publication des itinéraires pour être sûr qu’il soit encore praticable. Une bonne idée est de télécharger le fichier .gpx et de vérifier le parcours avec Komoot.

Strava : une appli pour se lancer des défis gravel

Si vous préférez la compétition et battre vos records, Strava est l’application qu’il vous faut. C’est celle que tous les sportifs de haut niveau utilisent. Elle vous fait deux types de recommandations : les segments et les itinéraires. Les premiers peuvent vous aider à organiser un parcours complet ou à trouver des circuits intéressants en gravel. Les seconds vous offrent une solution toute prête à suivre.

Comme d’habitude, les meilleures fonctionnalités sont réservées aux utilisateurs Premium, comme l’outil de création d’itinéraire. Une fois que vous cliquez sur le point de départ de votre choix, vous devez dessiner grosso modo votre trajet. L’application trouvera les meilleurs chemins grâce à un algorithme.

Impossible de mentionner Strava sans faire allusion au Heatmap, une ressource qui vous permet de vérifier la fréquentation des routes. Cela vous permet de mieux choisir vos segments.

Tracer un itinéraire gravel sur Strava

D’autres applications web et mobile pour itinéraire gravel

Les trois applications mentionnées ci-dessus sont loin de couvrir tout le marché. Il existe d’autres alternatives web et mobile pour consulter des itinéraires, télécharger des fichiers ou bien créer des parcours gravel.

Pour en citer d’autres, vous avez RouteYou, VisuGPX, ou encore Bikepacking, une application de randonnée à vélo. Chacune offre une interface unique : testez les différentes options pour savoir celle qui vous convient le mieux !

Vérifier son itinéraire gravel sur Google maps ?

Google maps est l’une des principales applications du monde en matière de trajets. Cela fait presque dix ans qu’on peut créer des itinéraires vélo sur Google maps. Mais ce n’est pas vraiment une application orientée vers l’aventure ou le gravel. Sélectionnez un point de départ et la destination, et Google maps vous indiquera un chemin sur route.

Dès qu’il s’agit d’un sentier plus caché, l’application a plus de mal. Cela dit, elle est utile pour vérifier certaines parties de votre itinéraire. La fonction Street View vous permet de voir la plupart des segments sur route et plusieurs pistes cyclables.

Aussi, s’il commence à faire tard et que vous devez rentrer au plus vite, Google maps est assez efficace pour retrouver le chemin de retour en toute rapidité.

Portable ou GPS pour suivre son itinéraire gravel ?

On ne s’attardera pas sur le débat portable vs. GPS à vélo. Les deux ont leurs arguments en faveur et leurs désavantages. Cela dit, pour tracer un itinéraire, un portable ou un ordinateur seront de meilleurs outils.

Pour suivre le circuit, un portable vous offrira une meilleure navigation, mais son autonomie peut faire défaut. À vous de choisir selon la durée de votre sortie ! En revanche, en gravel, on a souvent le goût de l’aventure. Si jamais vous voulez improviser un GPS est un choix plus judicieux. Vous pourrez, en plus, utiliser la fonction de calcul du retour, souvent présente dans tous les dispositifs.

En bref, il existe de nombreux outils et sources d’inspiration pour tracer un itinéraire gravel ou trouver un circuit près de chez vous. Planifier une sortie est toujours une bonne idée ! Toutefois, laissez-vous une marge pour vous permettre de sortir des pistes cyclables et de gravir des sentiers plus inconnus. Restez en sécurité à tout moment, mais octroyez-vous le privilège de la découverte et du dépaysement à vélo.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

📬 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité
 

Catégories

Qualité de l'air