Loi vélo : quelles sont les idées inspirantes ailleurs dans le Monde ?

Publié par 
Sara Galvez,
le 
Actualité, Dans le monde, Le vélo en pratique, Politique vélo, Société

Partager

Loi vélo : quelles sont les idées inspirantes ailleurs dans le Monde ?

La question de l’écologie et de la décongestion du trafic urbain reviennent souvent dans les débats politiques actuels. Comment réduire l’empreinte carbone des zones urbaines ? Comment améliorer la qualité de vie de ses habitants ? Le vélo est depuis quelques décennies considéré comme une des meilleures réponses aux inquiétudes environnementales et à la mobilité urbaine. Un peu partout dans le monde, des lois incitatives émanant de l’Etat et des collectivités territoriales voient le jour en faveur du déplacement à vélo. Voyons de plus près quels sont ces projets de lois innovants qui encouragent la mobilité active à bicyclette et les équipements qui en découlent.

Un meilleur aménagement des pistes cyclables pour les vélos

Selon le dernier baromètre vélo de la Fédération Européenne de cyclisme, le Danemark arrive en haut du podium des meilleurs pays cyclables d’Europe. Les Pays-Bas puis la Suède suivent. Ce classement est établi selon cinq critères dont le premier est la sécurité routière et qui prend en compte les équipements. Nous verrons que dans ces pays où la mobilité des personnes à vélo est fortement valorisée, l’aménagement des pistes cyclables est une priorité.

Les pistes cyclables rouges de la célèbre ville cyclable d’Amsterdam

Amsterdam, depuis longtemps reconnue comme une des meilleures villes au Monde pour faire du vélo, dispose d’un aménagement optimisé des voies réservées au vélo. Ce que l’on remarque en premier lieu, c’est que toutes les pistes cyclables de la capitale des Pays-bas sont rouges. Ce code couleur permet de démarquer bien plus clairement la piste des vélos avec le reste de la voirie. Cela permet notamment aux piétons de ne pas confondre le trottoir avec la piste cyclable, comme c’est souvent le cas en France où on observe une gêne entre piétons et cyclistes. Avec des pistes plus visibles des voitures et des piétons, les accidents sont alors moins probables et le cycliste se sent davantage en sécurité. C’est ainsi qu’environ 60% de la population d’Amsterdam utilise son vélo quotidiennement.

pistes cyclables rouges
pistes cyclables rouges © Stimoroll _ Pixabay

Des pistes bien délimitées réservées uniquement aux vélos

Autre mesure concrète dans le code des transports à Amsterdam : seuls les vélos peuvent emprunter les pistes cyclables. Il n’existe pas de pistes où les bicyclettes, bus et taxis se partagent la route. Car on remarque que partager sa voie avec des véhicules motorisés engendre un sentiment d’insécurité pour le cycliste. Ce système qui est souvent utilisé en France a finalement un effet de dissuasion sur les pratiquants du vélo. En particulier sur ceux qui pédalent avec leurs enfants. Des pistes réservées uniquement pour les vélos et délimitées avec un terre-plein sont alors l’idéal pour se protéger efficacement des voitures.

Les carrefours hollandais : un aménagement amélioré pour les cyclistes

Aux Pays-Bas, le gouvernement et les collectivités ont pris des dispositions pour augmenter la sécurité des cyclistes dans les carrefours à sens giratoire. Cette zone qui peut s’avérer dangereuse a été réaménagée pour assurer la sécurité de l’ensemble des usagers, qu’ils soient piéton, cycliste ou automobiliste.

Dans le carrefour hollandais, le cycliste roule sur une piste rouge bien séparée des autres voies. Cette piste fait tout le tour du carrefour à sens giratoire, sur la partie la plus externe de l’anneau. Le cycliste avance en sens unique, le même que celui des voitures. Contrairement aux carrefours qu’on trouve habituellement en France, ici les voitures cèdent le passage en deux étapes. En arrivant au niveau du carrefour, l’automobiliste cède d’abord le passage aux piétons et aux cyclistes dont la voie est collée au passage piéton. Ne pas céder le passage constitue une infraction. Ensuite, la voiture avance dans un espace dédié, au plus proche de l’anneau, et cède le passage aux voitures déjà engagées dans la boucle.

De plus, plusieurs îlots pour piétons et cyclistes sont placés à des endroits stratégiques, notamment au niveau des angles. Cela constitue une sécurité supplémentaire pour les enfants notamment. Avec un financement adéquat, la mise en place de carrefours type hollandais en France peut largement améliorer la circulation des cyclistes en ville.

Les autoroutes vélo pour connecter les banlieues au centre ville

Plusieurs pays d’Europe comme le Royaume-Uni, l’Allemagne ou les Pays-Bas développent des réseaux d’autoroutes vélo. La mise en place de ces derniers est un bon moyen de réduire les émissions de CO2 et de fluidifier le trafic routier.

Les nouvelles autoroutes vélo pour faire de plus longs trajets à vélo

Les autoroutes vélo permettent de relier des points plus éloignés, comme les banlieues par exemple. Elles bénéficient d’un revêtement en asphalte, lisse et sans obstacle. Elles ne sont pas non plus perturbées par des intersections ou des feux rouges. On peut alors rouler vite et faire des trajets plus longs à vélo. Elles sont totalement sécurisées pour les enfants ou les débutants. Pour les plus rapides, il est permis d’effectuer des dépassements.

Autoroutes vélo
Autoroutes vélo © FabricioMacedoPhotos_Pixabay

>> A LIRE AUSSI : Vers une dynamique européenne en faveur du vélo en 2022

Le Pont de la Reine Louise à Copenhague interdits aux cyclomoteurs

L’engagement écologique du gouvernement danois et de ses collectivités porte ses fruits. Aujourd’hui, plus de 60 % des danois se rendent au travail à vélo. La ville de Copenhague, véritable paradis du cycliste, est traversée par un réseau élaboré d’autoroutes vélo et de pistes cyclables. Parmi les pistes les plus connues, on trouve celle du pont de la Reine Louise. Fréquentée par plus de 40 000 cyclistes par jour, on la désigne comme la piste cyclable la plus fréquentée au monde. En termes d’innovation, la capitale danoise invente un pont exclusivement réservé aux cyclistes : le « pont serpent ». C’est une piste rapide et fluide, qui donne l’impression de voler au dessus de l’eau.

Un code de la route qui donne la priorité aux cyclistes

Dans les régions du monde les plus avancées en termes d’aménagements cyclistes, le code de la route y est également adapté. Une loi sur les priorités en faveur des cyclistes est par exemple un excellent moyen d’inciter à la pratique du vélo en ville. Après avoir parlé des carrefours sécurisés aux Pays-Bas, découvrons maintenant les autres règles que mettent en place les pays qui se veulent « vélo-friendly ».

Les feux tricolores synchronisés sur la vitesse du vélo

A Copenhague, au Danemark, les feux tricolores sont synchronisés sur la vitesse du vélo, c’est-à-dire sur 20 km/h. De plus, ce sont les cyclistes qui ont la priorité aux feux et non les conducteurs de voitures. Cette loi innovante renverse les codes traditionnels et les conditions de circulation où la suprématie est constamment exercée par les voitures. De plus, pour augmenter davantage le confort des usagers du vélo, la ville danoise met en place des repose-pieds pour cyclistes devant les feux.

feux-tricolores-vélo
feux tricolores vélo ©Sabinevanerp_Pixabay

Des lois et une politique globale pour protéger les vélos des voitures

Aux Etat-Unis, la pratique du vélo s’intensifie et les collisions avec les voitures sont malheureusement aussi plus fréquentes. Pour améliorer la sécurité de tous, la loi incite les voitures à plus de prudence. Dans l’Etat du Colorado, le projet de loi du Sénat 19-175 augmente les sanctions sur le permis de conduire en cas de collision entre une voiture et un cycliste, si ce dernier souffre d’une blessure corporelle grave. Egalement dans le Colorado, un autre projet de loi oblige les véhicules motorisés à céder le passage aux vélos circulant sur une piste cyclable. Une infraction à cette loi est punie d’une amende de 70$ et d’un retrait de 3 points sur le permis. D’autre part, l’utilisation du téléphone portable pour écrire un SMS ou bien passer un appel avec le kit mains libres est sanctionnée en Californie.

>> A LIRE AUSSI : Connaitre le code la route français pour les vélos

Augmenter et sécuriser les stationnements vélo dans les villes

Pour offrir le droit à la mobilité pour tous, il est indispensable d’augmenter les stationnements pour vélo dans les villes. Mais le problème, c’est le manque d’espace. Comment certaines villes ont trouvé le moyen d’installer de grands parking pour vélo ?

Remplacer les parking de voiture par des stationnements pour vélo

La ville d’Amsterdam a pour projet de supprimer 11 000 places de stationnement pour voitures d’ici 2025. Ce grand espace sera utilisé pour mettre en place un plan de mobilité en faveur des piétons et des cyclistes. Des stationnements de vélo sécurisés viendront en lieu et place d’une grande partie de cet espace. Une autre ville néerlandaise, Utrecht, détient le plus grand parking vélo du monde. Il a une capacité de plus de 12 000 places et se situe près d’une gare afin de favoriser l’intermodalité.

Le parking souterrain pour vélo inventé au Japon

Au Japon, un nouveau concept permet de garer son vélo en ville en toute sécurité. Avec l’ECO Cycle Park, votre vélo est amené dans un parking souterrain via un ascenseur. Ce garage à vélo atteint 11 mètres de profondeur et peut contenir des centaines de vélos. A l’aide de votre badge, le système fait descendre votre vélo ou le remonte à la surface en quelques secondes. Une solution très innovante parmi les équipements qui permettent de garder votre bicyclette en sécurité et de gagner de l’espace en zone urbaine.

Parking Eco cycle au Japon
Parking Eco cycle au Japon

Encourager l’intermodalité et la mobilité en transportant son vélo dans le train

Chaque gouvernement qui souhaite favoriser la pratique cycliste doit aussi encourager l’intermodalité. Cette pratique qui permet de mixer les transports en commun et la bicyclette nécessite des mesures incitatives. L’une d’elle consiste à faciliter le transport du vélo (à la main) dans le train. Au Danemark, on peut transporter son vélo gratuitement dans le S-Tog, le réseau de chemins de fer qui relie le centre ville de Copenhague à l’ensemble de sa banlieue. Des installations spéciales signalées par des pictogrammes facilitent et encouragent fortement le transport des vélos dans le train. Dans les trains régionaux et dans le métro, il est aussi possible de transporter son vélo en payant un supplément.

Le transport des vélos dans les trains en zones urbaines améliore la mobilité du quotidien. Tandis que les places réservées dans les TER et les trains régionaux encouragent plutôt le cyclotourisme. En France, transporter son vélo dans le train en région métropolitaine reste difficile. Toutefois, on note des efforts pour le transport des vélos dans les TER et TGV français.

train et intermodalité
train et intermodalité © Palotaiz0_Pixabay

>>> A LIRE AUSSI : Comment transporter son vélo dans le train ?

L’indemnité kilométrique 2021 versée par les employeurs et demandée par la FUB

Dans plusieurs pays d’Europe, les services publics ont mis en place une indemnité kilométrique. Elle est d’environ 20 centimes d’euros par kilomètre pour les salariés venant au travail à vélo. Cette somme est exonérée d’impôt et donc profitable pour les employeurs. C’est un bon moyen de réduire l’usage de la voiture individuelle et de développer la pratique du vélotaf. Apparu un peu tardivement en France et appuyé par la FUB, ce système d‘indemnité kilométrique pour vélo est depuis 2021 remplacé par le forfait mobilité durable. Ce forfait peut atteindre jusqu’à 400 euros par an.

Pour conclure, on peut observer une grande quantité d’initiatives en faveur du vélo un peu partout en Europe. Les deux modèles exemplaires étant le Danemark et les Pays-Bas. De quoi s’inspirer pour améliorer la mobilité des usagers de la bicyclette en France.

>>> A LIRE AUSSI : TOP 10 des meilleures villes cyclables en Europe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

📬 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité
 

Catégories

Qualité de l'air