La "green credit card" ou le moyen de consommer sans argent!

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Actualités, Société
Partager
La "green credit card" ou le moyen de consommer sans argent!

En navigant sur la toile, je tombe sur un jeune designer qui grâce à son projet pourrait bien révolutionner les échanges commerciaux!
En effet, il propose le concept suivant :
Baptisé Hybrid2, l’idée est de récupérer et de stocker dans des batteries fixées sur le guidon l’énergie produite lorsque vous pédalez avec un vélo de location en milieu urbain. Au moment où le vélo retrouve sa station d’accueil, cette énergie est transmise à un réseau d’autobus hybride voisin!

Nous connaissions le moyen de produire notre propre énergie en pédalant grâce, entre autres, avec la dynamo qui permet d’éclairer notre route à vélo. Pourtant, le concepteur Chiyu Chen va plus loin en s’intéressant à la manière d’utiliser cette énergie!

L’intérêt réside dans une petite carte à puces personnelle qui s’insère dans le guidon et qui comptabilise la quantité d’énergie produite puis transmise, sous la forme de « crédits ».
des credit stocké dans la carte à puce du véloVous pourrez alors utiliser les bus voisins gratuitement sous réserve d’avoir produit une quantité d’énergie suffisante!
Le système de compteur fonctionne grâce à des capteurs solaires présents sur le guidon, afin de limiter l’utilisation de l’énergie produite en pédalant.
Bien sûr, il ne s’agit pour le moment que d’un concept, qui, bien qu’original, demande à être développé.
En effet, se posent les questions de la quantité d’énergie réellement produite, de la manière de la stocker sur le vélo, de la transmission de l’énergie…
Mais ce concept original s’inscrit parfaitement dans la tendance actuelle qui veut voir se multiplier les sources d’énergies renouvelables et non-polluantes. Pensons Copenhague 2009!
On peut imaginer que cette très petite quantité d’énergie produite pour un vélo, peut rapidement croître avec le nombre de cycles utilisés. Il suffit de se souvenir du succès du Vélib’ à Paris ou des équivalents dans d’autres villes pour s’en convaincre !
Ce concept original de carte de « crédits » d’énergie peut être repris pour d’autres utilisations ! Pourquoi ne pas imaginer d’autres moyens de produire (même en très petites quantités) de l’énergie alors créditée sur la carte ?

N’est-ce pas fantastique de s’imaginer prendre le vélo le matin pour se rendre à son travail et de se dire que nos trajets ne sont plus une perte de temps ni un gouffre financier lorsque par exemple on utilise la voiture mais un gain d’argent! La balade à vélo deviendrait votre source de revenu supplémentaire, une solution aux fins de mois difficiles! Pour ma part je m’imagine déjà partir en week-end grâce à cette nouvelle carte de paiement écolo!
Ce projet s’inscrit dans une logique de cercle vertueux pour notre économie! Monsieur le ministre, à bon entendeur…

Le plus de ce concept original imaginé par le designer Chiyu Chen est un système efficace d’antivol (le guidon se repliant). A découvrir sur la vidéo suivante présentant le projet par le concepteur lui-même (en anglais).

Source:
Site internet Mygraal.com

Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
Mat
Invité

Au prix du kilowatt/h, c’est pas comme cela que l’on va gagner de l’argent.
Aller je pronostique 1 euros pour 1000 Km.

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air