Le Tour du lac Léman à vélo, une boucle entre lac et montagnes

Publié par 
Charles-Henri Avenel,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Randonnées vélo

Partager

Le Tour du lac Léman à vélo, une boucle entre lac et montagnes

Un lac gigantesque sur lequel se reflètent des sommets enneigés ? Des pistes cyclables à perte de vue et des vignobles à flancs colline ? Une nature sauvage ponctuée de petites villes les pieds dans l’eau ? Plus de doutes, vous êtes sur le tour du lac Léman à vélo. L’un des tours les plus célèbres de la Suisse Romande s’adapte à tous les styles pour que chaque cycliste y trouve son bonheur !

Le tour du lac Léman à vélo, accessible à tous malgré les montagnes

Que l’on soit débutant ou cycliste confirmé, le tour du lac Léman à vélo s’adapte à tous les niveaux. Ses 177 kilomètres de routes balisées ne s’éloignent que peu des rives, garantissant un dénivelé relativement faible (à part sur quelques tronçons). Seul petit inconfort : si le parcours s’éloigne tant que possible de la circulation, il réside quelques zones urbaines où la prudence est de mise. Le plus important pour un cycliste est d’être vu des autres usagers : un gilet de sécurité vous offrira cette visibilité, en particulier lorsque le soleil est déclinant. Par ailleurs, pour profiter au maximum de la beauté du parcours, il est fortement recommandé de faire le tour du lac dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous resterez ainsi au plus près du rivage.

La distance relativement faible du tracé du tour du lac Léman à Vélo offre un vrai choix quant à la manière de l’aborder. Plus précisément, il peut tout à fait s’emprunter en quelques heures avec un bon vélo de route. Les plus rapides y viendront facilement à bout en 5 ou 6 heures de route. À l’inverse, le tour peut s’effectuer plus tranquillement en deux jours de balade. Idéal pour profiter en famille ou entre amis des vastes atouts de la région. Les plus petits doivent, eux aussi, pouvoir profiter du paysage. Pour cela, une remorque vélo enfant avec suspensions pour compenser les aspérités de la route sera parfaite pour optimiser son expérience du lac. Autrement, un siège enfant pourra transporter l’enfant dans le cas d’une courte sortie sur une petite section du tracé.

bateau sur le lac léman
© Armand Khoury

Un itinéraire apaisant, entre nature, villes et patrimoine

Se laisser bercer par le lac Léman et la vue des montagnes

Quel plus beau miroir pour les montagnes alentour que la surface d’huile du lac ? En faisant le tour de ce panorama enchanteur, c’est un voyage tout en contraste qui s’offre à vous. Oscillant en permanence entre eau calme et montagne, la route n’en traverse pas moins de nombreuses zones urbaines sur la partie suisse. La partie française a l’avantage d’être un peu plus sauvage mis à part les alentours de Thonon-les-Bains.

À ne pas rater, après Villeneuve (en Suisse), la route traverse la réserve naturelle des Grangettes, zone préservée idéale pour l’observation des oiseaux.

>>> A LIRE AUSSI : Le tour de Bourgogne à vélo pour contempler la nature

Profiter à vélo du patrimoine varié du lac Léman

Si la nature offre un spectacle vertigineux, le patrimoine culturel n’est pas en reste ! La partie suisse emmène le cycliste au pied des superbes vignobles en terrasse du Lavaux, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Passé Montreux, le château de Chillon est un lieu à ne pas manquer. Le monument historique le plus visité de Suisse se dresse fièrement sur les rives du lac. Lieu de halte parfait pour les familles.

Du côté de la France, les villes sur lesquelles s’attarder sont Evian-les Bains, Thonon-les-Bains, et Yvoire. Aussi, ne passez surtout pas à côté de Nernier sans en apprécier son atmosphère de vieux village de pêcheurs.

Le tour du lac Léman à vélo, en pratique

Comment accéder à l’itinéraire du tour du lac Léman à vélo ?

Il est fortement conseillé de commencer l’itinéraire du tour du lac Léman à vélo depuis Genève. Pour y accéder, plusieurs possibilités s’offrent à vous. 

Si vous résidez à Lyon, une ligne TER directe vous emmène à Genève avec votre vélo en à peine deux heures. Vous pouvez aussi rejoindre Genève à vélo en empruntant la ViaRhôna ou l’EuroVelo 17.

Depuis Paris, la ligne directe du TGV Lyria vous transporte en trois heures et quart jusqu’à Genève. Il est tout à fait possible d’y mettre son vélo pour un petit supplément de 10 €.

>>> A LIRE AUSSI : Prendre son vélo dans le train – Les conseils pou ne pas rester à quai

Où dormir sur le tour du lac Léman à vélo ?

Si vous décidez de faire le tour en deux jours, il vous faudra dormir à mi-chemin. La bonne nouvelle, c’est qu’autour du lac Léman vous ne serez jamais loin d’un village ou d’une ville. Il n’y aura donc jamais de difficulté pour trouver un logement sur la route, qu’il s’agisse d’un hôtel, d’un camping ou d’une chambre d’hôtes. Un petit conseil : pour profiter du plus beau coucher de soleil possible, tâchez de dormir aux alentours de Montreux. La vue sur le lac et le soleil qui se couche sur les montagnes vous offriront un spectacle inoubliable !

>>> A LIRE AUSSI : Comment dormir en bikepacking – Tous nos bons plans

vélo sur le lac Léman
© France Vélo Tourisme

Quel équipement pour un tour de deux jours autour du lac Léman ?

Bien que le tour puisse se faire dans la journée, deux jours vous permettront de profiter au maximum de la beauté des lieux. En revanche, nul besoin de se surcharger en matériel. En effet, vous trouverez partout sur la route de quoi vous nourrir, vous loger et réparer vos petits pépins techniques.

Bien entendu, pour les plus prévoyants, deux sacoches étanches arrière sur le porte-bagages pourront avoir leur utilité pour stocker des vêtements de rechange, un poncho contre la pluie (au cas où), de la nourriture et éventuellement de quoi camper pour la nuit. Des bidons pour vélo sur porte bidons offriront également un excellent confort d’utilisation pour s’hydrater à tout moment. 

Dans le cas d’un périple plus minimaliste, une sacoche de guidon suffira pour stocker quelques snacks d’appoint, les appareils électroniques, et le matériel de réparation minimum comme des outils de réparation de roues en cas de crevaison, une mini pompe à vélo

Rappel check-list équipements 

  • Gilet de sécurité
  • Remorque vélo enfant ou siège enfant (si sortie en famille)
  • Deux sacoches arrière étanches
  • Sacoche de guidon
  • Poncho contre la pluie
  • Matériel de camping
  • Bidons pour vélo et portes bidons
  • Kit de réparation en cas de crevaison
  • minipompe à vélo

>>> A LIRE AUSSI : Notre checklist de l’équipement à prendre si vous partez en hiver

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air