Comment se servir d’une pompe pour gonfler votre pneu vélo

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Pneu

Partager

Comment se servir d’une pompe pour gonfler votre pneu vélo

Gonfler le pneu de son vélo à la bonne pression est très important. Nous allons voir plus en détails quelle pompe pour gonfler un pneu vélo utiliser parmi les différents types existants et comment bien se servir d’une pompe pour un gonflage optimal du pneu.

Quels sont les types de pompes pour gonfler un pneu de vélo?

Il existe trois grands types de pompes pour gonfler les pneus de vélo : les pompes à main, qui sont des pompes compactes et des pompes à pied, soit verticales soit qui se posent au sol.

Les pompes à main sont pratiques, légères et compactes. Il faut toujours en apporter une avec soi lors des balades et des randonnées à vélo. Mais ce sont des pompes d’appoint car il est souvent difficile d’obtenir une pression adéquate avec ces pompes. Et ce, du fait du petit volume d’air qu’elles permettent de déplacer. Certaines de ces pompes ne possèdent pas de raccord : la tête et le corps sont solidaires. Il faut alors les utiliser avec délicatesse et en maintenant fermement la tête sur la valve avec une main pour éviter d’arracher la valve en gonflant.

banniere_cycletyres_201902

Pompe à main

La pompe à pied verticale est un excellent choix pour gonfler régulièrement les pneus du vélo. Elle est aussi souvent munie d’un manomètre.

Pompe à pied avec manomètre

La pompe à pied qui demeure au sol s’utilise avec le pied. Elle demande donc un peu plus d’équilibre, mais moins de force, pour gonfler régulièrement les pneus du vélo.

Pompe à pied avec socle

Comment utiliser une pompe vélo pour un gonflage optimal

Premièrement, assurez-vous que la tête de la pompe vélo correspond au type de valve sur la chambre à air. Il existe deux diamètres de valves et, en toute logique, deux diamètres de tête de pompe :

  • le diamètre le plus large est de 8mm. Il correspond à la valve Schrader, que vous retrouverez aussi sur les pneumatiques des motorisés. Le trou sur la tête de la pompe est alors large et vous voyez au centre du trou un petit pic qui viendra appuyer sur la pointe située au centre de la valve pour laisser entrer l’air;
  • le diamètre le plus fin est de 6mm. Il correspond aux valves Presta et Dunlop. Le trou sur la tête de la pompe est alors étroit et il n’y a pas de pic visible au centre du trou.

Valves pour gonfler un pneu vélo

Selon les différents modèles de pompe existants

De nombreux modèles présentent une tête avec deux trous, l’un pour chacune des sortes de valves. Ils sont parfois l’un au-dessus de l’autre, parfois chacun d’un côté de la tête.

Plusieurs modèles de pompe comportent aussi une tête dont l’embout se dévisse pour passer d’un type de valve à l’autre. Dans ce cas, il faut retirer le bouchon dévissable, la partie en caoutchouc trouée et le petit morceau de plastique au centre (sans faire tomber le ressort). La partie en caoutchouc et le morceau de plastique avec le pic devront être inversés de sens selon le type de valve à gonfler.

Voyez l’image de montage de l’embout de pompe pour bien comprendre la manœuvre.

Montage de l’embout de pompe our gonfler un pneu vélo

Si votre pompe est munie d’un manomètre, il y a de fortes chances que celui-ci possède un petit indicateur que vous pouvez positionner sur le cadran à la pression désirée. Cela vous servira de guide pendant que vous pompez.

En bloquant la tête de pompe sur la valve

Avant de gonfler le pneu, il faut bloquer la tête de la pompe sur la valve pour faciliter le gonflage. Il existe plusieurs façons de ce faire, mais les trois plus communes sont les suivantes :

  • Blocage par vissage. Certains embouts de gonflage se vissent sur la valve. Le procédé est parfois un peu long à installer, mais il est très sécuritaire et ne risque jamais d’endommager la valve. Il suffit donc de visser le raccord sur la valve.

Embout de pompe à visser

  • Blocage en force. Certaines pompes, en particulier les pompes à main, se fixent uniquement en enfonçant fermement la valve dans l’embout. Nous vous conseillons alors de garder une main sur l’embout pendant que vous gonflez. Et ce, pour éviter d’abîmer la valve avec le mouvement de va-et-vient de la pompe.

Mini pompe vélo à manomètre

  • Blocage par loquet. Il s’agit du système actuellement le plus commun. La tête de la pompe est munie d’un loquet qui s’ouvre de haut en bas ou de gauche à droite. De manière générale, le loquet est en position ouverte lorsqu’il est replié le long de la tête ou tourné du côté du trou, vous pouvez alors installer la tête de la pompe sur la valve. Soulevez ou tournez ensuite le loquet pour le bloquer pendant que vous gonflez. N’oubliez pas de le rabaisser ou de le retourner vers le trou avant de retirer la tête de la pompe de la valve après avoir gonflé.

Embout de pompe à loquet

Voilà, vous pouvez maintenant gonfler votre pneu à la pression désirée en toute sécurité.

Après avoir gonflé le pneu, retirez délicatement la tête de la pompe de la valve. Si la pompe n’est pas équipée d’un manomètre, vérifiez la pression avec un manomètre indépendant. Finalement, si la valve est de type Presta, revissez bien la petite goupille du haut.

Puis, pour toutes les valves, revissez le bouchon de plastique qui sert à éviter l’accumulation de saleté dans la valve. Notez que ce capuchon ne sert aucunement à retenir l’air, il n’est donc pas essentiel au bon fonctionnement de la chambre à air. Il est même recommandé de le retirer des vélos, des tricycles et des draisiennes pour les petits enfants de moins de 4 ans.

>> A LIRE AUSSI : zoom sur la pompe EZ Head de Beto

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air