Comment utiliser une cartouche de CO2

Publié par 
Nicolas Martin,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Pneu

Partager

Comment utiliser une cartouche de CO2

Il vous est sûrement déjà arrivé de devoir gonfler un pneu vélo sur le bord de la route après une crevaison. Facile à faire, il suffit de disposer d’une pompe pour vélo pour refaire le plein d’air et repartir. Mais il faut être armé de patience et il n’est pas toujours évident d’atteindre la bonne pression ! Aujourd’hui, il existe un moyen plus simple et plus rapide pour regonfler ses pneus : les cartouches CO2. Vous n’avez jamais essayé ? On vous explique comment ça marche !

cartouches-filetees-co2-16-gr---par-2_fullLa solution pour gonfler un pneu vélo sans pompe

C’est pour nous simplifier la vie qu’ont été inventées les fameuses cartouches de CO2. Plus petites qu’une pompe vélo classique, on peut aisément les transporter. Faciles à utiliser, elles permettent un gonflage rapide, effectué en deux temps trois mouvements… Une solution idéale en cas d’imprévu ! La cartouche de Co2 permet de regonfler rapidement un pneu ou une chambre à air, mais en cas de véritable crevaison vélo, il vous faudra quand même réparer la chambre à air d’abord.

Comment recharger une cartouche CO2 ? L’opération est techniquement réalisable. Pourtant aucun constructeur ne propose de système de collecte et de consigne des cartouches usagées pour les recharger. En pratique, elles sont donc à usage unique. Comme elles sont composées d’acier ou d’aluminium, elles sont cependant facilement recyclables. Où jeter une cartouche CO2 pour lui assurer une seconde vie ? Selon les consignes de tri de votre commune, vous pouvez a priori la déposer avec les déchets métalliques ou avec d’autres déchets recyclables.

Mode d’emploi d’un percuteur ou d’une pompe CO2

modeemploi-cartouches-co2Comment gonfler un pneu vélo avec une cartouche CO2 ? Tout d’abord, assurez-vous que la chambre à air et le pneu sont bien en place, surtout si vous n’êtes pas équipé d’un système de régulation du débit. En effet, si la cartouche CO2 se vide instantanément dans un pneu mal monté, il risque de sortir de la jante. Vous n’aurez alors plus qu’à le dégonfler avant d’utiliser une deuxième cartouche… s’il vous en reste une en stock ! Dans le doute, il est préférable de faire un pré-gonflage manuel pour s’assurer que les tringles du pneu se mettent bien en place.

Une fois le pneu correctement monté, commencez par retirer le bouchon de la valve et par dévisser la goupille dans le cas d’une valve Presta. Jusque-là, rien de bien compliqué. Équipez-vous de votre cartouche CO2 et dévissez le percuteur. Une bague de protection sera visible, retirez-la.

Reprenez votre percuteur puis vissez-le à la valve. Installez alors votre cartouche à l’autre bout du percuteur et commencez le gonflage. Si votre percuteur dispose d’un régulateur de débit, comme le Gonfleur Régulateur EZ + de Zefal, vous pourrez contrôler le débit d’air à envoyer dans votre chambre à air. L’embout pour cartouche Co2 Barbieri est muni d’un manomètre, pour encore plus de précision de gonflage. Une fois la pression correcte, fermez le régulateur pour ensuite retirer le percuteur de la valve. Veillez à correctement refermer le blocage puis finissez en remettant votre bouchon de valve en place… Et voilà, le tour est joué !

Il existe aussi des mini-pompes hybrides – comme la pompe ZT-724 de Airborne – qui peuvent fonctionner comme une pompe classique, mais sur lesquelles on peut aussi raccorder une cartouche CO2.

>> A LIRE AUSSI : Comment se servir d’une pompe pour gonfler votre pneu vélo

3cartouche

Quelle cartouche CO2 pour vélo de route ou VTT ?

Il existe des cartouches de CO2 de différents volumes : en général 12, 16 ou 25 grammes. Il s’agit du poids du gaz contenu dans la cartouche et non de son poids total. Le choix dépend à la fois de la façon dont vous allez utiliser la cartouche et de la pression que vous souhaitez atteindre.

Par exemple, une cartouche de 16 grammes permet d’atteindre une pression de 7,5 bars sur un pneu route de 23 mm de section et de 2 bars sur un pneu VTT 29 pouces. Une cartouche de 25 grammes permet d’assurer une pression plus élevée, mais elle est en général surdimensionnée. Il vaut donc mieux l’utiliser avec un régulateur de débit. A l’inverse, une cartouche de 12 grammes s’avère en général insuffisante. Elle est cependant à privilégier si vous l’utilisez en complément d’une pompe manuelle, pour un pré-gonflage initial ou ajuster la pression en fin de gonflage.

Pratiques en dépannage, les cartouches de CO2 ont cependant un autre défaut : la perte de pression. En effet, des pneus gonflés au CO2 auront tendance à se dégonfler plus vite. En comparaison de l’air ambiant fourni par une pompe vélo classique, la molécule de CO2 passe plus facilement à travers le butyl de la chambre à air. C’est encore plus vrai dans le cas d’une chambre à air en latex, matière plus poreuse que le butyl. Dans ce cas, vous risquez même de ressentir la baisse de pression avant la fin de votre sortie ! Pour conserver une bonne pression de vos pneus, optez donc au départ pour un gonflage à la pompe et, vous l’avez compris, n’utilisez les cartouches de CO2 qu’en solution de dépannage !

[article publié le 16 octobre 2015 et mis à jour le 8 juin 2020]

Partager

8 comments

  1. Les cartouches de CO2 sont particulièrement pratiques en cas de crevaison lors d’une sortie. Le pré gonflage de la chambre à air est possible, puis le gonflage complet quasi instantané, sans le moindre effort. La cartouche entièrement vidée gonfle suffisamment, même pour un cycliste lourd. Facilité, rapidité, efficacité, faible poids et encombrement en font la solution de dépannage idéale.
    Cordialement.

  2. El Co2 destruye el medioambiente y es gas invernadero. No lo utilicen.

  3. J’utilise que ça , fini les pompes

  4. Ya des petites pompes qui prennent pas bcp plus de place et qui sont plus écolo. Ça se recycle au moins ces trucs ?

    1. Comment ont calcule la pression avec ca on peux etre moins ou plus ?? merci

    2. Sa gonfle environ 75% du pneu total

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air