Pédaler en été : 6 conseils pour faire du vélo avec la chaleur

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Confort, Conseils pratiques, Conseils vélo

Partager

Pédaler en été : 6 conseils pour faire du vélo avec la chaleur

Il n’y a aucun doute, l’été est bien là. Partout aux quatre coins de l’Hexagone, le soleil tape fort. Il faut pourtant continuer le fil de sa vie quotidienne : se rendre au bureau à vélo ou à aller chercher les enfants chez la nourrice. Pas question non plus d’annuler ce voyage à vélo prévu depuis des mois. En ces périodes de forte chaleur, voici 6 conseils pour faire du vélo avec la chaleur et continuer à pédaler le plus sereinement possible.

1. Vérifier l’état de son vélo

Ce premier conseil sonne comme une évidence. Il n’est pas spécifique à la chaleur bien sûr. Il est conseillé de vérifier son vélo avant de l’utiliser même lorsqu’il fait plus frais. Toutefois, faire une petite inspection de l’état de sa bicyclette est d’autant plus conseillé quand le soleil tape fort. Les pneus, par exemple, sont particulièrement sensibles à la chaleur. Si vous partez avec des pneus abîmés, ils pourraient se détériorer plus rapidement à cause du soleil et causer une crevaison ennuyeuse et évitable.

>> A LIRE : Préparer sa bicyclette pour l’arrivée des beaux jours

2. Priorité : s’hydrater

Le corps humain peut perdre jusqu’à 2 à 3 litres d’eau par jour. Avec la chaleur et l’effort physique lié au pédalage, les pertes en eau peuvent être encore plus importantes. Sachant que le corps est composé d’en moyenne 60% d’eau, il ne serait pas très prudent de partir en balade sans apporter de quoi se désaltérer. Amis cyclistes, en ces fortes chaleurs, buvez autant que possible ! Bouteille, gourde, porte gourde, sacoches de guidon, pleins de solutions existent pour transporter facilement de l’eau à vélo. Attention toutefois. Quand le soleil de plomb dessèche le palais, on serait tenté de boire de l’eau bien froide. Une option plutôt déconseillée si vous voulez éviter des petits troubles intestinaux par la suite.

>> A LIRE : Conseils sur comment bien s’hydrater à vélo

3. En été, éviter de pédaler pendant les heures les plus chaudes

Si vous le pouvez, évitez de prendre votre bicyclette durant les heures de grosse chaleur, entre 11h et 16h. Si vous avez la possibilité d’aménager votre emploi du temps, privilégiez vos trajets à vélo le matin à la fraiche. Ou en début de soirée lorsque le soleil commence à tomber. Dans tous les cas, vous enduire de crème solaire ne sera pas de trop et vous permettra d’éviter quelques coups de soleil mal venus.

Un vélo en été garé à l'ombre
© Mission Bicycle Company – Flickr

Lorsque vous vous arrêtez à vélo, évitez également de laisser votre monture en plein soleil. Les pneus n’aiment pas beaucoup la chaleur.

4. Planifier son itinéraire pour jouer à cache-cache avec le soleil

Il vous faudra peut-être adapter votre itinéraire à la chaleur et au soleil. Surtout si vous avez un trajet conséquent à effectuer. Quoi qu’il en soit, essayez de favoriser un chemin qui emprunte des pistes ombragées, quitte à le rallonger de quelques minutes. Il sera plus agréable et moins fatiguant de passer dans des zones fraîches plutôt que sous un soleil de plomb. Les portions en plein soleil sont donc à éviter au maximum, tout comme les passages où la circulation automobile est très dense. Essayez également de repérer des points d’eau potable sur la route, comme des fontaines ou des toilettes publiques.

Rester à l'ombre pour faire du vélo avec la chaleur
© Manfred Antranias Zimmer – Pixabay

5. Adapter son effort pour faire du vélo avec la chaleur

Lors d’une sortie sous une forte chaleur, inutile de chercher à battre des records ou à réaliser des performances. L’important est d’y aller tranquillement, en essayant de faire des pauses régulièrement où vous pourrez en profiter pour vous hydrater !

6. Porter des vêtements adaptés à la météo

Mettre une casquette pour faire du vélo en été
© sophie & cie – Flickr

Pour éviter d’arriver totalement dégoulinant, il faudra vous vêtir d’une tenue adaptée. Vous pouvez par exemple opter pour des vêtements sportifs en matériaux anti-transpirants qui permettront à votre corps d’éliminer plus vite la transpiration. Les vêtements en coton léger et amples sont également conseillés. Privilégiez des couleurs claires qui absorbent moins la chaleur.

De nombreux accessoires pourront venir compléter votre tenue. Des gants adaptés permettront d’absorber la transpiration et éviter que les mains glissent sur le guidon. On vous conseille, bien évidemment, de porter des lunettes de soleil ainsi qu’un chapeau ou une casquette pour protéger vos yeux et votre tête du soleil. Un casque aéré garantira en plus une protection en cas de chute. Pour les cyclistes urbains soucieux de leur santé, ne pas hésiter à vous équiper d’un masque anti pollen et pollution, qui peut atteindre des pics durant des fortes chaleurs.

Conseil bonus

Le vélo électrique ! Eh oui, grâce au VAE, vous allez pouvoir faire du vélo avec la chaleur au moindre effort et vous déplacer sans transpirer. Si vous souhaitez passer au vélo électrique, c’est le même de profiter de la prime à l’achat pour bénéficier d’un bonus pouvant aller jusqu’à 200 euros.

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air