Comment nettoyer un bidon de vélo ?

Publié par 
Morgane ,
le 
Accueil, Conseils d'entretien vélo, Conseils vélo

Partager

Comment nettoyer un bidon de vélo ?

Le bidon vélo est un accessoire indispensable à vélo pour s’hydrater. Selon les goûts, il peut contenir différents breuvages. Boisson isotonique, eau avec du sirop, jus de fruit, eau claire, à chacun son style. Comme le reste de vos équipements cyclistes, un bidon vélo : ça se nettoie et s’entretient. Pour éviter la prolifération des bactéries ou l’odeur nauséabonde et marécageuse d’un bidon laissé à l’abandon, découvrez nos astuces pour bien entretenir et nettoyer un bidon de vélo.

Pourquoi et quand nettoyer un bidon de vélo ?

bidon sale comment nettoyerAprès chaque sortie vélo, il est indispensable de nettoyer votre bidon, ou au minimum de le vider avant un nettoyage ultérieur. Des saletés peuvent s’être accumulées à l’extérieur, surtout sur un bidon de VTT après une sortie dans la boue… C’est aussi l’intérieur de votre bidon de vélo de route qui mérite toute votre attention et un bon nettoyage. Pourquoi nettoyer votre bidon ? Pour éviter les mauvaises odeurs qui s’incrustent, les moisissures ou la prolifération de bactéries favorisée par un liquide stagnant. C’est d’autant plus important si vous utilisez des boissons sucrées ou isotoniques.

Dans tous les cas, un simple rinçage à l’eau claire ne suffit pas pour nettoyer votre bidon de vélo. Il vous faudra un peu d’huile de coude et quelques accessoires de nettoyage facilement trouvables en supermarché.

>>> À LIRE AUSSI : Comment avoir de l’eau toujours fraîche à vélo ?

nettoyer bidon de velo

Comment bien laver sa gourde vélo ?

Après votre sortie vélo, commencez par vider votre bidon dans l’évier, ou dans une plante s’il contient uniquement de l’eau pour éviter le gâchis. Rincez-le une première fois à l’eau claire.

Pour bien nettoyer votre bidon, plusieurs options s’offrent à vous :

  • utilisez du bicardonate de soude (ou alimentaire) avec du vinaigre blanc, une solution plutôt écologique, naturelle et bon marché. Pour un bidon en métal, utilisez uniquement du vinaigre blanc et rincez bien. Les grains de bicarbonate peuvent en effet rayer le métal en cas de friction trop intense.
  • mettez votre bidon vélo au lave-vaisselle s’il passe au lave-vaiselle. Cette méthode est à utiliser avec parcimonie car la chaleur de l’eau et du séchage peut à la longue endommager le plastique de votre bidon de vélo. Réservez-la par exemple en cas de gourde très sale, ou oubliée avec du liquide à l’intérieur depuis quelques temps… Certains bidons isothermes comme les gourdes Arctica de Zéfal sont lavables en machine. La méthode du lave-vaisselle convient parfaitement pour les bidons de vélo en métal.
  • faites tremper votre bidon dans de l’eau froide et utilisez une pastille effervescente de stérilisation pour biberon et matériel de puériculture.
  • utilisez du liquide vaisselle avec de l’eau chaude

bidon artica zefal facile a nettoyer

Pour décoller les saletés, vous devez frotter les parois intérieures de votre bidon de vélo. Pour accéder au fond de votre bidon de vélo, utilisez un goupillon de nettoyage. Certaines zones du bouchon sont parfois difficiles à atteindre, sauf s’il se démonte entièrement. Faites-le tremper.

Attendez que votre bidon soit bien sec avant de le ranger. Pour le stocker avant la prochaine utilisation, refermez votre bidon vélo afin qu’aucune poussière ne se glisse à l’intérieur.

Un entretien régulier de votre bidon de vélo vous permettra de prolonger sa durée de vie. Et de vous épargner des vilaines odeurs persistantes…

>>> À LIRE AUSSI : Nos conseils pour rouler à vélo par temps chaud

Quelques trucs pour garder son sac à eau bien propre

Si le bidon a toujours la côte auprès des cyclistes de route, de plus en plus d’amateurs de vélo gravel et de bikepacking préfèrent rouler avec un sac à dos d’hydratation. Cela libère de l’espace au centre du cadre du vélo pour une sacoche de cadre. Un sac à dos d’hydratation se compose de trois éléments principaux : le sac en lui-même, la poche à eau et son tube pour boire sans lâcher le guidon du vélo. Le sac en tissu passe généralement à la machine, selon les instructions du fabricant.

Mais comment bien laver la poche à eau et le tube ? D’abord, choisissez un modèle de sac à eau avec une ouverture large comme la poche à eau Bladder de Zéfal. Ainsi, vous pouvez y glisser la main pour en laver l’intérieur avec de l’eau chaude et du savon, sans difficulté particulière. Si quelques mauvaises odeurs persistent, un bain de bicarbonate de soude règlera le problème. Pour le tube, utilisez également l’eau tiède et le savon à vaisselle. Démontez toutes les petites pièces et l’embout pour les faire tremper. Un truc pour l’égoutter ? Allez dans la salle de bain et faites-le tournoyer façon lasso ! Voilà, vous pourrez utiliser votre sac d’hydratation longtemps en le rangeant une fois bien sec.

>>> A LIRE AUSSI : S’hydrater à vélo, quelques conseils utiles

[article publié le 21 avril 2016 et mis à jour le 18 décembre 2020]

Partager

4 comments

  1. L’eau de javel s’utilise a l’eau froide pour désinfecter car la substance active et efficace uniquement a l’eau froide par contre a l’eau chaude c’est pour blanchir .

  2. j ajouterais juste une astuce trouvée apres plusieurs années a utiliser un camelbag: stocker le bidon au congelateur permet d éviter la prise de tete du séchage et le développement des bactéries .

  3. Bonjour et merci pour l’article, très intéressant !

    Entretenir sa gourde est en effet crucial puisqu’elle nous accompagne au quotidien!

    En éspérant vous lire bientôt 🙂 ,

    Gourdement votre

  4. On peut aussi faire tremper son bidon dans de l’eau chaude additionnée d’eau de javel, c’est radical, il suffit de bien rincer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air