Quel éclairage choisir pour une randonnée vélo ?

Publié par 
Jean-Renaud ,
le 
Accueil, Conseils, Conseils techniques

Partager

Quel éclairage choisir pour une randonnée vélo ?

La randonnée vélo de nuit est une belle expérience, surtout lorsque le trafic routier diminue et que la tranquillité reprend le dessus sur nos routes. Randonnées vélo, voyages à vélo, cyclotourisme, entraînements en vélo de route ou rando VTT  : les raisons de se mettre à la rando à vélo nocturne sont variées ! Pour votre sécurité et votre confort, choisissez alors un éclairage puissant et adapté vous permettant de bien voir et d’être vu de loin.

Choisir son éclairage avant pour une randonnée vélo

Un  éclairage vélo avant doit vous fournir suffisamment de puissance lumineuse pour voir comme en plein jour ou presque lorsque vous êtes dans la nuit noire.

Eclairage vélo de nuit

1. Type d’ampoule

Les ampoules LED (Light Emitting Diode, diodes émettrices de lumière, ou DEL) sont les plus adaptées à une utilisation en randonnée vélo de nuit. Elles consomment peu d’énergie, mais sont très puissantes, fiables, peu encombrantes et résistantes.

Il est aussi possible d’utiliser un phare à ampoule halogène. Ce type d’ampoule est puissant et offre un large faisceau. Le seul hic  : l’ampoule halogène est très gourmande en électricité. Mieux vaut monter ce type de feu sur une alimentation par dynamo moyeu ou dynamo bouteille.

2. Puissance d’éclairage

Pour une utilisation en rando vélo nocturne (hors agglo), comptez  50 Lux minimum (soit plus de 300 Lumens).

Niveau de lumière selon le lux
Exemple en image des différentes intensités lumineuses (images Busch + Müller)

L’éclairage est un élément essentiel pour votre sécurité et votre confort de vision. Je pense qu’il vaut mieux opter pour un phare vélo assez puissant doté de plusieurs positions plutôt que pour un éclairage juste en puissance. Pourquoi ? Pour être sûr de bien y voir d’une part, mais aussi pour garder une bonne visibilité en cas de pluie ou de brouillard. Rien ne vous empêche de le régler sur le mode d’éclairage moyen en conditions normales, et garder l’éclairage fort en cas de visibilité réduite. La différence entre les deux modèles n’est que de quelques euros.

N’oubliez pas que plus vous allez vite, plus vous avez besoin de voir loin. Votre éclairage devra donc aussi être plus puissant si vous êtes une Formule  1 !

3. Alimentation et autonomie

– Batterie rechargeable (USB ou secteur)
La batterie se chargeant sur secteur ou par USB est le top pour rouler quotidiennement de nuit en prenant soin de ne pas dépasser l’autonomie de son éclairage. Attention, les batteries rechargeables voient leur puissance baisser en fin de cycle. Question autonomie, vous êtes limité par la capacité de votre batterie. Renseignez-vous bien sur l’autonomie de la batterie. Il est cependant possible de se procurer une batterie supplémentaire par exemple.

– Dynamo bouteille ou dynamo moyeu
La dynamo moyeu ou la dynamo vélo est parfaite pour éviter de se soucier de l’autonomie de son éclairage et pour rouler toute la nuit si on le veut. Vous êtes autonome et disposez d’une alimentation tant que vous roulez ! L’éclairage est fixe, totalement autonome et écologique. Le seul inconvénient  : un léger frottement. Attention, vous n’avez plus d’éclairage lorsque vous vous arrêtez, à moins de disposer d’un condensateur sur votre éclairage.

Plus d’infos  : quelles différences entre une dynamo classique et une dynamo moyeu ?

– Piles
L’éclairage à piles est envisageable si vous roulez de temps en temps la nuit. Les piles classiques ne représentent pas vraiment une solution écologique. Préférez des piles rechargeables. L’avantage des piles ? Vous pouvez prendre une paire de rechange pour éviter d’être en rade en pleine randonnée vélo de nuit !

4. L’autonomie de votre éclairage vélo se choisit selon votre utilisation

Vous n’envisagez que des petites sorties d’une heure ? Vous n’aurez pas besoin de la même autonomie qu’un cycliste voyageant à vélo. Prenez en compte ce critère lors de votre choix d’un éclairage vélo.

5. Fixation

Il existe plusieurs types de fixations pour un éclairage vélo  :
– au guidon : facile à mettre et enlever
– sur le casque : éclairage toujours dans la direction où vous regardez
– sur fourche : éclairage fixe sur votre vélo

Feu sur guidon, casque et fourche de vélo

Choisir son éclairage arrière

1. Feu continu ou feu clignotant

Vous pouvez choisir un feu continu ou un feu clignotant pour votre éclairage vélo arrière. Selon plusieurs études, le feu clignotant offre une meilleure signalisation pour avertir de sa présence les autres usagers de la route. Sachez que depuis 2016, le feu clignotant arrière vélo est officiellement autorisé en France.

2. Ampoule LED

Elles fournissent une excellente visibilité, y compris de loin et pour une consommation minimum. Un catadioptre est cependant obligatoire en complément de votre éclairage arrière.

3. Alimentation

Batterie, Pile ou dynamo  : toutes les solutions sont bonnes pour un éclairage vélo arrière. Notez que l’éclairage vélo arrière à induction est très efficace et ne nécessite ni pile, ni batterie, ni dynamo. Il fonctionne grâce à un champ électromagnétique provenant de 2 aimants néodymium fixés sur la roue.

Comprendre la différence entre Lux et Lumens

La puissance de certains éclairages vélo LED est exprimé en Lux, pour d’autres en Lumens. Ces deux unités sont distinctes :
– Lumen : mesure l’intensité lumineuse émise par un éclairage
– Lux : mesure l’éclairage sur une surface (varie selon la distance de l’éclairage et la largeur du faisceau)

Différence entre lux et lumens

Retenez que 1 Lux correspond à une illumination uniforme d’un flux de 1 lumen sur une surface de 1  m².

Plus d’infos  : Lux et Lumens, quelle est la différence ?

Une fois votre éclairage vélo pour la randonnée vélo nocturne choisi, n’oubliez pas de vérifier votre éclairage passif. Saviez-vous que le gilet réfléchissant est obligatoire la nuit pour les vélos (hors agglomération) ?

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo