Comment bien entretenir son VAE vélo à assistance électrique ?

Publié par
Dera Victory,
le 
Accueil, Conseils, Conseils techniques
Partager
Comment bien entretenir son VAE vélo à assistance électrique ?

Comme un vélo classique, un vélo à assistance électrique (VAE) a besoin d’être entretenu régulièrement. Cet entretien est nécessaire afin de s’assurer de son bon fonctionnement. D’ailleurs contrairement à ce qu’on peut penser, bien entretenir son VAE est loin d’être aussi compliqué. Voici justement quelques conseils à retenir à ce sujet. 

Parfois, nous avons tendance à penser qu’entretenir son VAE est une tâche complexe. Pourtant, il n’en est rien. L’entretien d’un vélo à assistance électrique est presque aussi simple que celui d’un vélo standard. Effectivement, les vélos électriques sont conçus pour être très fiables. Ils sont fabriqués de manière à ne nécessiter qu’un minimum d’entretien. Pour en prendre soin et leur garantir une plus longue durée de vie, il suffit de tout simplement respecter quelques consignes. Grâce à un entretien correct et régulier effectué sur votre VAE, vous pourrez alors vous assurer de son bon fonctionnement. Il pourra de cette manière continuer à vous satisfaire tout au long des années.

L’entretien de la batterie du vélo à assistance électrique

Entretenir la batterie de son vélo à assistance électriqueSi votre vélo à assistance électrique est neuf, sachez que pour tirer pleinement profit de la capacité de sa batterie, celle-ci doit subir 2 à 3 cycles de charge/décharge complets. En acquérant votre vélo, pensez donc à respecter cette première consigne. Si vous n’utilisez pas votre monture durant plusieurs mois, veillez à retirer sa batterie. Dans ce cas, il faut la stocker dans un endroit à l’abri de la lumière. Il faut aussi éviter qu’elle se décharge complètement. En cas de non utilisation prolongée, et surtout en hiver, il est conseillé de procéder à une charge complète de votre batterie une fois tous les 2 mois.

Par ailleurs, lorsque vous chargez votre batterie, évitez de le faire en plein soleil. Il est également conseillé d’effectuer la charge loin de sources de chaleur. Si cela se fait en hiver, évitez qu’elle se fasse en température négative. Procédez toujours en plaçant votre batterie dans un lieu sec et de préférence avec une température comprise entre 15 et 30°C. En suivant ces conseils, vous permettez à votre batterie de durer plus longtemps. En outre, en cas de choc causé par une chute ou un accident et si votre batterie ne fonctionne plus, adressez-vous à un professionnel. Dans tous les cas, évitez de l’ouvrir ou de la réparer vous-même. Cela ne ferait qu’empirer les choses.

>> A LIRE: Comment recycler sa batterie de vélo électrique ?

Au niveau du moteur du VAE

Kit moteur d'un VAE installé sous le pédalierPour ce qui est du moteur, il faut savoir qu’il s’agit d’un des éléments les plus fiables d’un VAE. Les moteurs sont fabriqués en conformité avec de nombreuses normes. En général, ils sont conçus pour être d’une solidité à toute épreuve. Ainsi, à ce niveau, il faut juste vérifier de temps en temps le serrage du moteur au niveau de la roue ou du pédalier. En cas de problème lié à la motorisation, il est plutôt conseillé de s’adresser à des professionnels. Ceux-ci disposent généralement de tout ce qu’il faut pour effectuer un diagnostic précis de cet élément. Par ailleurs, les fabricants de moteur de VAE tels que Bosch ou Yamaha disposent d’une logistique permettant de répondre aux éventuels problèmes mécaniques. En cas de souci, n’hésitez pas à les contacter. Ils sauront vous donner tous les conseils nécessaires.

En outre, pour éviter tout problème lié au moteur, lors de l’achat de votre VAE, choisissez toujours un moteur conforme à votre type d’utilisation. Évitez d’opter pour un moteur trop peu puissant, surtout si vous utilisez votre vélo sur un parcours vallonné. Ainsi, vous éviterez qu’il ne chauffe ou ne s’use prématurément. Optez de préférence pour un moteur avec beaucoup de couple.

La connectique et les câbles électriques pour entretenir son VAE

A ce niveau, seule une petite vérification régulière est nécessaire pour s’assurer que les câbles et différents connecteurs soient bien en place. Profitez-en pour également voir si ceux-ci sont toujours en bon état. Parfois, il peut arriver qu’ils soient endommagés par les frottements. En cas d’usure, rendez-vous au magasin de vélo le plus proche. Il pourra s’avérer nécessaire de remplacer les éléments les plus touchés pour éviter de causer des problèmes plus graves.

L’entretien général du VAE

Freins hydrauliques VAEEtant donné qu’un vélo à assistance électrique ne diffère que très peu d’un vélo classique, pour éviter tout problème, il faut veiller à entretenir comme il se doit tous les éléments qui le composent. On parle ici de la chaîne, des pignons ou de la cassette. Sans oublier également les plaquettes ou patins de frein, les pneumatiques et autres. Dans ce cas, il faut retenir que la partie cycle d’un vélo électrique est quasiment identique à celle d’un vélo classique. De ce fait, les opérations d’entretien peuvent tout à fait se faire de la même manière. Toutefois, il faut tenir compte du fait qu’un vélo électrique roule plus vite et que par conséquent, ses pièces sont beaucoup plus sollicitées. Contrôler et entretenir son VAE plus fréquemment est alors nécessaire. Parmi les choses à ne surtout pas négliger :

  • Huiler la chaîne
  • Vérifier l’usure des freins
  • Contrôler la pression et l’état des pneus
  • Vérifier le serrage des boulons et des vis

Un bon nettoyage de votre vélo électrique

Enfin, il ne faut pas oublier que pour bien entretenir son VAE, un bon nettoyage est également nécessaire à l’occasion. L’accumulation de saleté peut en effet causer l’usure prématurée de certaines pièces tout comme leur dysfonctionnement. Ici, il vous suffit de procédez comme vous le feriez avec un vélo classique. Gardez en tête que ce nettoyage a toujours pour but de débarrasser votre monture de la poussière, de la boue, de la neige ou de toute autre salissure ayant pu s’y accumuler. Pour ce faire, un simple nettoyage à l’eau savonneuse suffit. Par contre, il est fortement déconseillé de laver votre vélo à l’aide de jets à haute pression. Cela peut endommager certaines parties mécaniques et électroniques du vélo. Afin de vous aider à procéder à un bon nettoyage de votre vélo, vous pouvez consulter notre article à ce sujet. Vous y trouverez toutes les méthodes et conseils à suivre pour un vélo aussi propre qu’un sous neuf.

Sources:

  • cyclable.com
  • hollandbikes.com
Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air