Café-vélo : savourer un café durant la réparation de votre vélo !

Publié le par & catégorisé dans Eco-mobilité, Pratique du vélo, Travail.

veloaumurdanscafevelo
le vélo café

Dans un contexte « écolo écono chic », le vélo devient le nouveau moyen de transport urbain « branchouille ». Tandis qu’il inspire tous les jours de nouveaux adeptes, des concepts insolites mais néanmoins brillants se développent dans le monde et font évoluer sa pratique. Le « all inclusive » a gagné le vélo. Désormais, plusieurs activités et loisirs se regroupent autour de la bicyclette pour le plus grand confort du cycliste citadin.

Voici venu le temps du café-vélo, ou comment savourer une boisson chaude ou fraîche, selon l’humeur, tout en faisant réparer ses freins, ses pneus et ses garde-boue. Le concept fait fureur à Londres où la petite reine est utilisée par plus de 800.000 personnes chaque semaine.

Après avoir été « cyber », « philo », « impro » et même « laverie », le café se fait désormais vélo dans une douzaine de lieux, pour le plus grand bonheur de la communauté cycliste londonienne.

velo cafe a londres

Pavoisé de drapeaux bleu-blanc-rouge pour cause de Tour de France, le « Look Mum, No Hands! » (« Regarde Maman, sans les mains! »), à Old Street, une avenue branchée de l’est de Londres, est devenu une étape incontournable des amoureux de la petite reine depuis son ouverture au printemps dernier.

« La différence ici, c’est l’atmosphère qui est beaucoup plus décontractée que dans les magasins de vélo traditionnels. Nous n’essayons pas de vendre, nous réparons seulement les vélos », explique Nicola Hamilton, mécano au café-vélo. « Les gens viennent donc pour se détendre, prendre un verre, s’amuser avec leurs amis et pendant ce temps, nous réparons leur vélo. C’est une expérience tout-en-un très plaisante », s’enthousiasme la jeune femme, tatouée de la tête aux pieds.

Dans ce temple aux murs recouverts de maillots jaunes et de photos de coureurs, les vélos, suspendus au plafond ou encore trônant sur le bar, ont presque valeur de totems. Et depuis le 3 juillet, des dizaines de fidèles assistent avec ferveur à la grand-messe du Tour de France, diffusée chaque jour en direct sur un grand écran. « C’était bondé dimanche. Les gens étaient debout et criaient. Il n’y a pas beaucoup d’endroits à Londres où regarder le Tour de France dans une ambiance conviviale », se réjouit Lewis Hackley, l’un des trois propriétaires du bar. La clientèle est très variée. Il y a bien sûr une multitude de fans de la bicyclette mais aussi des groupes d’amis profitant simplement de l’ambiance.

« La communauté cycliste londonienne a doublé au cours de ces dix dernières années », souligne Tom Bogdanovic, porte-parole d’une ambitieuse campagne lancée par la ville de Londres pour promouvoir l’usage du vélo, the « London Cycling Campaign ». La capitale britannique est donc à l’image de son cycliste le plus populaire, Boris Johnson, le maire haut en couleur de la capitale britannique. Cette fièvre du vélo s’explique notamment par la prime dont bénéficient les employés qui se rendent au bureau à bicyclette. Mais le prochain grand rendez-vous des vélocipèdes est l’arrivée de la version britannique du Vélib’ français, annoncée pour le 30 juillet. La mairie de Londres prévoit de mettre à disposition dans un premier temps 6.000 vélos de location, répartis dans 400 stations à travers Londres.

communauté cycliste londonnienne au café vélo

Le vélo-café en France

  • A Nice, le Bicibar est un vélo-café associatif qui propose des locations de vélo à l’heure ou à la journée tout en conviant les cyclistes à une cuisine « maison » saine et créative et le tout dans un lieu d’échange que les propriétaires souhaitent solidaire, équitable et multiculturel.
  • Brunch Café et Vélocation, sont deux sociétés de la Somme (80) qui ont eu l’idée originale de réunir leurs compétences, la restauration et la location de vélo. Ces entreprises partenaires font bénéficier leurs clients de réductions sur leurs activités respectives.
bicibar velo cafe

Le vélo-café aux États-Unis

  • A San Francisco, le Vélo Rouge café propose des repas, des concerts, des jeux de société et des souvenirs à tous les clients qui souhaitent partager un moment agréable dans un lieu étonnant.
  • Un traiteur français hors norme nommé Café-Vélo déambule à vélo dans la ville de Portland. C’est un vélo-café à la fois sédentaire et itinérant qui commercialise de la « street food ».
vélo café à portland aux usa

Sources :

AFP : Philomène REMY LONDRES
Le point

Crédits photos : AFP, LOOK MUM NO HANDS, BICIBAR, CAFE VELO.

Les articles complémentaires :

Tout faire à vélo : se marier et déménager !
Apologie de l’économie du vélo !
Les conseils pour vérifier son vélo avant de prendre la route !

Partagez!

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,