Tout savoir sur les crevaisons des pneus de vélo

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Pneu

Partager

Tout savoir sur les crevaisons des pneus de vélo

La plus grande hantise pour les cyclistes, c’est la crevaison. Elle fait peur et si elle survient cela gâche une bonne balade. Alors, nous avons décidé de tout vous dire sur cette plaie du cyclisme et comment l’éviter.

La meilleure des protections est, dans un premier temps, d’utiliser des pneus de bonnes qualités disposant d’un système anti-crevaison efficaces. Mais il n’y a pas que cela; il existe plusieurs petits trucs à savoir pour bien entretenir ces pneus et limiter au maximum ce problème.

Les pneus doivent être gonflés à la pression indiquée; une pression insuffisante augmentera sensiblement les risques de crevaison. Vous pouvez la vérifier à l’aide d’un manomètre au moins une fois par mois ainsi vous pourrez la rajuster et éviter l’usure anormale du caoutchouc. Il faut également inspecter régulièrement ces pneus pour voir si aucun corps étranger s’y serait introduit et pour remarquer les premiers signes d’usure.

anticiper les crevaisons

La meilleur des protections anti-crevaison ne sera pas efficace que si vous ne veillez pas à une maintenance rigoureuse des pneus, de la chambre à air et du fond de jante. Le fond de jante va vous servir à protéger la chambre à air contre les dommages mécaniques provoqués par les têtes des rayons et autres résidus métalliques.
Des bandes anti-crevaison peuvent être disposé entre le pneu et la chambre à air; celles-ci vous protégeront mais ne vous immunisera pas complétement

car elles rajouteront une source de frottement supplémentaire; il faut donc privilégier les pneus avec cette bande directement intégrée.
En prévention, des liquides anti-crevaison peuvent se rendre utiles.

La matière de pneus et des chambre à air est également un facteur essentielle dans la lutte contre les perforations. Des procédés sont utilisés par les constructeurs comme des caoutchoucs élastiques ou des bandes de protection « invulnérable » qui assureront une protection optimale grâce à des matériaux ultra compactes et de haute densité.

Mais bien sur, la crevaison est parfois inévitable, vous avez donc deux solutions, soit vous le réparer soit si le pneu est vraiment très abimé il vous faudra le changer ainsi que la chambre à air.

Grâce à ces conseils, vous pourrez désormais rouler en toute tranquillité, mais attention malgré tout à ne pas rouler sur n’importe quoi.

Vous pouvez également approfondir vos connaissances sur les pneus grâce aux articles suivants :

Comment remplacer un roue en vidéo

Informations techniques sur les dimensions des pneus vélo

Partager

comparateur Antivol velo

2 comments

  1. je veux faire distribuer et fabriquer en France des vélomobiles allemands

  2. J’ai actuellement des Schwalbe Marathon Plus, depuis plus 7000 kms dans Paris je n’ai eu aucune crevaison … Juste avant, j’avais des Hutchinsson de base à 15 euro l’unité (les pneus d’origine), j’ai crevé 2 fois en à peine 500 kms, trouvez l’erreur. Certes ça fait cher de mettre environ 40 euros par pneu, mais après vous êtes tranquille. Evidemment, les conseils ci-dessus vont de soi, donc une pression correcte et un entretien minimal du pneu s’avèrent obligatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air