Tout savoir sur le nouveau plan vélo de la métropole de Lyon

Publié par 
Sara Galvez,
le 
Actualité, En France, Le vélo en pratique, Politique vélo, Société

Partager

Tout savoir sur le nouveau plan vélo de la métropole de Lyon

Depuis que les écologistes sont aux commandes, la ville de Lyon et sa périphérie sont en voie de devenir une des métropoles les plus cyclables de France. Avec un objectif de presque quatre-cents pistes supplémentaires d’ici 2030, la métropole s’engage sur un plan vélo impressionnant : « les voies lyonnaises ». Une excellente nouvelle pour les habitants, futurs ou actuels cyclistes, ainsi que pour notre chère planète. Voyons plus en détail les mesures annoncées par le président de la métropole lyonnaise.

Le plan vélo des « voies lyonnaises » concrètement qu’est ce que c’est ?

La métropole de Lyon annonce le 22 septembre 2021 un projet de grande envergure pour les cyclistes lyonnais. Elle prévoit la mise en place progressive d’un large réseau cyclable reliant le centre ville et sa banlieue, ainsi que les banlieues entre elles. La ville se donne moins de dix ans pour réaliser près de quatre-cents nouvelles pistes cyclables sécurisées.

Des pistes cyclables propres et sécurisées dans tout le Grand Lyon

Le futur réseau des voies lyonnaises constitué d’environ quatre-cents pistes s’organise en treize lignes. Celles-ci s’étendent sur toute la métropole lyonnaise, soit sur une cinquantaine de communes. Elles permettent de communiquer de la banlieue vers le centre ville et relient aussi entre elles les différentes communes de la périphérie. Pour garantir la sécurité des usagers, les pistes sont bien délimitées par rapport aux voitures et aux piétons. De plus, les pistes sont larges et mesurent entre trois et quatre mètres de large. Un vélo peut donc en doubler un autre sans prendre de risque. Contrairement à certaines pistes actuelles trop étroites où le cycliste doit se déporter sur la voie des voitures pour effectuer un dépassement. D’autre part, afin de marquer encore plus la séparation avec le reste de la voirie, la métropole prévoit de réaliser des pistes de couleur. D’autres aménagements s’ajoutent pour parfaire ce nouveau réseau cyclable. La ville prévoit un système d’éclairage complet pour la nuit, des stations pour gonfler ses pneus et de la végétation autour des pistes pour apporter de la fraîcheur en été.

Cliquez sur la carte pour agrandir

reseau-express-velo-lyon
© Métropole de Lyon – Le plan détaillé du futur Réseau express vélo (REV) de la Métropole de Lyon.

Qui est à l’origine du projet Réseau Express Vélo (REV) de Lyon?

En 2020, le renouvellement des dirigeants politiques lyonnais accélère rapidement la transition vers une ville 100% cyclable. En effet, lors des élections le sujet du vélo occupe déjà une grande place. Le projet d’un Réseau Express Vélo est défendu par plusieurs candidats. Puis ce sont les écologistes qui gagnent les élections, avec Grégory Doucet en tant que nouveau maire de Lyon et Bruno Bernard à la tête de la Métropole. Tous les deux étant des grands défenseurs de la mobilité active, ils mettent en place sans attendre l’immense projet d’un Réseau Express Vélo. Réseau qu’ils nommeront ensuite  » les voies lyonnaises » en référence aux anciennes « voies romaines » qui connectaient la ville. Par ailleurs, les associations cyclistes jouent aussi un rôle dans ce projet. Des organisations influentes comme La ville à vélo ou La maison du vélo de Lyon se rassemblent pour proposer des projets de pistes cyclables et des nouvelles idées en faveur de la pratique du vélo.


le vélo pour l'écologie
Le vélo pour l’écologie ©publicdomainpictures_Pixabay

Quel financement pour un tel projet en faveur du vélo ?

Le budget pour la mise en place d’un réseau dans toute la métropole de Lyon s’élève à 100 millions d’euros. Une somme conséquente qui avoisine celle investie par Paris pour son Plan Vélo métropolitain. Ce n’est pas si surprenant venant de la part de Lyon qui est déjà connue pour son implication dans la pratique du vélo. On se souvient, par exemple, qu’elle est la première à mettre en place un système de vélos en libre service, les Vélo’v en 2005. Une étude comparative avec Strasbourg et Bordeaux montre également un budget vélo par habitant supérieur entre 2014 et 2020.

>> A LIRE AUSSI : En savoir plus sur les compétences en matière de vélo des différentes collectivités territoriales

Quels sont les objectifs du nouveau plan vélo lyonnais ?

Des parcours plus sécurisés et des parkings vélo plus accessibles

Un des principaux freins à l’usage du vélo est le sentiment de ne pas se sentir en sécurité. En effet, le danger des voitures est bien réel en ville, surtout si le réseau de pistes cyclables n’est pas optimisé. Le Réseau Express Vélo se propose donc comme une solution qui permet aux adultes comme aux enfants de réaliser des parcours complets, sans danger. Les pistes de REV sont, en effet, toujours en continu et bien séparées du trafic routier. D’autre part, les aménagements cyclables du REV sont également accompagnés de nouveaux arceaux de stationnement pour garer son vélo facilement. Les nouveaux dirigeants écologistes projettent de multiplier par dix le nombre de stationnements pour vélo d’ici 2026.

grand parking vélo
grand parking vélo © bru-nO_Pixabay

Augmenter l’usage du vélo et favoriser l’intermodalité

La métropole de Lyon souhaite multiplier par trois les déplacements à vélo d’ici 2026. Et elle est déjà sur la bonne voie avec une croissance de minimum 10% par an depuis 2010. Pour arriver à son objectif, elle encourage le vélotaf en passant par l’intermodalité. En effet, le Réseau Express Vélo prévoit de connecter les pistes aux gares et aux principaux lieux de correspondances. Une connexion avec les départements voisins de l’Ain et du Rhône est même envisagée sur le long terme.

Voies vertes, balades en famille et itinéraires simplifiés

Un des objectifs principaux du nouveau plan vélo de Lyon est de rendre la ville plus agréable à vivre. En effet, le développement des voies vertes et les itinéraires simplifiés pour les cyclistes contribuent à la qualité de vie des habitants. C’est une manière de rester en bonne santé au quotidien et l’occasion de faire des promenades en famille le long du Rhône par exemple. L’augmentation du déplacement à vélo signifie aussi un air plus propre, des espaces plus calmes et apaisants.

Voie cyclable au bord de l'eau
Voie cyclable au bord de l’eau ©GuentherDillingen

>> A LIRE AUSSI : L’intermodalité favorisée à Lyon avec les vélos dans le bus

Les débuts de l’aménagement : création de la ligne 1

Le chantier de la première ligne du réseau est déjà entamé depuis l’automne dernier et sera prêt au printemps 2022. La ligne prévoit de relier Vaulx-en-Velin à Saint-Fons sur plus de 20 kilomètres. Elle relie donc les deux communes les plus peuplées de la métropole : Lyon et Villeurbanne. Elle dessert notamment le campus universitaire de la Doua où de nombreux étudiants pourront venir facilement à vélo. Certaines pistes déjà existantes au niveau du Rhône seront améliorées pour une meilleure fluidité et sécurité des cyclistes.

Le Réseau Express Vélo est donc un projet ambitieux mais qui semble réaliste grâce à un bel investissement financier. La mise en place a déjà commencé avec la création de la ligne 1. On attend impatiemment les avancées de ce nouveau réseau bike-friendly. Fera-t-il de la capitale de la gastronomie la nouvelle capitale du cyclisme ?

>> A LIRE AUSSI : Lyon : un modèle de développement pour la mobilité à vélo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

📬 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité
 

Catégories

Qualité de l'air