Le challenge « Au Boulot à Vélo », un défi pour venir au bureau à bicyclette

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclisme urbain, Vélotaf

Partager

Le challenge « Au Boulot à Vélo », un défi pour venir au bureau à bicyclette

Favoriser les salariés à se rendre au travail à vélo, voilà un sacré défi à relever. À Strasbourg, pour créer un peu d’émulation entre entreprises, le challenge Au Boulot à Vélo revient ce jour pour une nouvelle édition. L’occasion pour tous les salariés strasbourgeois de se rendre au travail sur deux-roues. Et peut être de franchir définitivement le pas !

Au Boulot à Vélo, la compétition entre entreprises est lancée

L’édition 2019

Le challenge Au Boulot à Vélo fête, cette année, son 10ème anniversaire. Pour cette nouvelle édition qui se tient du 3 au 30 juin 2019, entreprises, associations, collectivités et administrations, quelle que soit leur taille, sont une nouvelle fois les bienvenues.

Challenge Au Boulot à Vélo 2019
© Au Boulot à Vélo

Le principe de ce challenge est simple. Il s’agit d’une compétition par équipe dans laquelle chaque établissement participant – entreprise, association, administration, collectivité – doit cumuler le plus grand nombre de kilomètres effectués à vélo par ses collaborateurs sur des trajets domicile-travail et/ou professionnels tout au long de la durée du challenge. Les participants devront effectivement comptabiliser le nombre de kilomètres parcourus par leurs salariés à vélo en se rendant au travail.

Un défi ouvert à toutes les entreprises strasbourgeoises

Les entreprises participantes peuvent se prendre en photo pour gagner des bonus
© Au Boulot à Vélo

Pour participer, il suffit de s’inscrire sur le site dédié à l’événement. Seule condition : compter plus de trois personnes dans ses effectifs et être implanté sur l’une des 33 communes de l’Eurométropole de Strasbourg. Chaque établissement public ou privé qui souhaite participer doit désigner un référent unique pour procéder à l’inscription de son établissement. Une fois l’établissement inscrit, le référent pourra inviter ses collègues à procéder à leur tour à leur inscription. Pendant quatre semaines, chaque participant devra alors saisir quotidiennement les kilomètres qu’il effectue à vélo sur son compte personnel.

Après le succès de l’édition 2018, le challenge À l’école à vélo est lui aussi reconduit cette année. Du 10 au 14 juin, les élèves et les parents des écoles élémentaires du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg pourront eux aussi s’affronter. Les 3 écoles arrivées en tête se verront remettre un trophée lors de la remise des prix du challenge Au Boulot à Vélo.

>> A LIRE AUSSI : appel à témoignages J’emmène mes enfants à l’école à vélo

Des règles simples

Remise des prix aux lauréats du challenge Au Boulot à Vélo
© Au Boulot à Vélo

L’affrontement se fera à coup de pédales. Les règles sont simples : compter le plus de salariés se rendant au bureau à vélo régulièrement pendant 4 semaines. Chaque établissement est classé dans une catégorie fonction de son statut et de sa taille. Tout au long du challenge, plusieurs défis seront proposés afin de permettre aux participants de gagner des kilomètres supplémentaires. Bonus vélo recyclé, chasse aux balises, concours photo, kilomètres doublés le lundi…

À l’issue de la compétition, les établissements seront classés en fonction de leur score et récompensés dans les différentes catégories. De 3 à 20 salariés, de 21 à 100, de 101 à 500 et plus de 500 salariés. Pour chacune des catégories, le prix sera attribué à la fois à une entreprise privé et une institution publique.

Nouveauté pour les 10 ans du challenge, des trophées spéciaux seront remis aux établissements qui auront réalisé la meilleure progression en terme de nombre de participants par rapport aux éditions précédentes.

Le challenge récompense donc les établissements qui auront su mobiliser un nombre important de participants. Remporter cette compétition sera donc une victoire pour les salariés, pour l’entreprise, mais surtout pour le vélo !

Un challenge pour enclencher le changement des comportements

Affiche du challenge Au Boulot à Vélo sur une piste cyclable strasbourgeoise
© Au Boulot à Vélo

Encourager les gens à se mettre au vélo n’est pas chose facile. Les obliger est encore pire. Alors pour promouvoir l’usage du vélo, surtout sur les trajets domicile-travail, l’idée a été trouvée de mettre en concurrence les salariés des entreprises et administrations qui se rendent au travail à bicyclette.

Le CADR67, l’association strasbourgeoise de promotion du vélo, organise en 2009 la première édition du challenge Au Boulot à Vélo. Un événement festif visant à encourager l’usage du vélo sur les trajets domicile-travail et les trajets professionnels. Elle l’organise depuis tous les ans, en partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg.

L’objectif est simple. Mettre un pied à l’étrier à ceux qui ne sont pas encore cyclistes mais qui pourraient le devenir. Soit en raison d’une distance domicile-travail raisonnable, soit d’une intermodalité facile. En effet, « le constat est que 50 % des déplacements domicile-travail de moins de 3 km sont faits en voiture », nous explique le CADR67. Cette compétition inter-entreprises est donc un moyen idéal pour « inciter les salariés à utiliser le vélo comme moyen de déplacement sur les trajets domicile travail ».

Le contexte strasbourgeois propice au développement du vélotaf

Part modale à Strasbourg
© Au Boulot à Vélo

Une initiative peu étonnante de la part de la capitale française du vélo. En effet, Strasbourg est, avec plus de 16% des déplacements domicile-travail effectués à vélo, la ville qui compte le plus d’actifs à vélo en France. Globalement, 8% des déplacements quotidiens sont réalisés à vélo sur l’ensemble de l’Eurométropole, qui souhaite doubler ce chiffre d’ici 2030. Très impliqué dans la promotion de l’usage de la bicyclette, le Comité d’Action Deux Roues 67 participe ainsi activement avec ce challenge au développement du vélo en Bas-Rhin. « Nous menons des actions visant à améliorer les conditions de déplacement à vélo, tant sur le plan technique qu’au niveau comportemental », ajoute l’association. Le challenge en est une, et demeure un outil précieux au service de la politique de mobilité du territoire.

Et les précédentes éditions semblent être à la hauteur du défi. Ou, en tout cas, ont contribué à l’augmentation de la pratique du vélo. En 2015, ce sont plus de 100 entreprises qui ont joué le jeu. Regroupant alors plus de 3000 participants et 255 660 km enregistrés au compteur. Au terme de l’édition 2017, près de 500 nouveaux cyclistes réguliers ont rejoint la communauté des vélotaffeurs. En 2018, 299 établissements (entreprises, associations, administrations) ont participé au challenge. Plus de 8200 cyclistes se sont ainsi affrontés pendant deux semaines, parcourant près de 600 000 km. Des signes plutôt encourageants pour la suite, qui sont la preuve que ce type d’événement doit perdurer.

D’autres challenge pour favoriser le vélotaf

Si le « Au boulot à Vélo » strasbourgeois est un challenge de référence en France, d’autres challenges du même type se multiplient aux quatre coins de l’Hexagone.

À quelques dizaines de kilomètres de là, l’association Metz à vélo organise elle aussi son challenge, Allons-y à vélo, avec tout autant de réussite. Nous avions recueilli le témoignage d’un participant en 2016 qui manifestait son envie de faire changer les comportements.

En Bretagne, un challenge « À vélo au boulot » existe également. Il avait d’ailleurs réuni près de 350 participants en 2018.

>> A LIRE AUSSI : le challenge exemplaire d’une association bretonne

Mais les initiatives n’émergent pas toujours d’associations locales. Strava, la célèbre application de suivi de ses performances cyclistes, organise depuis 2016 le Global Bike to Work Day. Un genre de journée mondiale des déplacements au travail à vélo qui a lieu tous les ans le 10 mai et à laquelle les vélotaffeurs du monde entier peuvent participer. En 2017, l’événement avait réuni près de 80 000 cyclistes de 180 pays !

Partager

comparateur Antivol velo

3 comments

  1. Bonjour
    Ça fait quelques années des les beaux jours que je vais au boulot à vélo (40km a.r) mais cette année je ne le ferais que pendant les vacances, en ce moment la police a Strasbourg chasse le cycliste pour lui retirer de l’argent, c’est bien dommage

  2. Bonjour je n arrive pas a m inscrire

    1. Bonjour,
      Vous pouvez vous inscrire sur cette page. Si cela ne fonctionne pas, nous vous invitons à prendre contact directement avec l’organisme.
      Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air