Le couple de retraité à vélo

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Le couple de retraité à vélo

Voici le témoignage de Roland qui est en couple et pratique le vélo.

Ma femme et moi, adeptes de cyclotourisme

« Bonjour. Nous sommes un couple de retraité « jeune et dynamique ». Depuis dix ans, nous nous sommes mis à la randonnée piétonne ainsi qu’à la pratique du vélo. Membre très actif d’un club de randonnée, nous marchons chaque semaine, ce qui donne environ 760 kms par an. Un vrai bonheur !

Pratiquant le VTT depuis plus de 20 ans, je me suis mis, depuis six ans, en compagnie de mon épouse, au cyclotourisme. Nous avons pris le goût du « voyage en vélo » en commençant par le Canal du Midi à vélo puis le Canal de Nantes à Brest. Et cette année le long de la Moselle de Thionville à Coblence, de Coblence à Strasbourg le long du Rhin et retour à domicile de Strasbourg à Marmoutier sur le chemin de halage du Canal de la Marne au Rhin. Le tout en 13 jours, 780 kms.

>> A LIRE AUSSI : la check list pour un voyage à vélo

Un monde sans bruit et sans voiture

Circuler le long des canaux est un vrai bonheur. Le calme, la nature, les bateaux, les nombreux cyclotouristes croisés, les villes et villages traversés, les animations au bord de l’eau, etc. Tout cela fait que vous vous sentez dans un autre monde. Celui sans voiture, sans gaz, sans bruit bref des vacances « autrement ».

A l’ issue des étapes, env 80 kms par jour, loger à l’ hôtel, en chambre d’ hôte ou au camping est un vrai lieux de rencontre avec d’autres cyclistes ayant le même « virus ». Riches en échange, certaines soirées demeurent inoubliables.

Bien sûr, il existent les « petits » mauvais côtés du cyclotourismes: les crevaisons et autres ennuis mécanique, la météo défavorable, ou encore le transport de bagages (entre 15 et 20 kg par porte-bagage). Mais lorsqu’on est préparé et équipé, ce ne sont pas des problèmes insurmontables. Pour dire, lors des voyages Canal du Midi et Moselle, nous n’avons eu aucune crevaison ni autre défaillance. Le Canal de Brest, par contre, 6 crevaisons… qui s’oublient vite.

L’année prochaine, nous ferons Coblence – Rotterdam le long du Rhin et en 2013 le Danube de Donaueschingen (Allemagne) à Budapest voire la Mer Noire. C’est notre manière d’essayer de nous maintenir à peu près en forme. »

Vous pouvez, vous aussi, nous faire part de vos vacances à vélo en répondant à notre appel à témoignages de cyclistes.

>> A LIRE AUSSI : récit de cyclotourisme de la Bretagne à l’Italie

Voter pour cet article :
[ratings]

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Hovding_2019

Qualité de l'air