Comment convertir son vélo en singlespeed ?

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Fixie / Singlespeed / Rétropédalage, Vélos de ville

Partager

Comment convertir son vélo en singlespeed ?

Un vélo singlespeed, c’est une bicyclette avec une seule vitesse et une roue libre, contrairement au fixie. Léger, rapide et avec moins d’entretien qu’un vélo à vitesses. Presque tous les vélos peuvent devenir un singlespeed, comment préparer le sien pour la conversion ? Nous vous expliquons ensuite comment convertir son vélo en singlespeed. Avec un kit de conversion ou une jante flipflop.

La tendance du mono-vitesse singlespeed

Deux freins, une roue libre. C’est comme ça qu’on pourrait décrire succinctement le vélo singlespeed. Très apprécié pour son côté pratique et son design, ce vélo mono-vitesse séduit tout particulièrement ceux qui circulent en ville. Plus largement, le singlespeed s’adresse à tous les cyclistes qui ont envie de profiter des joies du vélo en fournissant des efforts modérés. Via son système de roue libre, ce vélo à une seule vitesse permet au cycliste de rouler sans forcément avoir à pédaler tout le temps. Contrairement au pignon fixe, il est rassurant grâce à ses freins. Comment faire alors pour convertir son vélo en singlespeed, c’est-à-dire transformer son vélo multi-vitesses en vélo singlespeed ?

Vélo singlespeed

>> A LIRE AUSSI : différences entre fixie et rétropédalage

Comment savoir si son cadre vélo convient au singlespeed ?

Pour savoir si le cadre du vélo peut servir à une conversion en singlespeed, la première question à vous poser est : quel est le type de pattes de cadre du vélo ? En effet, en singlespeed, vous devrez pouvoir ajuster la tension de la chaîne en déplaçant la position de la roue arrière, puisqu’il n’y a pas de dérailleur pour faire ressort.

Pattes du cadre vélo à vitesses
Pattes incompatibles pour monovitesse

 

Pattes cadre vélo singlespeed
Pattes compatibles singlespeed

Si vous effectuez la modification avec un kit de conversion, vérifiez que le corps de cassette présent sur la roue arrière du vélo est compatible avec le kit. Si vous optez plutôt pour une roue flipflop, vérifiez simplement que la taille de roue et la largeur de l’axe de la roue flipflop conviennent au cadre du vélo. Il faudra ensuite adapter l’ensemble de la transmission du vélo pour convenir au standard de taille monovitesse.

Préparer son vélo pour une conversion singlespeed

La transmission de votre vélo à vitesses comprend : les dérailleurs, la chaîne, les manettes de vitesses, la cassette ou la roue libre et l’ensemble pédalier/plateaux. Ce sont tous ces éléments du vélo qu’il faudra modifier pour transformer votre vélo.

Ce qu’il faut enlever du vélo pour convertir votre vélo en singlespeed. Évidemment, vous devez retirer le dérailleur arrière. Ainsi que le dérailleur avant s’il y en avait un. Sur votre guidon ou sur le cadre, vous retirerez les manettes de vitesses. Et les câbles et gaines de vitesses. Il se pourrait que vous deviez donc reposer le ruban de guidon.

Ce qu’il faudra changer aussi. Dans tous les cas, vous devrez changer la chaîne du vélo pour une chaîne vélo mono-vitesse. Cette chaine est de taille ½ par ⅛, un peu plus large que les chaîne prévues pour vélo avec vitesses. C’est parce qu’elle devra supporter une tension plus forte. Ce qui vous demandera donc de changer également le pédalier du vélo pour un pédalier mono-plateau. En effet, même si votre pédalier est simple, il est conçu pour une chaine 3 vitesses ou plus. Ses dents ne conviendront donc pas avec la nouvelle chaîne. Si vous conservez votre plateau simple pour transmission à vitesses, vous pourriez ressentir des à-coups lors des démarrages parce que la chaine ne sera pas bien entraînée par le plateau, elle sautera des dents.

Utiliser un kit de conversion singlespeed

La première solution pour convertir son vélo en singlespeed est d’utiliser un kit de conversion vélo cassette en singlespeed. Peu onéreuse, cette solution est assez simple. Ce type de kit conversion vélo singlespeed vous permet de changer la cassette de vitesses pour la remplacer par des entretoises et un pignon en roue libre. Les entretoises sont nécessaires pour aligner la ligne de chaîne par rapport au plateau du pédalier. En effet, la cassette et le pignon singlespeed n’ont de toute évidence pas la même largeur. Il faut donc positionner le pignon correctement pour garder la ligne de chaîne du vélo. C’est l’unique étape un peu technique de la conversion.

La plupart des kits s’adaptent aux roues de vélo pour cassette de 8/9/10 vitesses. Ils comprennent un ou plusieurs pignons pour vous permettre de correctement choisir le ratio de votre vélo singlespeed.
Munissez-vous du set de transformation, d’un démonte-cassette, d’une clé plate ainsi que d’un fouet de chaîne. Démontez votre cassette en la dévissant à l’aide des outils vélo et remplacez-la par les entretoises du kit et le pignon. Ajustez la ligne de chaîne et serrez enfin avec un écrou de serrage de cassette.

Utiliser une jante flip/flop pour convertir son vélo

Une roue vélo flipflop est une roue arrière qui permet de rouler soit en mode singlespeed, soit en mode fixie. Comment est-ce possible ? Un des côtés de l’axe de la roue possède une roue libre pour rouler en singlespeed et l’autre possède uniquement un pignon fixe. On change donc de mode en retirant la roue est en la replaçant dans l’autre sens ! Facile ! Pour que cela fonctionne correctement, il faut déjà avoir installé un plateau et une chaîne vélo monovitesse.

La plupart des roues flipflop sur le marché sont disponibles en taille 700mm ou 28 pouces, qui conviennent aux vélos de ville et de course. Il est ici aussi important de vérifier que la largeur de l’axe de la roue est compatible avec le cadre du vélo. Pensez également à commander des pignons, celui en roue libre comme celui fixe, vous permettant de conserver un bon ratio de développement.

L’avantage de la roue flip/flop est sans doute sa facilité d’installation et de montage. Il n’y a entendu pas d’attache rapide sur la roue, elle se fixe toujours avec des boulons sur l’axe du moyeu. Pour changer de mode, pensez donc à vous munir d’une paire de clés plates de la taille correspondante à celle des boulons.

> A LIRE AUSSI : différences entre fixie et rétropédalage

[article publié le 20 mars 2017 et mis à jour le 5 février 2020]

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air