Du fixie au rétropédalage : bien faire la différence entre ces moyeux tendances !

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Conseils, Conseils techniques
Partager
Du fixie au rétropédalage : bien faire la différence entre ces moyeux tendances !

Singlespeed ou pignon fixe ? Parfois, nous avons tendance à les confondre. Et pourtant, ce n’est pas exactement la même chose. Alors comment faire la différence entre les deux ? 

Singlespeed ou fixie ?

Bien qu’ils aient beaucoup de choses en commun, notamment le fait d’être très tendance aujourd’hui, singlespeed et pignon fixe sont différents. Un vélo à pignon fixe se distingue par son moyeu solidaire du pignon tandis que sur un singlespeed, toujours un vélo mono-vitesse, on y trouve une roue libre.

focale44-relax-rear-hub
Le moyeu fixie accueille un pignon et son contre-écrou.

Sur un fixie ou vélo à pignon fixe, quand les roues tournent, le pédalier tourne d’office. Pour faire avancer le vélo, il faut donc continuellement pédaler. A l’inverse pour ralentir ou s’arrêter, on utilise la force de ses jambes pour en quelque sorte freiner le vélo. C’est ce qui fait que la pratique du fixie soit aussi exigeante puisqu’en effet le cycliste ne fait qu’un avec la machine.

 

 

moyeu véloSur un singlespeed, la différence réside dans le fait que le cycliste peut arrêter de pédaler tout en continuant à rouler. Comme sur un vélo multi-vitesses, le système de roue libre permet donc à la roue de continuer à tourner, demandant moins d’effort au cycliste dans certains cas.

 

La différence au niveau des moyeux

kit-single-speed-avec-pignons-14--16-et-18-dents_full
Le kit permet de transformer le vélo avec un corps de cassette en single speed.

Plusieurs types de moyeux peuvent être proposés pour ces types de vélos. Sur un vélo singlespeed, un moyeu multi-pignons est par exemple une option possible, celle-ci étant par ailleurs la plus économique tout en étant réversible. Elle permet de goûter aux plaisirs du mono-vitesse et de trouver ses réglages avant d’investir dans des composants spécifiques, le plus souvent plus onéreux. Le moyeu multi-pignons peut d’ailleurs être de type roue libre ou à cassette que l’on pourra ensuite remplacer par un kit spécial constitué d’un pignon et plusieurs entretoises.

Des moyeux spécifiques pour fixie peuvent également être disponibles, ceux-ci étant destinés à ne recevoir qu’un seul pignon et son contre écrou. C’est alors la meilleure solution pour ceux qui souhaitent s’adonner à la pratique pure du fixie, permettant par la même occasion de donner un plus beau visuel à la roue et une plus grande robustesse.

roues-avant-arriere-blanches-moyeu-flip-flop-fixie-single-speed_full_3Il existe aussi les moyeux flip-flop. Ils permettent de monter un pignon de chaque côté de la roue. L’un sera fixe tandis que l’autre pourra être en roue libre. Selon les envies ou les besoins, il suffira alors d’enlever la roue et la retourner pour passer d’une configuration fixie à un singlespeed. Une roue flip flop est une roue arrière sur laquelle le moyeu est équipé d’un filetage pour la transmission des deux côtés. Vous pouvez consulter notre article sur les roues flip flop pour plus d’informations.

Le moyeu Sram Torpedo Single Speed se base sur le même principe que les moyeux flip-flop. La seule différence étant qu’avec un Sram Torpedo, plus besoin d’enlever la roue pour passer du fixie au singlespeed. L’opération peut en effet se faire en seulement quelques coups de tournevis… De quoi varier simplement les plaisirs mais c’est assez cher.

Le système « deux pignons-deux plateaux »

Une solution simple mais des plus fiables, permettant d’avoir toujours au choix deux braquets à utiliser sur son vélo. Le couple petit pignon/grand plateau permet de profiter d’un grand braquet et à l’inverse le couple grand pignon/petit plateau d’un petit braquet. Appelé dingle ou dinglespeed, une combinaison des mots « double » et « single », ce système existe depuis longtemps. Rarement utilisé, il nécessite de desserrer la roue afin de pouvoir passer la chaîne manuellement d’une combinaison à l’autre.

Singlespeed ou pignon fixe ? Si la question se pose, vous savez désormais comment les différencier !

Source : Les vélos de Patrick

Partager
comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Du fixie au rétropédalage : bien faire la différence entre ces moyeux tendances !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nyco Pop
Invité

single !

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo