Guide d’utilisation du WD-40, le nettoyant vélo multifonction

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Conseils d'entretien vélo, Conseils vélo, Les grandes marques, Matériel vélo

Partager

Guide d’utilisation du WD-40, le nettoyant vélo multifonction

Connu pour avoir plus d’un millier d’usages possibles, le célèbre aérosol bleu et jaune WD-40 est un nettoyant puissant et pratique. Sa gamme pour le vélo, WD 40 Bike, pourra aussi vous être précieuse dans l’entretien de votre bicyclette. De la lubrification des pièces de vélo au nettoyage des objets de votre quotidien, voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce produit multifonction.

Un spray nettoyant légendaire aux milliers d’usages

WD40, une solution développée pour l’aéronautique

Le laboratoire de la Rocket Chemical Compagny où a été inventé la formule du WD-40
© WD-40

Début des années 50. Dans leur petit laboratoire de San Diego en Californie, trois employés de la Rocket Chemical Company cherchent à mettre au point un solvant antirouille et anticorrosion pour l’industrie aérospatiale. Avec Norm Larsen, le chimiste à la tête de l’équipe, ils travaillent pour Convair sur une solution repoussant l’eau permettant de protéger la paroi extérieure des réservoirs du missile Atlas de la rouille et de la corrosion. Premier missile balistique intercontinental développé par les États-Unis, les réservoirs de carburant en acier inoxydable étaient, en effet, fins comme du papier et très fragiles. Après 40 essais, ils parviennent finalement à trouver la bonne formule. Le produit est né, et avec lui son nom, abréviation de « Water Displacement, 40th formula« .

Les premiers conditionnements du WD40 dans les années 60
© Clayton Robison – Twitter

Après avoir surpris des employés ramener le produit chez eux pour l’utiliser pour leurs besoins personnels, Norm Larsen a l’idée de conditionner le produit en aérosol. Le premier aérosol Multifonction WD-40 pour particuliers est vendu en 1958. Très rapidement, c’est un succès. En deux ans, l’entreprise double de taille, et la Rocket Chemical Company devient WD-40 en 1969.

banniere_cycletyres_201902

L’entreprise américaine s’est ensuite diversifiée et a lancé d’autres gammes, en plus du produit Multifonctions. La WD-40 Specialist pour les artisans et les professionnels de la maintenance. La gamme WD-40 Specialist Moto pour aider les motards à entretenir leur deux-roues. Et le petit dernier de la marque, le WD-40 BIKE pour dorloter sa bicyclette et garder sa monture en bon état.

WD40 Multifonctions, l’original

Le spray WD40 possède plus de 2000 usages possibles. Utilisable au quotidien, il peut nettoyer, par exemple, des surfaces en métal ou en plastique. Grâce à son long embout repliable, il est possible de le glisser dans les moindres recoins pour désincruster la saleté.

1

Idéal pour éliminer les tâches rapidement, il est aussi un bon moyen de lubrifier des mécanismes coincés ou rouillés. Pratique pour donner une seconde vie à vos objets ! À noter que le spray protège aussi de l’humidité et de la corrosion et offre une protection renforcée qui augmente la durée de vie.

Le Produit Multifonction WD 40, le classique de la marque
© WD-40

WD-40 BIKE, le produit indispensable pour les cyclistes

Le produit se décline aussi à travers une gamme de produits entièrement dédiés au nettoyage et à l’entretien du vélo. Vous trouverez de quoi dégripper, lubrifier, dégraisser ou nettoyer les différents éléments de votre bicyclette. La gamme WD40 Bike propose, en effet, un lubrifiant pour conditions sèches, un lubrifiant en conditions humides, un lubrifiant spray mais aussi un dégraissant ainsi qu’un nettoyant pulvérisateur.

WD-40 BIKE, la gamme vélo du produit multifonction
© WD-40

Guide d’utilisation du WD-40 sur un vélo

Protéger sa transmission en conditions sèches

WD40-BIKE_240714_0265

Si vous avez plutôt l’habitude de rouler sur des chemins ou des surfaces sèches et poussiéreuses ou même dans le sable, le lubrifiant sec WD40 Bike protégera votre chaîne, votre dérailleur ainsi que vos pignons.

Déposez quelques gouttes sur la chaîne à l’aide du bec verseur. Le lubrifiant s’introduit dans les maillons de chaîne et dépose une fine pellicule. Il agit comme un film de protection et réduit la fixation de la poussière ou de la saleté, tout en garantissant une lubrification optimale.

Il est conseillé d’appliquer le lubrifiant toutes les deux semaines si vous utilisez votre vélo au quotidien, où dès que la chaine du vélo se met à grincer.

Lubrifier son vélo en conditions humides

WD40, des lubrifiants pour nettoyer les transmissions boueuses
© Jeff Turner – Flickr

Lorsque la pluie et les orages habillent les routes de flaques et les chemins de boue, notamment en plein hiver, le lubrifiant en conditions humides vous permettra de garder la chaîne, le dérailleur et les pignons de la corrosion et de la rouille, et d’améliorer l’efficacité de la transmission.

Comme avec un lubrifiant sec, il suffit d’appliquer quelques gouttes sur la chaîne à l’aide de la burette. Le produit pénètre profondément dans la chaîne pour lubrifier durablement la transmission, même dans des conditions difficiles. Le lubrifiant permet aussi de réduire la friction et l’usure. La chaîne glisse mieux et, en plus d’économiser de l’énergie, vous gagnez en vitesse et en confort.

Si vous utilisez régulièrement votre bicyclette dans des conditions difficiles telles que des orages, de la boue ou de la pluie, il est conseillé de lubrifier sa transmission au moins une fois par semaine.

Un spray lubrifiant polyvalent pour vélo

WD40 existe aussi en spray lubrifiant qui protège contre la rouille et l’usure, assure une meilleure efficacité de chaîne et permet des transitions d’engrenage plus douces. Convenant à tout type de terrain, il est idéal pour les cyclistes qui varient régulièrement de pratique et évoluent dans des environnements aux conditions et aux revêtements différents.

Le spray peut s’utiliser sur la chaîne, le dérailleur, les points de pivotement, les câbles, et également sur les manettes de dérailleurs

Le spray lubrifiant WD-40 BIKE

Vaporisez généreusement la partie à lubrifier à l’aide du tube de précision du spray qui vous permet d’atteindre les endroits les moins accessibles. Le lubrifiant s’introduit profondément dans les mécanismes et dépose un revêtement longue durée qui protège toutes les pièces mobiles de la corrosion, tout en garantissant une bonne lubrification.

La fréquence d’entretien dépend de l’utilisation que vous faites de votre vélo. Si vous avez un usage occasionnel, vous pouvez nettoyer et lubrifier votre monture après chaque sortie. Pour un usage quotidien, il n’est pas nécessaire de le faire tous les jours, mais assurez-vous de lubrifier votre bicyclette régulièrement et en cas de bruit suspect.

>> A LIRE AUSSI : tous les points à lubrifier sur votre vélo

Dégraisser son vélo

WD40-BIKE_240714_0656

Pour éliminer la graisse, la saleté et l’huile de toutes les pièces mobiles du vélo et notamment la chaîne, le dérailleur, le pédalier et les cassettes de pignons, l’ultra puissant dégraissant WD40 garantit un nettoyage efficace de la bicyclette.

Vaporisez le dégraissant sur la pièce à nettoyer et laissez-le agir quelques minutes, avant de frotter avec une éponge ou une brosse à dent. Rincez ensuite à l’eau et séchez. Le produit agit rapidement et ne laisse pas de résidus.

Si vous nettoyez régulièrement votre bicyclette, le dégraissage sera moins fréquent qu’un vélo peu souvent entretenu. Cette opération reste occasionnelle et s’effectue lorsque les pièces de la bicyclette sont bien encrassées.

>> A LIRE AUSSI : nos conseils pour bien nettoyer son vélo

Le nettoyant WD 40 bike pour un entretien régulier

Le nettoyage est une étape indispensable au bon entretien du vélo. Le nettoyant pulvérisateur vous permettra d’éliminer rapidement la saleté et l’huile de toutes les parties de votre monture, du cadre aux pédales en passant par le guidon, le selle, les roues ou encore les rayons. Il est parfaitement adapté à toutes les surfaces, y compris à la peinture, au plastique, au caoutchouc ou au chrome.

Si votre monture est relativement propre, vaporisez le nettoyant et laissez agir quelques minutes. Frottez les parties à nettoyer, puis rincer à l’eau et sécher. Pour les parties les plus sales, vous pouvez y ajouter le dégraissant.

L’opération est à répéter régulièrement, surtout si votre utilisation du vélo est quotidienne. Dans des conditions météo optimales, vous pouvez passer plusieurs jours voire plusieurs semaines sans nettoyer votre vélo. Mais dans les périodes de mauvais temps ou après un voyage à vélo par exemple, il est fortement conseillé de nettoyer votre vélo.

>> A LIRE AUSSI : comment se nettoyer les mains après une réparation de vélo ?

[Article publié le 18 mars 2016 et remis à jour le 11 septembre 2019]

Partager

comparateur Antivol velo

4 comments

  1. @Jean-Yves : Je doute que ça ronge effectivement le métal, ce produit ayant été développé pour protéger le fuselage de missiles, et étant utilisé, eh bien, presque toujours sur du métal. Ça pourrait être corrosif pour certaines peintures, à la rigueur, mais de telles peintures n’auraient rien à faire sur un vélo, parce qu’elle ne résisteraient pas davantage à n’importe quel dégraissant ou lubrifiant. Le WD-40, c’est des solvants légers, genre white spirit, plus des huiles plus lourdes, genre huile minérale, donc essentiellement des distillats de pétrole.

  2. Ah, le WD-40 ! Techniquement, ce sont des gouttes d’huile minérale en suspension dans un solvant organique très léger et volatil, ce qui lui donne plusieurs propriétés intéressantes :
    – le solvant dissout les graisses, notamment le cambouis, ce qui lui donne une fonction nettoyante ;
    – le solvant rend la solution très fluide, ce qui lui permet de pénétrer même dans les endroits les plus difficile d’accès ;
    – après évaporation du solvant, l’huile minérale demeure, ce qui lui donne une fonction lubrifiante et protectrice.

    On peut donc utiliser ce produit comme une solution tout-en-un pour nettoyer et lubrifier une chaîne, à condition d’en mettre beaucoup, d’abord pour nettoyer, ensuite pour lubrifier. Mais ce n’est pas l’usage le plus économique, d’où cette gamme de nettoyant (un solvant pur, sans huile persistante) et de lubrifiant spécialisé.

  3. Je ne connais pas la composition de la série « BIKE » mais, la série régulière de WD-40 est reconnue pour ronger le métal.

  4. bah oui le lubrifiant chaine sur les freins c’est une bonne idée .. si tu veux plus t’arreter ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Kryptonite_201908
comparateur Antivol velo

Qualité de l'air