Comment et avec quels produits se nettoyer les mains après une réparation de vélo ?

Publié par 
Jean-Renaud ,
le 
Accueil, Conseils d'entretien vélo, Conseils vélo

Partager

Comment et avec quels produits se nettoyer les mains après une réparation de vélo ?

On peut aimer effectuer l’entretien et les réparations de son vélo sans apprécier particulièrement avoir les mains sales et pleines de cambouis ! Savon d’atelier, savon écologique, astuces de grand-mère à base de vinaigre, d’huile de coco ou de café : il existe de nombreuses façons de se nettoyer les mains après une réparation vélo.

Pâte lavante à microbilles, le savon d’atelier par excellence

La pâte lavante de mécanicien est un savon très efficace pour enlever le cambouis, la graisse, la peinture, l’huile ou encore la saleté des mains des cyclistes. Ce type de savon est notamment utilisé par les professionnels, du mécanicien cycles au mécanicien auto en passant par le réparateur, le peintre, etc.

Pâte lavante à microbilles

banniere_cycletyres_201902

Le savon, composé de pâte molle et souple et de microbilles, lave et décrasse les mains efficacement sans avoir besoin de frotter pendant des heures. Ce sont les microbilles végétales (bois, silices, etc) ou synthétiques qui permettent de retirer les tâches incrustées. N’hésitez pas à utiliser une brosse pour enlever la saleté sous vos ongles !

Savon pâte microbilles pour travaux, réparations et nettoyage vélo

En complément d’information pour les apprentis mécaniciens : les outils de vélo : oui mais pour quoi faire ?

Comment s’utilise un savon de mécanicien ?

Placez quelques grammes de pâte lavante dans le creux de votre main. Ajoutez quelques gouttes d’eau. Frottez jusqu’à ne plus voir de saletés sur vos mains, puis rincez et séchez. Notez qu’il existe aussi des variantes au pot de pâte lavante comme le gel pour main à microbilles ou les lingettes pour mécanicien.

Astuces de grand-mère pour nettoyer les mains après la mécanique vélo

Comme d’habitude, les astuces de grand-mère sont toujours efficaces de nos jours ! Le seul problème, c’est qu’on a généralement oublié ces solutions naturelles au profit des solutions de produits chimiques ou synthétiques.

Réparation vélo

Vinaigre blanc et farine

Pour se nettoyer les mains après une réparation vélo, une première astuce va consister à utiliser du vinaigre blanc et de la farine. Ces deux produits naturels sont des plus efficaces pour vous débarrasser du cambouis, de l’huile ou de la graisse.

Pour en faire usage, c’est très simple. Prenez du vinaigre blanc et de la farine que vous trouverez certainement dans votre cuisine. Mélangez les deux ingrédients afin d’obtenir une pâte. Servez-vous ensuite de cette pâte pour vous frotter énergiquement les mains. Vous verrez que toutes les salissures auront vite fait de disparaître.

Huile de coco, citron et écorce d’orange

La seconde méthode va consister à utiliser du citron associé à de l’huile de coco et à de l’écorce d’orange séchée. Le citron est en effet reconnu pour ses qualités étonnantes de dégraissant naturel. Il est constitué de beaucoup de limonène, un élément des plus efficaces et utilisé comme agent de nettoyage pour enlever l’huile des pièces de machines mécaniques. En plus du citron, vous aurez également besoin d’huile de coco, parfaite pour dissoudre la graisse et la crasse incrustée dans les plis et interstices des mains. Elle permettra par ailleurs d’hydrater vos mains une fois que ces dernières auront été complètement exfoliées. Enfin, les écorces d’orange sont, elles aussi, très riches en limonène et exfolieront la peau en enlevant de manière efficace la graisse et les saletés.

Pour laver vos mains à l’aide de ces ingrédients, munissez-vous d’une demie-tasse d’huile de noix de coco, de 5 cuillères à soupe d’écorces d’orange séchées ainsi que de l’huile essentielle de citron (50 gouttes suffiront). Mélangez le tout dans un bol et utilisez ensuite la confection pour frotter vigoureusement vos mains jusqu’à ce que la graisse et la saleté commencent à se détacher. Pour finir, lavez et frottez vos mains à l’eau et au savon. Il ne reste plus qu’à vous essuyer délicatement.

Huile de coco, café et sucre

Une autre méthode pour se nettoyer les mains après une réparation vélo consiste à utiliser de l’huile de coco, du café et du sucre. Ce sont également des ingrédients naturels que vous pourrez vous procurer dans votre cuisine. Le café et le sucre vont exfolier la peau de manière efficace. Ils vont ainsi pouvoir vous débarrasser de la saleté et l’huile incrustées. Pour concocter votre dégraissant naturel, prenez ½ tasse d’huile de coco, 3 cuillères à soupe de café. Ajoutez 3 cuillères à soupe de sucre avant de mélanger le tout dans un bol ou un verre.

Comme la méthode précédente, servez-vous de ce mélange pour vous frotter énergiquement les mains. Lorsque la graisse ou le cambouis commence à se détacher, finissez en passant vos mains sous l’eau et en les frottant au savon.

Graisse et cambouis sous les ongles d'un mécanicien
crédit photo : Ernesto Andrade

Découvrir les produits d’entretien et gels nettoyants mains Weldite.

Se laver les mains lors d’une sortie vélo ? De la cendre et du sable

Une chaîne qui déraille ou un pépin mécanique, ça peut arriver lors d’une sortie vélo. La question est : comment repartir les mains propres après cette péripétie ? Vous pouvez, par exemple, utiliser de la cendre et du sable pour vous nettoyer les mains.

La cendre contient en effet de la potasse, connue pour son pouvoir de dissoudre les graisses. Le sable (ou sciure de bois) agit, quant à lui, comme des microbilles. Bon, il vous faudra aussi trouver de l’eau pour frotter et vous rincer les mains.

Zoom sur les solutions écologiques H20

Le savon pour cycliste

Une fois l’entretien et le nettoyage de son vélo terminés, le cycliste doit nettoyer ses mains pleines de cambouis ou de graisse. Le savon végétal H2O est le produit parfait pour retirer les taches les plus tenaces et les mauvaises odeurs qui restent sur les mains après l’entretien. Et ce, sans avoir d’impact sur l’environnement et sans produits chimiques. Le savon intègre de l’huile essentielle de lavandin qui, grâce à son pH neutre, n’irrite pas la peau.

Une chiffonnette écologique pour nettoyer son vélo

Cette solution de nettoyage est 100 % écologique et ne nécessite aucun produit supplémentaire mis à part de l’eau. Les chiffonnettes sont idéales pour les amateurs de vélo, notamment car elles peuvent être transportées facilement du fait de leur petite taille. Le kit se compose de 3 chiffons de couleurs différentes : foncé pour le gros œuvre, médium pour le quotidien et clair pour les finitions. Le tissu composé de polyester et de polyamide offre plusieurs avantages lors du nettoyage :

  • La chiffonnette n’absorbe pas l’eau
  • Elle décolle la plupart des impuretés
  • Elle pompe le gras

Il est possible d’utiliser la chiffonnette de deux façons sur votre vélo. À sec, elle emprisonne la poussière. Humide, elle décolle la saleté.

Éviter de se salir les mains, une solution terriblement efficace

On n’y pense pas toujours, pourtant, ce sont des habitudes qui peuvent vous éviter d’avoir les mains sales après une réparation de votre vélo. Pensez à :

  • porter des gants
    Utilisez des gants en latex pour vos opérations de mécanique sur des éléments très sales ! Ça vous évite de vous salir les mains. Vous pouvez également utiliser des gants résistants pour mécanicien.

Gants pour mécanicien

  • nettoyer son vélo avant de tout démonter
    Autre solution efficace pour éviter d’avoir les mains sales lors de vos réparations vélo : nettoyez votre vélo avant de démarrer la mécanique ! Vous pouvez soit nettoyer intégralement votre vélo au jet d’eau, soit nettoyer et dégraisser la zone ou les éléments sur lesquels vous allez intervenir.

En complément d’information, nous vous disons tout sur comment bien nettoyer son vélo.

Avez-vous d’autres astuces à partager avec les cyclistes n’ayant pas peur de se salir les mains ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

[Article publié le 16 septembre 2016 et remis à jour le 29 avril 2019]

Partager

comparateur Antivol velo

3 comments

  1. Huile (d’olive ou autre) + sel ça marche impec aussi

  2. Bonjour,
    Il n’y pas grand chose à dire sur ces conseils. Je pense qu’ils sont encore plus efficaces que ceux que j’ai l’habitude d’employer au quotidien (cendre et eau chaude). D’un autre côté, ces conseils ne valent pas si on est en plein randonnée et le mien aussi d’ailleurs. A moins de vouloir transporter des cendres et un thermos avec son velo electrique. Sur ce, je n’oublie jamais de porter des gants fins avant de toucher aux mécanismes huileux. Pratique!

  3. Pour moi, il faut utiliser de l’huile quelle qu’elle soit. Ensuite on rince au savon. Le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Hovding_2019

Qualité de l'air