Les pare-jupe sont-ils utiles uniquement aux femmes à vélo ?

Publié par 
Nicolas Martin,
le 
Accueil, Matériel pour le confort, Matériel vélo

Partager

Les pare-jupe sont-ils utiles uniquement aux femmes à vélo ?

Lorsqu’on porte à vélo un vêtement long et flottant, celui-ci a bien souvent tendance à se prendre dans les rayons de la roue arrière. Pour protéger vos habits, il existe des accessoires à fixer sur les garde-boue. On les désigne habituellement sous le nom de pare-jupe, mais cette appellation est trop restrictive. Il vaudrait mieux parler de cache-rayons ou de protège-rayons. Le pare-jupe pour vélo s’avère en effet très utile aussi bien pour les hommes que pour les enfants assis sur un siège arrière.

Une protection contre les rayons et contre les intempéries

product_8356118b

Lorsqu’un vêtement se trouve pris dans les rayons, il ne risque pas seulement d’être endommagé. Vous risquez aussi de bloquer votre roue arrière et de tomber. Le pare-jupe vélo est donc un accessoire de sécurité à ne pas négliger si vous portez une robe ou une jupe, bien sûr, mais aussi un manteau long ou même une écharpe.

Un pare-jupe se présente sous la forme de deux plaques qui s’attachent sur le garde-boue de la roue arrière du vélo et parfois sur les haubans. Il existe aussi des pare-jupe avant vélo à fixer sur le garde-boue avant et la fourche. Il s’agit cependant d’un accessoire assez rare et beaucoup moins utilisé que le pare-jupe arrière.

>> À LIRE AUSSI : Faire du vélo en jupe et en talons

Le pare jupe a aussi une seconde fonction utile à tous. Il permet en effet d’améliorer la protection offerte par le garde-boue contre la pluie. Il fait alors office de pare-jupe vélo anti-projection en recouvrant la roue arrière de façon plus complète. Sans oublier la fonction « publicitaire » des pares jupe, bien identifiée par les différents opérateurs de vélos en libre-service.

Le pare-jupe pour le transport des enfants à vélo

Passé un certain âge (à partir de 5 ou 6 ans), les sièges vélo junior ne disposent plus de sangles pour immobiliser les pieds des enfants sur les repose-pieds. En bougeant sur le siège, ils risquent alors de passer un pied à travers les rayons de la roue arrière. Un enfant assez grand peut même passer ses doigts dans les rayons ! Un pare jupe évitera alors ce genre d’incident.

> À LIRE AUSSI : Transporter ses enfants de 5 ans et plus à vélo

Pare-jupe pour roue avant avec selle sur cadre
Vélo équipé d’un pare-jupe avant associé à une selle sur cadre

Sinon il est souvent possible d’équiper en option un siège enfant de protections pieds pour siège vélo enfant. Le principe est le même que celui du pare-jupe, mais les deux plaques viennent se fixer sur les tiges inférieures du siège.

Certains sièges vélo enfant se fixent sur la barre horizontale du cadre, devant le parent qui pédale. Il s’agit parfois d’une selle sur cadre, sur laquelle l’enfant peut bouger librement. Un pare-jupe avant vélo peut alors s’avérer utile pour protéger les rayons de la roue avant d’un mouvement de pied malencontreux.

>> À LIRE AUSSI : Le guide complet des solutions de transport pour les enfants à vélo

protege jupe à vélo

Comment choisir un pare-jupe adapté à votre vélo ?

Pour commencer, il faut équiper votre vélo de garde-boue. Il doit s’agir d’un véritable garde-boue qui enveloppe la roue arrière, et non d’une simple protection qui vient s’attacher sur la tige de selle à distance de la roue.

Le système d’attache au garde-boue est en général universel car il s’agit d’éléments à clipser compatibles avec tout type de garde-boue. Si une fixation complémentaire est prévue sur les haubans, il faut en revanche vérifier que leur forme et leur diamètre sont adaptés. Enfin, il faut aussi s’assurer de la compatibilité du pare-jupe avec le diamètre des roues. La plupart des pare-jupe disponibles sur le marché s’adaptent cependant aussi bien aux roues de 26 ou 28 pouces. Cela correspond à la grande majorité des vélos.

Des pare-jupe vélo vintage pour restaurer un vélo ancien

Pare-jupe en tricot accroché au garde-boue arrière par de petites pinces double-clip (source : https://knitsforlife.com)

Certains modèles de pare-jupes vélo ne sont pas constitués de deux plaques mais de filets en cordelettes élastiques. Chaque cordelette vient s’arrimer d’un côté sur un mousqueton et de l’autre sur le garde-boue par un crochet. Ce système nécessite donc d’avoir un garde-boue spécifique, percé d’une trentaine de trous de chaque côté pour accueillir les crochets.

Ces filets pare-jupe en tissu se retrouvent sur des vélos anciens. Souvent abîmés par le temps, ils se remplacent assez facilement. Vous pouvez d’ailleurs en confectionner vous-même avec du filet ou même imaginer des motifs au tricot qu’il est possible d’attacher sur des garde-boue non percés, en utilisant par exemple des petites pinces double-clip.

À noter que ces anciens modèles de pare-jupe n’étaient pas non plus réservés à une clientèle féminine. Ils pouvaient en effet servir à protéger la soutane des prêtres, qui se déplaçaient souvent à bicyclette jusque dans les années 1950. Une scène célèbre du film Don Camillo montre d’ailleurs Fernandel en train de rouler sur une bicyclette ainsi équipée. Preuve que le pare-jupe est bien un accessoire universel !

Vélo ancien pare-jupe
Le vélo de Don Camillo, exposé au Museo di Peppone e Don Camillo à Brescello en Italie (source : tripadvisor.fr)

[article publié le 27 février 2016 et mis à jour le 9 septembre 2020]

Partager

8 comments

  1. Ici, en Amérique, les anciens sièges pour enfant que l’on installait sur le porte-bagage arrière n’avaient pas de coquilles pour protéger leurs jambes. C’était ce qui existait pour faire le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air